ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

L'actrice Anna Karina, figure de la Nouvelle Vague, est décédée

L'actrice Anna Karina, figure de la Nouvelle Vague, est décédée

Anna Karina, muse de jean-Luc Godard et actrice légendaire de la Nouvelle Vague, est décédée à Paris le 14 décembre des suites d'un cancer, à l'âge de 79 ans. Aussi écrivaine et chanteuse, elle aura tourné avec de grands réalisateurs européens et marqué son temps.

De son vrai nom Hanne Karin Bayer, Anna Karina est née le 22 septembre 1940 et est arrivée à Paris à l'âge de dix-sept ans, depuis le Danemark. D'abord chanteuse, actrice dans des courts-métrages et mannequin - c'est Coco Chanel qui lui donne le nom d'Anna Karina, elle épouse Jean-Luc Godard en 1961. Elle est sa muse, et ses prestations dans ses films feront d'elle une actrice reconnue et le visage de son époque. Ils feront sept films ensemble, parmi lesquels Le Petit soldat, Pierrot le Fou, Une femme est une femme. Leur couple et leur collaboration sont mythiques, et elle devient alors une véritable icône des sixties.

Anna Karina tourne aussi avec d'autres figures importantes comme Agnès Varda (Cléo de 5 à 7), Chris Marker, Roger Vadim et Jacques Rivette. Ailleurs, elle joue notamment dans L'Étranger de Luchino Visconti en 1966 et Roulette chinoise de Rainer Werner Fassbinder en 1976.

Une artiste unique et inoubliable

Anna Karina était aussi une chanteuse, une autre dimension de son art qu'elle exploite au cinéma, mais aussi dans une collaboration avec Serge Gainsbourg, qui donne notamment la comédie musicale Anna et les très célèbres chansons Sous le soleil exactement et Roller Girl. Une autre activité importante de sa carrière, qui s'est poursuivie avec Philippe Katerine. Ils sortent un album en 1999 et travaillent sur deux comédies musicales de Philippe Eveno ensemble. Nous avions eu la chance de la rencontrer en 2017.

Son agent a déclaré à l'AFP que l'actrice s'était éteinte dans un hôpital parisien, auprès de son mari, le réalisateur américain Denis Berry. Depuis l'annonce de sa mort, les hommages se multiplient sur les réseaux, saluant tous son oeuvre et sa présence unique. Son visage et sa voix resteront à jamais gravés dans les mémoires d'une époque révolutionnaire pour le cinéma et la société.