MENU
Accueil > News > News Cinéma > Star Wars 9 : JJ Abrams a pris plus de risques que sur l’épisode 7
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Star Wars 9 : JJ Abrams a pris plus de risques que sur l’épisode 7

J.J. Abrams doit avoir les épaules solides pour faire le travail sur le prochain Star Wars, qui va conclure la trilogie en cours mais aussi toute la saga Skywalker. Malgré le cahier des charges, le réalisateur assure qu’il a eu une grande liberté dans son approche et s’est autorisé quelques risques.

Beaucoup de monde se demandait, à raison, comment J.J. Abrams allait se débrouiller pour l’épisode final de la troisième trilogie Star Wars. Bien qu’il ait posé les bases avec Le Réveil de la Force, il ne pensait certainement pas que son successeur allait autant s’opposer à sa vision dans Les Derniers Jedi. Rian Johnson a livré une proposition plus audacieuse que celle d’Abrams, que l’on pouvait juger trop sage par rapport à la mythologie en place.

En reprenant les commandes pour le dernier segment, qui est aussi l’ultime film de la saga Skywalker, le réalisateur/scénariste devait prendre en compte tous les éléments, quand bien même seraient-ils être contradictoires. Un exercice d’équilibriste qui fera forcément causer les fans, que l’on sait toujours au taquet pour critiquer ouvertement quand on touche à leur mythologie chérie.

Un J.J. Abrams libre pour Star Wars 9

Alors qu’on pensait Abrams coincé et forcé de prolonger des motifs imposés, il a clarifié sa manière de bosser sur le prochain Star Wars dans une interview pour Total Film (via /Film) :

Sur celui-ci, je me suis laissé, au moins dans la façon dont j’approchais la chose, plus de liberté. Dans l’épisode 7, je suivais une sorte d’approche qui me paraissait juste pour Star Wars.

Je me suis retrouvé [dans l’épisode 9] à faire des choses audacieuses que je n’aurais pas osées sur l’épisode 7.

Il continue en saluant le travail de Johnson, car il lui aurait permis de comprendre qu’on peut prendre des risques même avec une licence aussi imposante. C’est ainsi qu’il s’est senti plus libre sur L’Ascension de Skywalker. Une situation quelque peu paradoxale car le film est celui qui doit tenir le plus compte de tout ce qui a été pensé avant.

Il faudra être fort pour justifier, par exemple, le retour de l’Empereur, après autant de temps d’absence. On attend, aussi, beaucoup de l’évolution de Kylo Ren, qui a l’air de renier le côté obscur pour rejoindre Rey. Nous pouvons aussi parler de ces fameuses images dans lesquelles l’héroïne semblait passer de l’autre côté, maniant une double sabre-laser rouge. Parmi toutes ces incertitudes et ces questionnements, il y a une chose qui est évidente : la communauté Star Wars est extrêmement complexe à se mettre dans la poche.

L’Ascension de Skywalker arrive en France le 18 décembre prochain.

Retrouvez ici toutes les infos sur Star Wars IX et la saga.

Voir aussi
Ghostbusters L’Héritage : un superbe poster et quelques photos en attendant la bande annonce

"Ghostbusters : L'Héritage" a révélé une toute nouvelle affiche, quelques photographies et certains nouveaux détails de l'intrigue avant le lancement de la première bande annonce ce lundi 9 décembre 2019.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis