Terrifier 2 : le film d'horreur est-il si gore que ça ?

Terrifier 2 : le film d'horreur est-il si gore que ça ?

Après avoir choqué l'Amérique, "Terrifier 2" débarque en France. Un film d'horreur ultra gore et sanglant qui vaut en premier lieu pour la folie délirante et burlesque du tueur Art le Clown.

L'Amérique écœurée par Terrifier 2

Avant Terrifier 2, il y a eu Terrifier, une série B gore réalisée par Damien Leone. Dedans, un tueur nommé Art le Clown massacre des jeunes femmes la nuit d'Halloween. Pas besoin d'avoir vu ce premier opus pour comprendre la suite. Un an après ses meurtres immondes, Art est de retour d'entre les morts (avec une jeune acolyte qui apparaît ici et là). Toujours plus sadique, il a cette fois dans son viseur Sienna (Lauren LaVera), une lycéenne, et son jeune frère fasciné par le tueur. Mais avant d'arriver à eux, il fera un paquet de victimes de manière dans une débauche de sang.

Lauren LaVera - Terrifier 2
Lauren LaVera - Terrifier 2 ©ESC Films

Si on a commencé à s'intéresser à Terrifier 2, c'est parce que lors de sa sortie dans les salles américaines, les retours étaient plutôt surprenants. En effet, le film d'horreur aurait fait vomir et s'évanouir des spectateurs. Rien que ça ! Il n'en fallait pas plus pour voir grandir une hype autour du long-métrage. Un joli buzz qui a aidé le film puisqu'en dépit d'un budget minuscule d'environ 250 000 dollars, il en a rapporté plus de 10 millions aux États-Unis.

Un score impressionnant pour une telle production. Car il s'agit là d'horreur de niche, qui mise sur du gore le plus graphique possible (appelé splatter film en anglais). Dans le même genre, on avait pu découvrir l'été dernier en France l'ultra violent The Sadness (notre avis), lui aussi distribué chez nous par ESC Films. Cependant, si le choc était bien présent avec le film taïwanais, c'est un peu moins le cas devant Terrifier 2.

Un grand délire sanglant

Dans l'ensemble, Terrifier 2 correspond à ce qu'on pouvait attendre. Damien Leone propose un film d'horreur assez fun grâce à son personnage d'Art le Clown, bien porté par David Howard Thornton. Le personnage ne s'exprimant pas, tout passe par le jeu volontairement outrancier du comédien dont chaque apparition est aussi inquiétante qu'amusante. Comme cette séquence dans une boutique de déguisement où le tueur se met à essayer différents accessoires en posant devant la jeune Sienna paralysée par la peur.

David Howard Thornton - Terrifier 2
David Howard Thornton - Terrifier 2 ©ESC Films

Le burlesque du personnage est aussi jouissif que ses explosions de violence durant lesquelles il affiche toujours son grand sourire. Ajoutez à cela son costume de clown, en noir et blanc mais rapidement taché par le sang, et vous avez là un personnage bien sordide imaginé par Damien Leone, plus proche de Freddy Krueger que de Michael Myers.

Le réalisateur fait également preuve d'imagination pour les différents meurtres de l'antagoniste, tous plus dégueulasses les uns des autres. Le summum est peut-être atteint lorsque Art s'acharne sur une pauvre victime. Lui brisant les membres, lui ouvrant le crâne et la déchiquetant. Pour d'autres, ce sera des tripes arrachées ou encore une tête fracassée.

David Howard Thornton - Terrifier 2
David Howard Thornton - Terrifier 2 ©ESC Films

Pour autant, si certains spectateurs disaient avoir vomi devant Terrifier 2, pour nous, les rires l'emportent sur le haut-le-cœur. Car contrairement à The Sadness, qui se veut, dans une certaine mesure, plus "réaliste", Damien Leone joue la carte de l'outrance à fond et l'ironie l'emporte.

Le film est véritablement à prendre comme une série B. Pas très sérieuse, moyennement interprétée (exception d'Art) et limitée aussi bien cinématographiquement que scénaristiquement. Dommage que Damien Leone étire sa folie à plus de deux heures, provoquant à la longue une certaine lassitude.

Terrifier 2 est à découvrir en salles le 11 janvier 2023.

 

Voir aussi

Pamela, A Love Story : pourquoi Pamela Anderson refuse de regarder le documentaire Netflix ?

Pamela, A Love Story : pourquoi Pamela Anderson refuse de regarder le documentaire Netflix ?

Pamela Anderson dévoile une partie de ses archives personnelles dans "Pamela, a love story". Un documentaire disponible sur la plateforme Netflix, que la star préfère ne pas regarder.