Portrait Pierfrancesco Favino (Nostalgia) : "Brad Pitt ne m'a fait aucun effet"

Révélé pour beaucoup avec "Romanzo criminale", Pierfrancesco Favino revient sur les écrans avec "Nostalgia". L'acteur italien revient sur sa carrière et notamment sa rencontre impressionnante avec Tom Hanks, et amusante avec Brad Pitt. Interview en vidéo en une d'article.

Pierfrancesco Favino, encore bouleversant dans Nostalgia

Trois ans après avoir marqué les esprits sur la Croisette avec Le Traître (2019), Pierfrancesco Favino impressionnait à nouveau au Festival de Cannes en 2022 avec Nostalgia. Deux films pour lesquels l'acteur italien aurait bien mérité un Prix d'interprétation.

C'était sans compter sur les solides performances d'Antonio Banderas (Douleur et Gloire) et de Song Kang-ho (Les Bonnes étoiles) ces années-là, récompensés à sa place. Qu'importe pour le comédien, qui ne cours pas après les récompenses et profite avant tout de pouvoir incarner, avec ces deux films, deux personnages aussi riches et complexes.

Pierfrancesco Favino -Nostalgia
Pierfrancesco Favino -Nostalgia ©ARP Sélection

Deux longs-métrages qui peuvent se répondre par la présence de Favino et l'une de leurs thématiques. Car même si, dans Nostalgia, il n'interprète pas un membre de la mafia qui accepte de collaborer avec la justice, il est tout de même question de traîtrise. La traîtrise d'un jeune homme qui abandonna son meilleur ami. Quarante ans après, il revient, à Naples, et doit faire face à son passé alors que son ami est devenu le chef d'une bande criminelle de la ville.

La carrière d'un immense acteur italien

Réalisé par Mario Martone, Nostalgia est indéniablement un film de la maturité pour Pierfrancesco Favino, qui admet d'ailleurs qu'il n'aurait probablement pas pu raconter avant l'histoire de cet homme. "Ça, on ne peut le faire qu'à mon âge" nous avoue-t-il en interview (vidéo en une d'article). Une maturité qui s'est construite au fil des films durant ses quarante ans de carrière.

C'est à l'occasion de la sortie du film, le 4 janvier 2023, que nous sommes revenus avec lui sur certains de ses rôles emblématiques, parmi lesquels celui du Libanais dans Romanzo criminale (2005). Un film important pour Favino et toute une génération d'interprètes italiens qui évoluent à ses côtés.

Pierfrancesco Favino - Romanzo criminale
Pierfrancesco Favino - Romanzo criminale @Warner Bros. France

À la vue de sa filmographie, l'acteur peut être caractérisé de monstre et on comprend bien qu'il n'ait pas de raison d'envier la vie des stars américaines qu'il a pu côtoyer, comme Tom Hanks (Anges et Démons) et Brad Pitt (World War Z). Deux personnalités qu'il admire. Mais lorsqu'il s'agit de rôles et de cinéma, l'Italie lui convient mieux et il le rend bien à son pays, comme le prouve une fois de plus Nostalgia. Retrouvez ici notre avis sur le film.

Voir aussi

Guillaume Gouix (Amore Mio) :

Guillaume Gouix (Amore Mio) : "J'ai toujours aimé les personnages qui chient sur le bureau du patron"

Lors de la neuvième édition du Festival de Saint-Jean-de-Luz, nous avons rencontré Guillaume Gouix, qui signe son premier long-métrage en tant que réalisateur avec "Amore Mio". Un drame extrêmement touchant qui a connu un tournage intense, comme nous l'a expliqué son metteur en scène.