ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Rien que pour vos yeux : pourquoi ce James Bond est le plus français de tous ?

Rien que pour vos yeux : pourquoi ce James Bond est le plus français de tous ?

12ème film de la franchise James Bond, "Rien que pour vos yeux", met en scène Roger Moore et Carole Bouquet dans une aventure qui emprunte au genre du thriller sur fond de guerre froide. Il a pour particularité d'avoir une inspiration française à la fois très juste et surprenante.

Ce mercredi 8 avril devait sortir au cinéma le 25ème James Bond, Mourir peut attendre. Mais le film a été reporté au prochain mois de novembre. A ce dépit s'ajoute la tristesse du décès d'Honor Blackman, l'inoubliable Pussy Galore de Goldfinger. Pour se mettre un peu de baume au cœur, Rien que pour vos yeux, 12ème film de la franchise, est diffusé ce soir sur France 4 à 21h00. L'occasion de revenir sur ce film avec Roger Moore dans le rôle du célèbre agent, embarqué dans une nouvelle aventure qui se déroule essentiellement en Grèce, Italie et Espagne. Un Bond qui se distingue notamment par une identité moins spectaculaire, ce qui tranche avec les films précédents, et quelques références à la culture française.

Carole Bouquet, la révélation au grand public

L'actrice Carole Bouquet est, à 24 ans, la quatrième James Bond Girl française, après Claudine Auger (Opération Tonnerre), Denise Perrier (Les Diamants sont éternels) et Corinne Cléry (Moonraker). Rien que pour vos yeux est un succès commercial, avec un box-office mondial s'élevant à 187 millions de dollars, et totalise plus de 3,1 millions d'entrées en France. La performance remarquée de Carole Bouquet dans ce James Bond la révèle à un public international charmé par, entre autres qualités, son regard.

Elle y incarne Mélina Havelock, la fille d'un couple d'archéologues marins - en mission pour les services secrets britanniques, assassiné dans les eaux albanaises. En partie parce que le réalisateur John Glen, dont c'est le premier Bond des cinq qu'il réalisera au total, voulait une facture plus sobre et une orientation "thriller" pour Rien que pour vos yeux, Carole Bouquet interprète une James Bond Girl plus rebelle et active que beaucoup de ses consoeurs. Si elle finit, comme le veut la tradition,  dans les bras de James Bond, elle lui échappe une bonne partie du film pour mener sa vengeance personnelle.

Jacques-Yves Cousteau, une inspiration pour Ian Fleming

Dans Rien que pour vos yeux, l'intrigue débute par l'assassinat du couple Timothy et Iona Havelock, des archéologues marins qui doivent récupérer un système secret de lancement de missiles dans l'épave d'un bateau-espion britannique. Un des charmes du film est qu'il se déroule dans des pays méditerranéens, et réserve plusieurs séquences aquatiques amusantes. Il y a donc de la plongée sous-marine, des navires et des requins, des éléments très récurrents dans l'univers James Bond.

Rien que pour vos yeux

Il semblerait ainsi que le personnage de Timothy Havelock ait été inspiré à Ian Fleming par le légendaire commandant Jacques-Yves Cousteau. Passionné d'archéologie et admirateur de Cousteau, Ian Fleming aurait ainsi participé à des plongées avec lui, notamment en 1954 lors de l'excavation d'une épave de la Grèce antique au large de Marseille. Rien que pour vos yeux, qui est inspiré des nouvelles de Ian Fleming Top secret et Risico publiées en 1960, comporte à l'évidence beaucoup de cette expérience et de cette rencontre du créateur de James Bond avec Jacques-Yves Cousteau.

Quand James Bond roule en Citroën 2 CV

C'est sans doute l'élément le plus anecdotique du film, puisque la collection automobile de James Bond est assez large, surprenant, voire improbable. Alors qu'on voit aussi 007 conduire une Lotus, c'est surtout une 2 CV jaune qui est l'autre vedette du film. Il y a d'ailleurs une course-poursuite invraisemblable où la voiture iconique s'en tire à merveille ! Cette 2 CV est aussi le lieu de la rencontre entre Mélina et James Bond, ce qui apporte à cette course-poursuite (à voir ci-dessous) une dose de l'humour et du flegme attachés au personnage de James Bond.

L'utilisation d'une 2CV dans un James Bond ravit le public, et cette voiture iconique de la culture française est même déclinée dans un modèle spécial : la 2 CV 007. Produite à 500 exemplaires en France, elle est disponible l'année de sortie du film, en 1981. Bien que les trois modèles utilisés pour le film aient été modifiés afin de réussir les nombreuses cascades, le film rend hommage au caractère increvable et amusant de la célèbre Citroën.

Rien que pour vos yeux

Rien que pour vos yeux est un James Bond différent mais plutôt réussi.