ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Gérard Jugnot : "le rire est une victoire sur le malheur"

On ne présente plus Gérard Jugnot, membre éminent du Splendid, acteur, scénariste, réalisateur et producteur. Il est actuellement à l'affiche de "Quand on crie au loup", le nouveau film de Marilou Berry, dans lequel il met à profit sa très grande expérience. Nous l'avons rencontré, pour qu'il nous parle de son rapport au rire et au cinéma.

C'est l'autre "Gégé" très connu du cinéma français. S'il n'a pas la même reconnaissance critique que Gérard Depardieu, Gérard Jugnot a aussi une grande popularité, et un capital sympathie sans doute plus important. C'est aussi pour ça qu'il est à l'affiche du film Quand on crie au loup de Marilou Berry dans ce rôle, celui d'un grand-père ronchon embarrassé par les frasques et les divagations de son petit-fils Victor. Un rôle fait pour lui, dans la mesure où il a toujours excellé dans des films où les enfants tenaient des rôles importants (Les Choristes, ou encore Monsieur Batignole, réalisé par ses soins).

Gérard Jugnot, rire pour conjurer le sort

A 68 ans, le mythique interprète de Bernard des Bronzés n'a rien perdu de son goût et de son art pour la comédie. Face notamment à Julien BoisselierBérengère Krief, et Thomas VDB, Gérard Jugnot est à l'aise, dans un environnement familier puisqu'il connaît très bien Marilou Berry, fille de son acolyte Josiane Balasko.

Pour lui, le cinéma a pour mission de transformer les maux en rires, d'apporter un peu de légèreté dans un monde qui en a de moins en moins. Dès lors, il y a un enjeu particulier pour les films dits "familiaux" : celui d'utiliser le monde de l'enfance sans s'y adresser avec niaiserie et de réussir à parler à toutes les générations par des effets comiques forcément salvateurs.

Quand on crie au loup, de Marilou Berry, est dans les salles françaises le 3 juillet 2019. Retrouvez ici notre critique.