ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Suites d'Avatar : on sait pourquoi James Cameron a pris autant de temps

Suites d'Avatar : on sait pourquoi James Cameron a pris autant de temps

Onze ans sépareront Avatar de sa suite. Le producteur Jon Landau nous a révélé la raison de cette attente, insoutenable pour les fans.

On peut dire sans trop prendre de risque qu'Avatar 2 est un des films les plus attendus de l'Histoire du cinéma. Et pour cause. Cela fait neuf ans que les fans trépignent d'impatience à l'idée de retourner sur Pandora à dos de Banshees. Mais James Cameron aime nous torturer prendre son temps pour faire les choses bien. Ainsi, ça n'est pas un film Avatar qui nous attend, mais quatre longs-métrages, qui sortiront sur nos écrans en décembre 2020, 2021, 2024 et 2025. En plus des avancées technologiques que James Cameron et son équipe de chez Lightstorm Entertainment ont dû mettre en oeuvre pour coller à l'imaginaire du réalisateur passionné (Avatar 2 et 3 se passeront en grande partie sous l'eau), James Cameron a également tenu à prendre son temps pour écrire absolument tout son univers Avatar avant de se lancer dans la production des suites.

À l'occasion de sa venue à Paris pour présenter Toruk, le nouveau spectacle du Cirque du Soleil inspiré d'Avatar, le producteur Jon Landau nous a confié pourquoi James Cameron avait pris son temps :

James voulait avant tout créer la trame narrative de toutes les histoires qu'il voulait raconter. De cette façon, nous savions vers quoi nous allions. Chaque histoire est indépendante et peut se conclure, mais l’ensemble devait être cohérent. C’est pour cela que ça a pris autant de temps, car James voulait d’abord écrire tous les scripts avant de se lancer dans le tournage.

Cette déclaration n'augure que du bon concernant les suites d'Avatar. Elles n'ont pas été faites à la va-vite après le succès colossal du premier film (qui est encore à ce jour le film ayant rapporté le plus d'argent au box-office) mais ont été réfléchies longuement par James Cameron pour plus de cohésion.

Au niveau technique, nous devrions en prendre également plein les yeux puisque le réalisateur et ses équipes ont mis au point une nouvelle technologie permettant de filmer les acteurs sous l'eau, en performance capture. Kate Winslet a d'ailleurs, à cette occasion, effectué une incroyable prouesse physique sur le tournage.

Néanmoins, contrairement à ce qui avait été annoncé il y a quelques années, nous aurons bel et bien besoin de lunettes 3D pour voir le deuxième volet d'Avatar (James Cameron avait laissé entendre qu'il allait mettre au point une technologie permettant de voir un film 3D sans lunettes).

 

Voir aussi

Heart of Stone : Gal Gadot à la tête d’un ambitieux film d’espionnage

Heart of Stone : Gal Gadot à la tête d’un ambitieux film d’espionnage

Après s’être déjà imposée dans le genre, Gal Gadot va tenir l’affiche d’un nouveau film d’action. Intitulé "Heart of Stone", il ambitionne de proposer une histoire digne de celles de célèbres franchises du genre.