The Flash : vers une annulation du film avec Ezra Miller ?

Trop c'est trop

The Flash : vers une annulation du film avec Ezra Miller ?

Depuis sa fusion avec Discovery, la Warner fait le ménage dans son organigramme ainsi que dans son planning de sortie de films. Dans ce capharnaüm, "Batgirl" en a tristement fait les frais en étant annulé à la surprise générale. "The Flash" pourrait-il connaître le même sort ?

The Flash : une production plus que compliquée

Depuis sa mise en chantier, The Flash n'a que très rarement connu la paix. Tout commence lorsque le premier réalisateur en charge de ce projet Seth Grahame-Smith quitte le navire pour divergences artistiques avec la Warner. Cette dernière conserve malgré tout son travail ainsi que son script. Il faut donc trouver un "yes man" qui sera Rick Famuyiwa. Malheureusement, lui aussi finit par s'en aller. Le projet se retrouve alors plusieurs mois sans réalisateur et avec des réécritures de scénario en pagaille. Entre-temps, John Francis Daley et Jonathan Goldstein sont engagés... mais craquent également et s'en vont.

Finalement, Andy Muschietti se retrouve aux commandes, avec un scénario de Christina Hodson. On se dit alors que le film est sur de bons rails, et ce même si le DCEU est devenu totalement incompréhensible et qu'on ne sait pas où en sera The Flash dans sa continuité chronologique. Mais en 2020, Ezra Miller suscite une énorme polémique lorsqu'une vidéo est diffusée sur les réseaux sociaux, le montrant en train d'agresser une femme dans un bar. Rebelote deux ans plus tard lorsqu'il est interpellé à Hawaii pour de nombreuses voies de fait. Dernier incident en date : son arrestation pour cambriolage. La goutte qui a fait déborder le vase pour Warner ?

The Flash
The Flash ©Warner Bros

Trop c'est trop

Reporté à de nombreuses reprises, The Flash pourrait-il être finalement annulé ? C'est ce que rapporte The Hollywood Reporter qui explique que les récurrentes frasques d'Ezra Miller commencent à exaspérer de plus en plus la nouvelle direction de la Warner.

Alors qu'il est désormais impossible de remplacer l'interprète de Barry Allen (étant donné que le tournage est terminé et que les premières images ont déjà été diffusées), plusieurs options seraient sur la table pour la société. La première serait de forcer Ezra Miller à faire appel à une aide psychologique. Cela permettrait à ce que la mauvaise pub dont souffre le film soit atténuée, étant donné que sa star se prendrait en main pour s'en sortir. La deuxième option étudie la possibilité que la tête d'affiche de The Flash refuse de se faire aider. Dans ce cas-là, l'acteur non binaire recevra l'interdiction de participer aux avant-premières ainsi qu'à toute la campagne promotionnelle du film. Un vrai coup dur pour n'importe quelle star qui aurait participé à une telle superproduction.

Enfin, la dernière solution serait l'annulation pure et simple de The Flash. Une option qui serait un gros coup dur pour le DCEU tant le long-métrage aurait une importance capitale pour son avenir. Les pouvoirs de The Flash (capable par sa vitesse de passer à travers des réalités alternatives) pourraient en effet rebattre les cartes. Pour le moment, David Zaslav - le nouveau PDG de la Warner - compte beaucoup sur The Flash, et l'a même mentionné dans l'une de ses dernières interviews. Mais pour combien de temps ?

 

Voir aussi

Christian Bale : son film préféré est une comédie méconnue (et nulle) des années 90

Christian Bale : son film préféré est une comédie méconnue (et nulle) des années 90

Christian Bale aime les rôles sérieux et s'épanouit merveilleusement dans le registre dramatique, comme sa monumentale filmographie le prouve. Mais en tant que spectateur, il semble avoir des goûts très éclectiques. Preuve ultime, un de ses films préférés n'est autre qu'une comédie à l'exact opposé des films dans lesquels il joue.