ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Mort de Jean-Pierre Bacri, acteur et scénariste français, à 69 ans

Immense tristesse

Mort de Jean-Pierre Bacri, acteur et scénariste français, à 69 ans

Le comédien Jean-Pierre Bacri est décédé ce 18 janvier à l'âge de 69 ans. Il avait reçu plusieurs Césars et autres récompenses durant sa carrière forte de plusieurs dizaines de films.

Jean-Pierre Bacri n'est plus

Nous apprenons avec stupéfaction et grande tristesse le décès de Jean-Pierre Bacri. Atteint d'un cancer, il a perdu son combat contre la maladie ce 18 janvier 2021. Il était âgé de 69 ans.

Il avait marqué le cinéma français de ses nombreux rôles de bougon, une partition qu'il connaissait et maitrisait sur le bout des doigts. Mais Jean-Pierre Bacri était bien plus que ça.

Un as de la comédie

Né en Algérie en 1951, Jean-Pierre Bacri n'arrive en France, à Cannes, qu'en 1962 avec ses parents. Il "monte" à Paris à l'âge de 25 ans et s'inscrit au Cours Simon et au Cours de Jean Périmony pour y suivre une formation d'acteur. Parallèlement, il commence à écrire ses premières pièces de théâtre.

Il fait ses premiers pas au cinéma en 1979 dans Le Toubib de Pierre Granier-Deferre aux côtés d'Alain Delon. Sa prestation de proxénète dans Le Grand Pardon en 1981 le fait exploser aux yeux du grand public. Il devient alors un des grands seconds rôles des années 80. Il joue pour Diane Kurys (Coup de foudre), Claude Lelouch (Édith et Marcel), Claude Pinoteau (La Septième cible), Luc Besson (Subway).

Même si sa carrière d'acteur de cinéma lui prend de plus en plus de temps, il est toujours très actif sur les planches. Il y joue notamment pour Jean-Michel Ribes dans Batailles et L'Anniversaire. L'année 1991 marque un tournant dans sa vie avec sa première co-création théâtrale avec Agnès Jaoui, intitulée Cuisine et dépendances. Le succès de la pièce lui vaut d'être adaptée au cinéma par Philippe Muyl. Le couple à la ville comme à la scène devient alors incontournable comme scénaristes autant que comédiens.

La consécration

Alain Resnais fait ainsi appel à eux pour écrire Smoking / No Smoking qui leur vaut leur premier César du meilleur scénario original ou adapté. Le réalisateur les rappelle pour écrire et jouer dans On connaît la chanson. Le duo repart avec la même statuette. Deux autres suivront, pour Un air de famille de Cédric Klapisch, et Le Goût des autres, mis en scène par Jaoui elle-même.

Le couple fait alors les belles heures de la comédie dramatique française et surfe sur un succès qui va grandissant.

Henri (Jean-Pierre Bacri) - Le Goût des autres
Henri (Jean-Pierre Bacri) - Le Goût des autres ©Le Studio Canal+

Si la plume de scénariste de Jean-Pierre Bacri est maintes fois saluée, ses talents d'acteur le sont tout autant. Le comédien est en effet nommé 6 fois au César du meilleur acteur, notamment pour ses prestations dans Les Sentiments, Le Sens de la fête, Kennedy et moi et La Vie très privée de Monsieur Sim.

Didier
Didier ©Canal+

Il fait également partie du triomphe que représente Didier d'Alain Chabat en 1997. Il y joue un agent de footballeur qui garde le chien d'une amie qui se transforme en humain. Un grand moment pour Jean-Pierre Bacri qui joue à merveille le clown triste face à un Chabat cabot comme jamais. Résultat : près de 3 millions d'entrée et un statut de film culte.

À partir du début des années 2000, il devient un véritable premier rôle du cinéma et apparaît devant la caméra des plus grands. Claude Berri le choisit pour faire face à Émilie Dequenne dans Une femme de ménage.

Son dernier rôle fut dans Photo de famille de Cécilia Rouaud en 2018. On se rappelle également de lui dans Le Sens de la fête d'Olivier Nakache et Eric Toledano sorti en 2017.

 

Voir aussi

Que devient Rowan Atkinson, l'interprète de Mr Bean ?

Que devient Rowan Atkinson, l'interprète de Mr Bean ?

Connu comme l’un des hommes les plus drôles du monde depuis son rôle de Mr Bean, l’acteur Britannique Rowan Atkinson est également apparu au cinéma à plusieurs reprises. On a pu voir le comédien dans différents projets au cours des années, malgré une carrière devenue plus discrète.