ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Pixar change d'avis et va refaire des suites

Pixar change d'avis et va refaire des suites

Pixar a acquis sa renommée mondiale grâce à un paquet d'oeuvres marquantes. Désormais sous la houlette de Pete Docter, le studio avait décidé de ne plus faire de suites pour se concentrer uniquement sur des scénarios originaux. Ce choix n'est plus que de l'histoire ancienne.

Pixar : l'usine à rêves continue de tourner à plein régime

Il faut plus que les doigts des deux mains pour compter les grands films sortis de l'écurie Pixar. Le studio d'animation a ouvert les hostilités brillamment avec Toy Story. Un long-métrage culte qui donnait vie à des jouets. Toute la recette qui fait encore sensation aujourd'hui était là. Une capacité à émerveiller les petits et les grands, un concept hors du commun génial et une maestria technique. Ce film est vraiment spécial dans l'histoire de Pixar, à tel point qu'il aura eu trois suites. Prolonger des histoires originales n'a pourtant jamais été le point fort du studio. On doit même dire que parmi les titres les moins notables se trouvent pas mal de suites/préquels. Les Cars 2 et 3, le moyen Monstres Academy ou encore le dispensable Le Monde de Dory. Des réussites moyennes comparées aux oeuvres où les artisans de la firme inventent des nouveaux univers.

Quand John Lasseter laisse sa place à la tête du studio suite à une affaire d'harcèlement sexuel, c'est Pete Docter qui devient directeur de la maison. Son arrivée était portée par des idées avec, en interne, une attention apportée à la diversité au sein des équipes. Et aussi d'un point de vue créatif, avec l'abandon des suites. Le nouveau boss tenait à ce que les prochains films soient basés sur des concepts frais. Ces intentions se vérifient avec le calendrier des sorties. Le merveilleux Soul sorti cette année sera suivi par Luca (une histoire d'amitié très particulière en Italie) et Turning Red (une adolescente se transforme en un monstre quand elle s'énerve). Puis viendra Lightyear, un projet dérivé de Toy Story. Est-ce que Pixar, avec ce dernier, est en train de retomber dans la solution de facilité en se rattachant à des titres existants ?

Lightyear
Lightyear © Disney/Pixar. All Rights Reserved.

Des suites verront le jour

Lors d'un passionnant article paru chez The Hollywood Reporter, Pete Docter nous annonce revenir sur sa décision d'abandonner les suites. Il admet que, si des projets originaux vont voir le jour, quelques prolongements ponctuels seront aussi au programme. La raison ? Ne pas négliger la santé financière du studio. Car il faut sans cesse refaire ses preuves avec des titres originaux. Reconvaincre le public de venir en salle et le faire adhérer au concept. Dans le cas d'une suite, la démarche est différente car les spectateurs savent déjà dans quels univers ils vont entrer. Depuis que Hollywood existe, le principe du séquel a toujours eu une grosse valeur commerciale pour les producteurs et rien ne change en 2021.

Pixar a donc besoin de sortir des suites pour gagner de l'argent et faire des projets innovants. Un deal intéressant s'il permet de prendre des risques avec des Soul, Coco ou Vice-Versa. Il faut bien comprendre que Pixar a connu des énormes cartons financiers avec ses suites. Les Indestructibles 2 grimpe, par exemple, à 1,2 milliard de dollars au box-office mondial. Même Le Monde de Dory a fonctionné du feu de dieu avec 1,02 milliard de dollars. Pete Docter reconnaît cependant qu'ils ont abusé par le passé avec les suites et que leur ligne de conduite reste de principalement miser sur l'inédit.

Les Indestructibles 2
Les Indestructibles 2 © Disney/Pixar. All Rights Reserved.

Si on laisse de côté Lightyear qui n'est pas vraiment une suite, aucun projet de la sorte n'a encore été annoncé par Pixar. Nous sommes donc prévenus que des choses vont se faire en ce sens mais impossible de savoir quels films auront le droit à une extension. Parmi les possibles candidats, on imagine bien Ratatouille signer un retour ou, pourquoi pas, une nouvelle aventure de la famille Parr.

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.