ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Vous avez aimé La Plateforme sur Netflix ? Découvrez le précédent court-métrage gore du réalisateur

Vous avez aimé La Plateforme sur Netflix ? Découvrez le précédent court-métrage gore du réalisateur

Si vous avez aimé La Plateforme sur Netflix, vous devriez jeter un oeil au court-métrage précédent du réalisateur : La Casa del Lago. Un trip anxiogène et gore qui dévoilait déjà les obsessions du bonhomme pour les ambiances obscures.

Si le confinement n'est pas une situation très agréable, elle est néanmoins rendue plus facile grâce à nos chères plateformes de streaming, à commencer par Netflix qui nous abreuve chaque semaine de nouveaux contenus originaux. Le mois dernier, c'est un film espagnol qui a beaucoup fait parler de lui : La Plateforme réalisé par Galder Gaztelu-Galderia.

Disponible depuis le 20 mars, le film se déroule dans un univers dystopique dans lequel les détenus d'une mystérieuse prison où les cellules sont empilées attendent chaque jour, la faim au ventre, le passage d'une plateforme qui nourrit les étages supérieurs, laissant ceux du dessous affamés. Malgré une fin qui n'a pas manqué de déboussoler les spectateurs (si vous l'avez vu, le réalisateur l'a d'ailleurs expliquée), La Plateforme reste un très bon thriller anxiogène, à la mise en scène inspirée. Un vrai gros coup pour son réalisateur, puisqu'il s'agit de son premier long-métrage.

Avant cela, il s'est illustré avec un court-métrage : La Casa del Lago, qui annonçait déjà son appétence pour les ambiances sombres et anxiogènes, et également pour les effusions de sang.

Le film, à découvrir dans son entièreté ci-dessous sur YouTube, possède un synopsis aussi obscur que ses 11 minutes :

Cela fait des années que tu penses foutre le camp. Regarde la photo. À nouveau. Tu sais où tu te trouves. Une porcherie. Va t’en. Tue-le.
Ne parle pas, ne dis rien. Whisky. Minuit. Il ne peut pas l’expliquer. Elle non plus. Cette ville est pourrie. Où se trouve cette vie que tes parents t’avaient promise ?