Accueil > News > Cinéma > Rub & Tug : Scarlett Johansson n’incarnera finalement pas un homme transgenre

Rub & Tug : Scarlett Johansson n’incarnera finalement pas un homme transgenre

Face aux réactions négatives, Scarlett Johansson n’incarnera pas un homme trans dans « Rub & Tug. »

Scarlett Johansson devait retrouver Rupert Sanders, après le remake live de Ghost In The Shell. Leur nouvelle collaboration, Rub & Tug, était une curiosité. Le film devait revenir sur la vie de Lois Jean Gill, une femme ayant tenu des salons de massages et de prostitution, en se faisant passer pour un homme. Devenue Dante « Tex » Gill, elle travailla sous la protection de la mafia, amassant des gains conséquents. Scarlett Johansson devait interpréter le rôle principal mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

Suite à l’annonce de sa participation, de vives réactions sont apparues sur les réseaux sociaux pour critiquer son choix. On lui reprochait, étant une femme cisgenre, de prendre un rôle transgenre qui aurait dû revenir à une personne elle-même transgenre. L’actrice s’était défendue dans un premier temps puis, après réflexion, elle a pris la décision de se retirer du projet. 

Après la mise en lumière des récentes questions éthiques soulevées par ma participation au casting sous le nom de Dante Tex Gill, j’ai décidé de retirer respectueusement ma participation au projet. Notre compréhension culturelle des personnages transgenres continue d’avancer […] J’ai beaucoup d’admiration et d’amour pour la communauté trans et je suis reconnaissante que le dialogue sur l’inclusivité à Hollywood se poursuive.

Une décision sage, qui met un point final à la polémique. Avec les réseaux sociaux, la situation aurait été de mal en pis jusqu’à la sortie du projet. La confirmation de sa participation aurait certainement apporté une mauvaise presse par la même occasion. Maintenant, il faut voir ce que va faire le studio pour la personne qui va la remplacer. Vont-ils, effectivement, caster quelqu’un de transgenre ou oseront-ils prendre une autre actrice cisgenre qui n’aura pas peur du jugement public ?

Au début de la polémique, Scarlett Johansson s’était défendue en déclarant qu’elle n’était pas la première à accepter un rôle à l’orientation sexuelle différente de la sienne. Un argument recevable. Des hétérosexuels ont joué des homosexuels, et l’inverse également. Mais de nos jours, le combat contre la tolérance et l’égalité a pris une toute autre dimension. Un combat positif, réclamant que le monde du cinéma agisse dans ce sens et donne leur chance à des acteurs LGBTQ.

Dans le fond, le soucis n’est pas précisément au sujet de Scarlett Johansson, il est question plutôt d’un raz-le-bol global face à la stagnation de l’industrie – lorsque Jared Leto incarne une femme trans dans Dallas Buyer Club il y a quatre ans, une polémique similaire n’a pas lieu par exemple. Le fait est que peu de transsexuels décrochent des rôles en 2018. Rub & Tug pourrait commencer à changer la donne. 

Voir aussi

Buffy contre les vampires : Joss Whedon planche sur un reboot !

La série culte des années 90 créée par Joss Whedon reviendra dans une nouvelle version avec une tueuse de vampire noire !

Laisser un commentaire