Robin des Bois prince des voleurs sur Netflix : Alan Rickman a totalement improvisé ses scènes

Une performance XXL

Robin des Bois prince des voleurs sur Netflix : Alan Rickman a totalement improvisé ses scènes

« Robin des Bois, prince des voleurs » fête les 30 ans de sa sortie américaine. Une belle occasion pour revenir sur un des acteurs-phares de ce film : le regretté Alan Rickman. Ce dernier livre dans cette adaptation l’une de ses performances les plus marquantes.

Robin des Bois : un personnage adoré d’Hollywood

« Il vole aux riches pour donner aux pauvres. » Ce célèbre crédo est bien évidemment connu de tous puisqu’il est indissociable du héros Robin des bois. Cette légende britannique a vu son histoire être adaptée à de nombreuses reprises au cinéma depuis plus d’un siècle (la dernière remontant à 2018, avec Taron Egerton dans le rôle principal).

L’adaptation sortie en France en 1992 fait sans doute partie des plus connues. En effet, sa réalisation typiquement nineties, la présence de Kevin Costner dans le rôle-titre, la bande-son mythique signée Bryan Adams, et l'apparition de Sean Connery dans le rôle du Roi d'Angleterre Richard Cœur de Lion, ont fait de Robin des Bois, prince des voleurs un film culte. Le long-métrage réalisé par Kevin Reynolds n’est peut-être pas la meilleure adaptation du légendaire héros. Elle a même connu quelques trous d’air dans sa production, notamment dans le personnage campé par Morgan Freeman. Mais elle a marqué les esprits, jusqu’à aujourd’hui.

De plus, Robin des Bois, prince des voleurs fut un très important succès commercial avec 390 millions de dollars engrangés (pour un budget de 50 millions). Une véritable réussite donc, pour son distributeur Warner Bros qui voulait retenter le pari du reboot d’un personnage pop-culturel reconnu, deux ans après Batman.

En plus de Kevin Costner, le film a également pu compter sur un acteur de marque : Alan Rickman dans le rôle du terrible shérif de Notthingham.

Cabotinage totalement assumé

Selon le magazine Collider, Alan Rickman était réticent à l'idée d'incarner l’antagoniste du film, estimant que le personnage n’avait pas assez de matière pour être interprété de manière complexe. Il accepta finalement la proposition lorsque la production lui assura qu’il avait carte blanche pour jouer le rôle comme il le souhaitait. Une aubaine pour ce comédien qui a connu le succès, d'abord sur les planches de théâtre.

Robin des Bois, prince des voleurs
Georges de Nottingham (Alan Rickman) - Robin des Bois, prince des voleurs ©Warner Bros

C’est ainsi que dans Robin des bois, prince des voleurs, l’interprète de Rogue dans la saga Harry Potter s’en donna à cœur joie et cabotina à mort dans chacune de ses séquences. Étant donné que son personnage manquait cruellement de profondeur, Rickman força le trait, rendant le shérif à la fois effrayant et comique.

Des répliques à rendre jaloux Costner

Par ailleurs, le comédien a également ajouté et improvisé ses propres répliques, car il jugeait le script trop mauvais. En effet, bon nombre des meilleures menaces et réprimandes du shérif sont directement venues de l'acteur lui-même. Excepté le réalisateur Kevin Reynolds, personne n’était au courant de ce que Rickman comptait dire à l'écran, rendant la réaction des acteurs à ses dialogues authentique.

Toutefois, sa quantité de nouvelles répliques fut une source de frictions sur le plateau de tournage. En effet, Kevin Costner demanda à la production que le rôle de Rickman soit diminué, craignant qu'il ne se fasse voler la vedette alors qu'il était le héros du film. La version longue de Robin des bois, prince des voleurs, sortie en 2009, fut d'ailleurs l'occasion de découvrir que l'acteur avait livré bien d'autres répliques géniales qui ont ainsi malheureusement été supprimées lors du montage final.

Une performance géniale, pour laquelle Alan Rickman fut récompensé du BAFTA du meilleur second rôle.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.