Hugh Jackman (Reminiscence) : "J'essaie d'être dans le présent"

Hugh Jackman perdu dans ses souvenirs

"Reminiscence" sort dans les salles le 25 août. Pour la sortie du film de Lisa Joy, nous avons discuté avec Hugh Jackman, qui tient le premier rôle de ce thriller de science-fiction. Rencontre avec le comédien dans la vidéo ci-dessous.

Reminiscence c'est quoi ?

Reminiscence est le premier film de Lisa Joy. Celle-ci est surtout connue pour être la co-créatrice de la série Westworld avec son conjoint Jonathan Nolan. C'est donc en solo et pour un autre type de format qu'elle propose une histoire de science-fiction. Le film se déroule dans un futur proche dans une ville de Miami en partie submergée à cause du réchauffement climatique. C'est dans ce monde que vit Nick Bannister (Hugh Jackman) qui propose à ses clients de se replonger dans leurs souvenirs grâce à une machine appelée "Reminiscence". Un appareil qui permet de ressentir chaque détail de ces souvenirs, offrant une sensation de réel.

Reminiscence
Reminiscence ©Warner Bros.

Outre Hugh Jackman dans le premier rôle, on retrouve dans le film deux actrices de WestworldThandiwe Newton et Angela Sarafyan, mais également Rebecca Ferguson. Cette dernière joue Mae, une femme qui s'offre les services de Nick pour retrouver ses clés. Du moins, c'est ce qu'elle prétend... Et sa rencontre va bouleverser la vie Nick.

Rencontre avec Hugh Jackman

À l'occasion de la sortie du film nous avons rencontré Hugh Jackman. Le comédien en dit plus sur Reminiscence et ce qui l'a motivé à accepter ce rôle. En l'occurrence, c'est avant tout le scénario qui lui a plu, par sa manière de casser les codes de plusieurs genres.

Également, l'acteur évoque avec nous le sentiment de nostalgie, très fort dans Reminiscence. Un sentiment qui a pu gagner Hugh Jackman avec le temps dans sa vie personnelle en voyant ses enfants grandir.

L'intégralité de l'interview est à découvrir dans la vidéo en une. Reminiscence est dans les salles de cinéma depuis le 25 août 2021. Retrouvez ici la bande-annonce du film.

Voir aussi

Camping 3 sur TMC : quand le film faisait scandale au Maroc

Camping 3 sur TMC : quand le film faisait scandale au Maroc

"Camping 3" serait-il subversif ? Non, mais l'humour potache de la saga a entrevu sa limite lors d'une avant-première à Marrakech en 2016, où le public s'est montré choqué par certaines scènes perçues comme grivoises, dont une montrant une partie de volley-ball avec des naturistes. Une critique qui a fait réagir Franck Dubosc, et cette réaction a été encore plus mal reçue...