Once Upon a Time... in Hollywood : retour sur l'immense séquence improvisée de Leonardo DiCaprio

Le très grand talent en action

Once Upon a Time... in Hollywood : retour sur l'immense séquence improvisée de Leonardo DiCaprio

Pendant le tournage de "Once Upon a Time... in Hollywood", Leonardo DiCaprio a proposé une autre version d'une scène que celle écrite dans le scénario. Résultat : une improvisation monumentale pour une des plus puissantes séquences du film de Quentin Tarantino.

Leonardo DiCaprio, la grande performance d'un "mauvais" acteur

Dans Once Upon a Time... in Hollywood, Leonardo DiCaprio incarne Rick Dalton, un acteur en train de glisser du statut de star à celui de second rôle de méchant dans des séries. Un acteur qui aurait pu être Steve McQueen, décrocher les rôles qu'a eus la star de Bullit et de La Grande évasion, mais qui n'a jamais monté cette ultime marche. Convaincu que sa carrière est finie et qu'il est devenu un has been, alors qu'il a déjà eu des accomplissements et s'en tire mieux qu'il ne le pense, il noie son anxiété dans l'alcool et trouve du réconfort auprès de son ami et doublure cascade Cliff Booth (Brad Pitt).

Once Upon a Time... in Hollywood
Rick Dalton (Leonardo DiCaprio) - Once Upon a Time... in Hollywood ©Sony Pictures

Nommé à l'Oscar du Meilleur acteur pour ce rôle en 2020, Leonardo DiCaprio livre une performance brillante, une de ses meilleures. Pour mesurer celle-ci, il faut avoir à l'esprit que l'acteur a été récompensé de la prestigieuse statuette en 2016 pour The Revenant, a remporté trois Golden Globes et un BAFTA, qu'il est l'acteur fétiche de Martin Scorsese et le titulaire d'une filmographie exceptionnelle... En d'autres termes, peut-être le plus grand acteur hollywoodien de sa génération.

Personnage principal de Once Upon a Time... in HollywoodRick Dalton n'est pas un très bon comédien. Dans la vie, il s'exprime avec un bégaiement, mais parvient à s'en débarrasser lorsqu'il joue. Il apprend ses dialogues, mais ne les retient pas toujours. Et c'est ce que l'on voit dans une séquence de tournage où il joue Caleb DeCoteau dans la série Lancer, incapable de sortir les lignes qu'il a pourtant mémorisées la veille. Il finit par craquer et s'isoler pour paniquer violemment dans sa caravane.

Leonardo DiCaprio contredit Quentin Tarantino et improvise

Leonardo DiCaprio joue donc Rick Dalton qui joue l'antagoniste Caleb DeCoteau face au héros Jim Stacy (Timothy Olyphant), un desperado à la limite du grotesque. Problème : il n'est pas convaincu par la scène écrite par Quentin Tarantino, dans laquelle il parvient à sortir son dialogue. Désagréable sans doute pour un excellent acteur de jouer un comédien moyen qui joue un personnage médiocre. Il en parle alors au réalisateur. Ce dernier raconte, dans des propos rapportés par Deadline :

Leo me dit : "J'ai besoin de me rater et d'oublier mes lignes." Moi, je voulais juste faire une scène normale de "Lancer", m'offrir le petit plaisir de faire un western. Il me dit : "Je sais que je suis en train de foutre en l'air ta scène, mais je pense que ce serait bien pour le personnage." Là, je me dis qu'il me gâche mon plaisir, mais je réponds : "Ok, je vais écrire ça, mais on tournera la version normale, puis la version "ratée"". Sachant qu'au montage je ferai bien ce que je veux.

Dès qu'on a fini de tourner la version "ratée", celle qui est donc dans le film, je me dis : "Ok, ok, on va évidemment faire ça !". Leo était parfait. La séquence était géniale et ça marchait merveilleusement bien avec le reste.

Tarantino a donc écouté son acteur, et ensemble ils ont ensuite l'idée d'improviser la suite de la séquence, dans la caravane. Pour laquelle Tarantino déclare s'être inspiré de Robert De Niro dans Taxi Driver.

Je crois que je l'ai décrite vraiment comme ça, je crois qu'on l'a mise en scène exactement comme ça. Il fallait que ce soit comme Travis Bickle seul dans son appartement.

Résultat : deux séquences absolument géniales (ci-dessous).

Une improvisation géniale qui fait écho à celle de Brad Pitt

Cette séquence de pétage de câble improvisée par Leonardo DiCaprio, en plus d'être en elle-même formidable, s'inscrit ainsi dans la parfaite continuité de celle où Brad Pitt a improvisé le génial "Hey, you're Rick fucking Dalton. Don't you forget it.", lorsqu'il dépose Rick Dalton sur le plateau de Lancer. Et pour parfaire l'ensemble, il y a enfin la fin de journée de tournage où Rick Dalton tient en otage Trudi Fraser (Julia Butters). Il réussit parfaitement sa scène, du premier coup, et la jeune actrice vient alors lui murmurer à l'oreille :

That was the best acting I've ever seen in my whole life.

Once Upon a Time... in Hollywood
Once Upon a Time... in Hollywood ©Sony Pictures

En VF : "C'était la plus belle performance d'acteur que j'ai vue de toute ma vie."

Ému aux larmes, Rick Dalton a repris confiance en lui et semble le plus heureux et accompli des acteurs. Ces quatre séquences, l'arrivée sur le plateau, la séquence ratée de Lancer puis la séquence de la caravane, et enfin la scène avec Trudi Fraser/Julia Butters pourraient à elles seules constituer un petit chef-d'oeuvre de court-métrage. Et Quentin Tarantino peut remercier Leonardo DiCaprio d'avoir eu cette inspiration, pour ce passage monumental de son Once Upon a Time... in Hollywood.

 

Voir aussi

The Batman : l'acteur du Joker a eu le rôle grâce à une vidéo en Riddler

The Batman : l'acteur du Joker a eu le rôle grâce à une vidéo en Riddler

L'excellent « The Batman » a permis à l'acteur Paul Dano d'endosser le rôle du Riddler. Mais saviez-vous que Barry Keoghan, qui incarne le Joker dans le long-métrage, a initialement postulé pour ce rôle ? Pour cela, il a envoyé une vidéo de lui-même.