Sister Act : pourquoi ce grand réalisateur a refusé de mettre en scène le film ?

Ça aurait été très différent

Sister Act : pourquoi ce grand réalisateur a refusé de mettre en scène le film ?

En 1992, le cinéaste Emile Ardolino met en scène une comédie musicale culte : « Sister Act ». Le long-métrage porté par Whoopi Goldberg est rapidement devenu un classique du genre. Pourtant, saviez-vous que pendant un temps, Pedro Almodóvar était en pole position pour mettre en scène le film ?

Sister Act : un succès mérité

Une jeune femme, témoin d'un meurtre, intègre un couvant pour se protéger. C'est le pitch de Sister Act, comédie musicale sur fond d'enquête policière culte du début des années 1990. Réalisé par Emile Ardolino, le projet rencontre un succès populaire important, notamment grâce à la présence remarquée de Whoopi Goldberg dans le rôle principal. Avec un casting également composé de Maggie Smith, de Bill Nunn et de Harvey Keitel, Sister Act rapporte plus de 231 millions de dollars de recettes au box-office. Le long-métrage reçoit même deux nominations aux Golden Globes.

Deloris Van Cartier (Whoopi Goldberg) - Sister Act
Deloris Van Cartier (Whoopi Goldberg) - Sister Act ©Disney

Des retours largement positifs qui ont poussé Disney à produire une suite en 1994, toujours portée par Whoopi Goldberg, mais cette fois réalisée par Bill Duke. Actuellement, le studio prépare même un troisième opus. Une nouvelle suite, presque trente ans après Sister Act 2, qui verra le retour de la comédienne principale. Côté réalisation, le projet est confié à Tim Federle, pour une sortie qui sera vraisemblablement cantonnée à Disney+.

Pedro Almodóvar a failli réaliser le premier film

Si c'est bien Emile Ardolino qui réalise Sister Act, pendant un temps, Disney voulait que le cinéaste espagnol Pedro Almodóvar s'occupe de mettre en scène le film. En effet, à cette époque, Pedro Almodóvar a déjà plusieurs longs-métrages à son actifs, dont des succès comme Femmes au bord de la crise de nerfs et Attache-moi !. Pour autant, même si Sister Act paraissait être une belle opportunité pour sa carrière, Pedro Almodóvar a gentiment décliné la proposition. Des années plus tard, le cinéaste est revenu sur les raisons de son refus au micro du New Yorker. Almodóvar a avancé des raisons pratiques, mais également de libertés créatives :

Peut-être est-ce parce que je n'avais pas confiance dans la pratique de mon anglais. Peut-être est-ce parce que même s'ils m'ont toujours dit que j'aurais le final cut et une liberté artistique totale, il y avait toujours quelque chose en moi qui me disait le contraire et donc que je n'y croyais pas.

Pedro Almodóvar
Pedro Almodóvar ©Orange Cinéday

Finalement, la production s'est tournée vers Emile Ardolino. Ce dernier s'est fait un nom en 1987 quand il a mis en scène la comédie musicale emblématique : Dirty Dancing. Deux ans plus tard, il réalise Le Ciel s'est trompé, puis Tels pères, telle fille, avant d'être engagé sur Sister Act. Malheureusement, le cinéaste est décédé deux ans plus tard, à l'âge de 50 ans, du virus du SIDA. Quant à Pedro Almodóvar, il a préféré se concentrer sur son film Talons Aiguilles, sorti la même année que Sister Act. Et ce n'est finalement peut-être pas plus mal puisque le film a remporté le César du Meilleur film étranger. 

 

Voir aussi

Goliath : Pierre Niney en guerre contre Gilles Lellouche dans la bande-annonce

Goliath : Pierre Niney en guerre contre Gilles Lellouche dans la bande-annonce

Pierre Niney et Gilles Lellouche s'affrontent sur fond de thriller écologique dans les premières images de "Goliath" réalisé par Frédéric Tellier (L'Affaire SK1, Sauver ou périr). Découvrez la bande-annonce ci-dessus. Le film est attendu le 9 mars prochain dans les salles.