Les Aventuriers de l'arche perdue : Paul Freeman (René Belloq) nous raconte le tournage et une soirée au champagne

C'est ce qu'on appelle "rattraper le budget"

Les Aventuriers de l'arche perdue : Paul Freeman (René Belloq) nous raconte le tournage et une soirée au champagne

Il est un des méchants les plus célèbres de l'histoire du cinéma, avec ses costumes blancs et son regard métallique. René Belloq, interprété par Paul Freeman, a donné pas mal de fil à retordre à Indiana Jones dans "Les Aventuriers de l'arche perdue", et on a pu lui poser quelques questions !

Les Aventuriers de l'arche perdue : les souvenirs de tournage du méchant

Paul Freeman est un acteur britannique de renom, doté d'une riche carrière sur les écrans de cinéma et de télévision, ainsi que sur les planches de théâtre. S'il n'a pas la popularité de Michael Caine ou de Ben Kingsley, deux compatriotes avec lesquels il a joué dans Élémentaire mon cher... Lock Holmes, il acquiert en 1981 une renommée internationale en incarnant René Belloq dans Les Aventuriers de l'arche perdue, l'archéologue français adversaire et ennemi mortel d'Indiana Jones.

À l'occasion des 40 ans du chef-d'oeuvre de Steven Spielberg et George Lucas, nous avons eu la chance de lui poser quelques questions sur ce film, dont il est un des inoubliables antagonistes.

Les Aventuriers de l'arche perdue
Les Aventuriers de l'arche perdue ©Paramount Pictures

Une de ses fierté relatives au film est d'avoir constaté l'influence du personnage d'Indiana Jones mais aussi du sien, René Belloq, pour toute une génération de professionnels de l'archéologie ! Mais il chérit tout particulièrement deux souvenirs. Le premier, celui de la scène sous la tente avec Karen Allen (notre interview ici), quand René Belloq retient captive Marion Ravenwood, une scène de séduction sournoise et alcoolisée. Le second concerne une soirée placée sous le signe du champagne, alors que l'équipe se trouvait dans un bel hôtel tunisien près de Tozeur pendant le tournage.

De l'impro...

Paul Freeman retient la séquence qu'il partage avec Karen Allen, que son personnage retient pendant les recherches de l'Arche d'alliance qui se déroulent au Caire. Une scène étendue, où tout le charme et l'ambiguïté de René Belloq se révèlent. Véritable antagoniste et salopard à la solde des nazis, il n'en est pas moins un homme raffiné capable de sentiments et de considération. Il a une forme de respect pour son ennemi Indiana Jones, et des sentiments pour Marion Ravenwood qui peuvent sembler sincères.

Bien sûr, il cherche surtout à atteindre Indiana Jones et arriver à ses fins en essayant de séduire Marion, mais Paul Freeman donne aux émotions de son personnage une authenticité qui suggère une personnalité complexe. Pour cette séquence avec Karen Allen, l'acteur raconte ainsi qu'ils l'ont essentiellement improvisée :

Ce qui me revient toujours, c'est cette scène où nous buvons du vin sous la tente avec Karen. Cette scène n'était pas particulièrement développée dans le scénario, alors Steven Spielberg nous a demandé si on pouvait aller plus loin que les répétitions et improviser à l'envi des dialogues pour enrichir la scène. Ce qu'on a fait avec grand plaisir ! Karen et moi sommes à l'origine des acteurs de théâtre, donc on aime répéter mais on était très heureux d'avoir cette liberté. Harrison, lui, n'était pas friand de répétitions, mais il n'en avait pas besoin ! Pour Karen et moi ce fut un moment mémorable.

... et du champagne !

Un autre souvenir du film Les Aventuriers de l'arche perdue est cher à Paul Freeman, et il a lui aussi trait à un breuvage alcoolisé, un vrai cette fois-ci ! L'équipe se trouvait alors dans un hôtel tunisien au bord du Chott el-Jérid, plus vaste plaine saline - ou désert de sel - de Tunisie et du Maghreb, non loin de Tozeur où des scènes du film ont été tournées.

L'autre souvenir que j'ai, mémorable pour moi en tout cas... (rires) Nous étions dans ce magnifique hôtel au coeur de la Tunisie, au bord du Chott, et il y avait du champagne dans le cellier. Ils nous ont dit "nous avons du très bon champagne tunisien, et nous avons un autre champagne mais nous ne savons pas ce que c'est. Il y a eu une inondation dans le cellier et toutes les étiquettes se sont décollées". On s'est dit qu'on allait essayer, parce qu'on savait que le champagne tunisien, à l'époque, n'était pas très bon. Nous avons donc commandé l'autre, et dès qu'on a vu les bouteilles sans étiquettes, il était assez clair par leur apparence que c'était du Moët & Chandon ! On a donc passé une excellente soirée à boire plusieurs bouteilles de Moët & Chandon au prix du champagne tunisien.

Pour un tournage démentiel tel que celui de Les Aventuriers de l'arche perdue, avec un budget de 20 millions de dollars, des sites de tournage allant d'Hawaï à la Tunisie en passant notamment par la Rochelle et l'Angleterre, des avions, des camions, des voitures et des centaines de figurants, c'était donc là l'occasion d'une belle soirée à un coût très réduit. La production a sûrement apprécié la manoeuvre.

Propos recueillis par Marc-Aurèle Garreau

 

Voir aussi

The Tomorrow War : le film se dévoile dans une nouvelle bande-annonce explosive

The Tomorrow War : le film se dévoile dans une nouvelle bande-annonce explosive

« The Tomorrow War », le film de science-fiction proposé par Amazon Prime Video, dévoile une nouvelle bande-annonce. Chris Pratt est prêt à dégommer des aliens dans ce nouveau trailer explosif.