The Institute : Découvrez James Franco dans un extrait de son film d'horreur

The Institute : Découvrez James Franco dans un extrait de son film d'horreur

D'un genre à l'autre, d'acteur à réalisateur, mais aussi musicien à ses heures et écrivain, James Franco semble ne pas beaucoup dormir. Découvrez-le en inquiétant docteur dans un extrait de son nouveau film, "The Institute".

James Franco est une énigme. Il revient actuellement sur les écrans américains dans un film d’horreur interprété et réalisé par ses soins. The Institute se déroule à Baltimore au 19ème siècle, où une jeune femme endeuillée, Isabel Porter (Allie Gallerani) rejoint le Rosewood Institute. Sous l'emprise du Docteur Cairn (James Franco), elle y subit alors d’étranges et de plus en plus violentes expériences. Une histoire "classique" et en costumes mise en scène dans une ambiance angoissante à souhait.

The Institute est une production Momentum Pictures, avec un budget de seulement 3 millions de dollars. Un "petit" film donc pour l'acteur et réalisateur américain, qui réunit autour de lui un casting aussi étrange que le film.

On y retrouve en effet Pamela Anderson, Topher Grace, Eric Roberts, et Pamela Romanowsky à la co-réalisation. Alors que le film sera en salles américaines et disponible en VOD le 3 mars, le site ComingSoon a diffusé en exclusivité un extrait de la dernière excentricité de l’étonnant James Franco.

James Franco ne se refuse rien

Poète, photographe, réalisateur, comédien, écrivain... Lui-même ne manque pas de mots pour se définir. Depuis son premier film en 1999, il voyage avec la même aisance dans tous les genres. Aussi bien à l’affiche de Spider-Man 3 que d’Harvey Milk, c’est un habitué des blockbusters comme des films indépendants.

Réalisateur de déjà plus de vingt courts et long-métrages, c’est un boulimique de travail. Mais qui trouve toujours le temps de s’illustrer dans des buddy movies hilarants avec notamment son pote Seth Rogen (Délire Express, The End, L'Interview qui tue). Avant le très attendu Alien : Covenantil brouille ainsi un peu plus encore les cartes avec The Institute. James Franco, ou l'art très maîtrisé du grand écart !

 

Voir aussi

Pourquoi l’action de la saga

Pourquoi l’action de la saga "John Wick" est surcotée (selon moi)

Dans nos articles "selon moi", un rédacteur de CinéSérie revient de manière très personnelle sur une œuvre de son choix. Ici, c'est la saga "John Wick" qui est analysée. Car bien qu'il s'agisse pour beaucoup d'une référence du cinéma d'action, selon-moi, ces films ont justement comme principal défaut leurs séquences d'action. Explications.