Sylvester Stallone évoque le film le plus sous-estimé de sa carrière

Sylvester Stallone évoque le film le plus sous-estimé de sa carrière

En pleine promotion de "Tulsa King", Sylvester Stallone s'est longuement confié sur sa carrière auprès du "Hollywood Reporter". Le comédien et réalisateur a dévoilé le projet de sa filmographie qu'il considère comme le plus sous-estimé.

Sylvester Stallone de retour dans Tulsa King

Après avoir incarné un super-héros dans le long-métrage Le Samaritain, disponible sur Prime Video, Sylvester Stallone est déjà de retour sur le petit écran aux États-Unis. Dans la série Tulsa King, créée par Taylor Sheridan (YellowstoneWind River), la star prête ses traits à Dwight Manfredi, également connu sous le pseudonyme du "Général". Ancien parrain de la mafia new-yorkaise, ce gangster peut enfin profiter de l'air frais après avoir purgé une peine de 25 ans de prison.

Il est envoyé à Tulsa, en Oklahoma, par le caïd Chickie Invernizzi (Domenick Lombardozzi). Une fois sur place, Dwight constitue sa propre équipe pour prendre le contrôle du crime organisé de la ville. Andrea Savage, Garrett Hedlund, Dana Delany, Jay Will, Martin Starr, Max Casella et Vincent Piazza complètent la distribution de cette première saison constituée de dix épisodes.

Tulsa King
Dwight Manfredi (Sylvester Stallone) - Tulsa King ©Paramount+

En pleine promotion du programme, Sly est revenu sur sa carrière dans un long entretien accordé au Hollywood Reporter. L'acteur s'est notamment confié sur son absence dans Creed III mais aussi sur la fois où Arnold Schwarzenegger l'a piégé, provoquant sa participation à la comédie Arrête où ma mère va tirer.

Le remake de Get Carter sous-estimé ?

Sly est par ailleurs revenu sur le projet qu'il considère comme le plus sous-estimé de sa filmographie, choisissant un long-métrage quelque peu oublié sorti en 2001. À l'époque, il traverse une période compliquée, vient d'essuyer l'échec du désastreux Driven, et connaîtra par la suite un autre bide avec D-Tox : Compte à rebours mortel, thriller anecdotique qui emprunte beaucoup voire énormément à Seven. Entre ces deux films sort Get Carter de Stephen Kay, remake du cultissime La Loi du milieu de Mike Hodges, porté par Michael Caine.

Alors que l'action de l'original se situe entre Londres et Newcastle, Get Carter débute à Las Vegas, la ville du vice où Jack Carter (Sylvester Stallone) collecte les dettes non payées de prêteurs sur gages. Lorsqu'il apprend que son frère est mort, il retourne à Seattle et décide d'enquêter sur son décès, bien décidé à se venger. Il noue par ailleurs des liens avec sa nièce Doreen (Rachael Leigh Cook), qu'il ne connaît quasiment pas. Miranda Richardson, Mickey Rourke et Alan Cumming complètent le casting du long-métrage, qui bénéficie également de la présence de Michael Caine.

Get Carter
Get Carter ©Warner Bros.

Sylvester Stallone n'a ni le flegme ni la classe de ce dernier dans le rôle de Jack Carter, et le film ne parvient pas à recréer l'ambiance poisseuse de son modèle. Néanmoins, la star estime que Get Carter mérite d'être réévalué, assurant à ce sujet :

Croyez-le ou non, je pense que Get Carter a vraiment été sous-estimé. Ce fut une grosse déception.

Un petit tacle à West Side Story

Le comédien et réalisateur a ensuite argué qu'il est extrêmement difficile de faire un remake, taclant au passage le West Side Story de Steven Spielberg :

J'ai durement appris que pour les remakes, même si vous faites mieux que l'original, il y a une énorme nostalgie liée à celui-ci. Et bien souvent, ils ne sont pas aussi bien. Comme le dernier West Side Story. Pourquoi vouloir se frotter à quelque chose comme ça ? Le problème ne vient pas uniquement de la qualité de l'original, mais aussi du fait que les goûts des gens changent. Les comédies musicales ne fonctionnent plus.

Si le long-métrage n'a effectivement pas rencontré le succès qu'il mérite lors de sa sortie en 2021, il vaut sans doute davantage le coup d'oeil que Get Carter.

 

Voir aussi

Juliette Binoche (Le Lycéen) :

Juliette Binoche (Le Lycéen) : "J'ai tout de suite aimé ce rôle-là"

On a rencontré l'actrice Juliette Binoche, bouleversante mère de Lucas (Paul Kircher) et Quentin (Vincent Lacoste) dans "Le Lycéen" de Christophe Honoré. Cette première collaboration avec le cinéaste, sa séquence favorite... Elle nous raconte.