ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Zack Snyder's Justice League : découvrez le contenu de la nouvelle introduction

Pas de temps à perdre

Zack Snyder's Justice League : découvrez le contenu de la nouvelle introduction

Les jours sont comptés avant l'arrivée du nouveau montage de "Justice League" sur HBO Max. Le réalisateur Zack Snyder a donné des informations sur la scène d'introduction flambant neuve qui nous attend et qui s'annonce différente de celle vue dans les salles.

Zack Snyder's Justice League : une seconde chance pour le film DC

Le 18 mars prochain, la Zack Snyder's Justice League de 4 heures sera visible. Enfin, pas chez nous, car cette date correspond à l'arrivée sur le service HBO Max. La France devra attendre le 22 avril. Un délai supplémentaire imposé avant d'enfin pouvoir effacer pour de bon les souvenirs du film mené par Joss Whedon. Cette catastrophe artistique n'avait plus grand chose à voir avec le travail élaboré par Zack Snyder. Heureusement, ce dernier pourra soulager les fans qui rêvent de voir son montage. Qu'importe qu'il y ait une entière satisfaction ou pas à l'arrivée, on se souviendra de cette affaire pendant longtemps.

Le film qui nous attend ne va pas chambouler les enjeux déjà connus. Il sera toujours question de l'alliance entre Batman, Flash, Aquaman, Wonder Woman, Cyborg et Superman pour doucher les espoirs de Steppenwolf et des siens. Le but des héros sera de les empêcher de s'emparer des Boîtes mères, des puissants artefacts dispersés sur Terre. Si les grandes lignes ne seront pas revues, nous pouvons néanmoins à nous attendre à une avalanche de différences. Plus de deux heures d'images inédites seront à découvrir, l'équivalent d'un film entier. Les différents personnages vont avoir le droit à un traitement plus large, le méchant Darkseid entrera enfin en scène après avoir été viré du montage cinéma et tout un tas de surprises sont prévues.

Zack Snyder's Justice League
Zack Snyder's Justice League ©HBO Max

Un début radicalement différent

Le réalisateur continue encore d'être très bavard sur son oeuvre et vient de dévoiler le contenu de la scène d'introduction dans un passage sur la chaîne YouTube Minutemen. Si vous voulez préserver la surprise, il vaut mieux stopper la lecture à ce stade. Pour les autres, ce début sera très différent. Pour rappel, le film s'ouvrait auparavant avec des plans de Superman tournés au téléphone. Puis Batman s'illustrait dans une première séquence.

La donne sera très différente cette fois, avec une reprise de la fin de Batman v Superman. Zack Snyder rejoue la scène de son précédent long-métrage DC en montrant Superman en train de souffrir face à Doomsday. Au moment de sa mort, il lâche un cri qui se fait entendre au loin. La caméra nous embarque alors à Heroes Park, endroit où se trouve Lex Luthor. On le découvre en pleine discussion avec Steppenwolf, certainement pour causer des Boîtes mères. Puis Cyborg entre en scène, dans son appartement, avec une évocation de son passé de footballeur via un trophée posé chez lui. Le reste, il faudra attendre pour le découvrir.

Zack Snyder's Justice League
Superman (Henry Cavill) - Zack Snyder's Justice League ©HBO Max

Nous sommes vraiment éloignés du début que l'on connaît. Steppenwolf mettait une vingtaine de minutes avant de faire son apparition. Ce qui nous intéresse le plus dans ces nouvelles informations, c'est la présence immédiate de Cyborg. Un personnage laissé de côté au cinéma et visible après plus d'un quart d'heure, qui va obtenir une vraie place cette fois. Zack Snyder se permet de montrer vite son Steppenwolf car il ne sera pas le méchant principal - ce qui était le cas après le remaniement incohérent du scénario. On pourrait d'ailleurs le voir en action avec un autre design plus menaçant. Le film se lancera sur des nouvelles bases et on a forcément hâte de voir comment tout va s'enchaîner par la suite.

 

Voir aussi

N'oublie jamais : Ryan Gosling a été engagé car il n'était pas beau

N'oublie jamais : Ryan Gosling a été engagé car il n'était pas beau

Ryan Gosling est considéré aujourd'hui comme une belle gueule du cinéma américain. Il ne pouvait se targuer de l'être à l'époque de "N'oublie jamais". Le réalisateur du film a d'ailleurs jeté son dévolu sur lui pour l'un des rôles principaux car il n'était pas beau.