MENU
Accueil > News > People > Interviews > Le Retour de Mary Poppins : entretien avec le compositeur Scott Wittman

Le Retour de Mary Poppins : entretien avec le compositeur Scott Wittman

À l’occasion de la sortie en DVD, Blu-Ray et VOD du Retour de Mary Poppins nous avons rencontré Scott Wittman, co-compositeur de la bande-originale du film. C’est avec beaucoup de sincérité et d’émotion que le compositeur et parolier est revenu sur cette expérience unique.

En décembre 2018, les studios Disney sortaient sur nos grands écrans Le Retour de Mary Poppins. Réalisé par Rob Marshall, cette suite a connu un franc succès avec une recette mondiale s’élevant à 313 millions d’euros pour un budget d’environ 116 millions d’euros. Il faut dire que le premier film, sorti en 1964 et réalisé par Robert Stevenson est une oeuvre culte qui a traversé bien des époques et générations. Initialement portée par la pétillante Julie Andrews, c’est la solaire Emily Blunt qui a élégamment repris le flambeau. Un choix intelligent et juste car l’actrice livre une performance à la hauteur de sa consœur.

Si le film original fut un véritable carton au delà de son brillant casting c’est en grande partie parce que la musique qui l’accompagne est aussi belle qu’enivrante. Signée par les frères Sherman, elle est intouchable et indétrônable. Pourtant, deux hommes ont fait le pari fou de leur succéder, Marc Shaiman et Scott Wittman. Ces derniers ont d’ailleurs vu leur travail être mis en lumière puisque lors de la dernière cérémonie des Oscars, leur composition The Place Where Lost Things Go a été nommée.

Entretien avec Scott Wittman


Comment vous êtes-vous retrouvé sur le projet ? 

C’est finalement venu assez naturellement. En 2013, j’ai travaillé avec Marc Shaiman, le co-compositeur du Retour de Mary Poppins, sur un musical à Broadway, Bombshell. D’ailleurs nous travaillons actuellement sur un prochain musical qui se jouera également à Broadway dans quelques mois. Nous avons rencontré quelques producteurs et l’équipe Disney. Ils étaient vraiment intéressés par notre travail et nous par le leur. C’était donc une suite d’événements assez logique. 

On peut imaginer combien c’était un challenge pour vous de passer après les frères Sherman…

Bien sûr que ça l’était ! C’était même très impressionnant et stressant de devoir passer après eux. Leurs compositions font intégralement partie de l’histoire de Disney et l’univers de Mary Poppins ne serait probablement pas le même sans eux. C’était un challenge, mais j’ai adoré le relever. Emily (Blunt) était si courageuse et pleine d’énergie qu’elle a encouragé tout le monde à faire de même. D’ailleurs, toute l’équipe avait conscience de ce que cela représentait. On avait donc dans l’idée d’écrire une sorte de lettre d’amour aux frères Sherman. 

Comment on travaille sur ce genre de composition ? Il faut à la fois s’inspirer mais sans copier…

Effectivement c’est là tout l’enjeu. La bande-originale est tellement culte et populaire qu’on ne pouvait tout simplement pas aller vers quelque chose de totalement différent. Les équipes Disney nous ont fait une confiance absolue. Nous avons eu le droit de consulter des archives gardées au chaud depuis des années et c’était fascinant.  Comme je l’ai dit précédemment, cette musique fait entièrement partie de Mary Poppins. Ce qu’on a fait avec Marc, c’est d’abord écouter, analyser et se renseigner un maximum sur la composition originale. Encore une fois, on voulait leur rendre hommage et je pense que c’est ce qui nous a motivés tout au long de la création. 

Vous avez travaillé en équipe, avec Marc Shaiman, comment cela s’est déroulé ? 

Je travaille avec Marc depuis des années et je pense que cela a facilité beaucoup de choses surtout quand on a une telle responsabilité. Quand vous travaillez avec quelqu’un que vous connaissez depuis longtemps, dont vous connaissez les forces et parfois même les faiblesses, il y a une énergie incroyable qui se développe. Pour un tel challenge, c’était vraiment m’enlever une épine du pied ! 

On s’est beaucoup retrouvé pendant l’écriture de la musique. On a vraiment collaboré ensemble. Pas simplement co-écrit. Nous avons travaillé pendant des jours, voire des semaines, toute la journée, de 8h à 20h dans la même pièce pour composer la bande-originale. C’était très plaisant. Ensuite, lorsque la phase d’enregistrement est arrivée, nous avons travaillé avec toute l’équipe notamment tout le casting. 

Par exemple, lors de l’enregistrement de la chanson que je préfère dans toute la bande-originale, The Place Where Lost Things Go, il y avait toute l’équipe. Emily était seule à chanter et c’était tout simplement magique. Ce jour là j’ai senti que nous avions réussi notre pari. Les gens étaient touchés et très émus. 

Si vous deviez définir Mary Poppins en quelques mots, lesquels seraient-ils ? 

Terriblement forte avec un pincement de magie et un soupçon de bienveillance. Je pense que c’est sa personnalité qui est le noyau de cet univers. C’est un personnage vraiment particulier qu’il faut à la fois mettre en lumière et canaliser un peu. 

Le Retour de Mary Poppins de Rob Marshall sorti en salles le 19 décembre 2018 et disponible le 26 avril 2019 en DVD, Blu-Ray et VOD.

Propos recueillis par Pauline Mallet. 

 

Voir aussi

Gardiens de la Galaxie 3 : James Gunn n’en veut pas à Disney de l’avoir viré

James Gunn était pris dans la tourmente. Le cinéaste, qui a gagné la sympathie du public avec les deux premiers volets des Gardiens de la Galaxie a vécu des montagnes russes émotionnelles. Viré par Disney, il a très vite été réengagé pour conclure sa trilogie. Il revient sur cette expérience.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis