MENU
Accueil > News > People > Que deviennent-ils ? > Que devient Ian Ziering (Beverly Hills) ?

Que devient Ian Ziering (Beverly Hills) ?

Principalement connu pour son rôle de Steve Sanders dans la cultissime série Beverly Hills, l’acteur américain Ian Ziering fêtera fin mars ses 55 ans. Le riche et populaire blondinet des collines ensoleillées a su faire ses preuves au-delà du show qui l’a propulsé.

Dès l’âge de 12 ans, Ian Ziering fait ses preuves dans des publicités, tant à la radio qu’à la télévision. Il obtient parallèlement le rôle du jeune John dans la comédie musicale Peter Pan à Broadway. Son dix-septième printemps marquera ses premiers pas au cinéma dans Un amour infini de Sammy Butterfield. Le comédien en herbe donna la réplique à Brooke Shields, sa sœur aînée dans le film. Il joua également à la télévision dans ABC Afterschool Specials : Terrible Things My Mother Told Me en 1988 et deux ans plus tard dans CBS Schoolbreak Special : Flour Babies. Ziering s’essaya également au format série dans The Doctors de 1981 à 1982, Haine et Passion en 1988 puis Mariés, deux enfants en 1990. Mais ça c’était avant… Avant que sa carrière explose grâce à Beverly Hills !

Un homme à femmes

De 1990 à 2000, Ziering interprète le riche et impertinent Steve Sanders dans Beverly Hills 90201. Persuadé d’être le fils d’une célèbre actrice de série télé et d’un puissant homme d’affaires, son personnage finira par découvrir avoir été adopté. Très perturbé par cette nouvelle, le riche étudiant acceptera finalement la réalité grâce au soutien de ses amis et à l’amour de ceux qui l’ont recueilli et ont tout fait pour lui.

Populaire dans son lycée, le jeune homme a une longue relation avec la toute aussi adulée Kelly Taylor (n’hésitez pas à relire notre article sur Jennie Garth). Et une autre avec la pétillante Clare (Kathleen Robertson), la jeune mère Carly (Hilary Swank) et la téméraire Janet (Lindsay Price), avec laquelle il aura une fille : Madeleine. Les fans du show ont alors pu découvrir un Steve bien plus posé et responsable.

En parallèle de Beverly Hills

Acharné de travail et passionné par son métier, Ziering laissa sans soucis Steve Sanders de côté pour en parallèle se consacrer à de nombreux autres projets. Le comédien tourna dans Parker Lewis ne perd jamais (1992), V.I.P (1998), La Croisière s’amuse, nouvelle vague (1999) et Destins croisés (2000). Côté films, ses fans ont pu le retrouver dans Un joli coin de paradis (1995), L’homme à abattre (1995) ou encore Subliminal Seduction (1996).

Ziering s’est également essayé au doublage en prêtant sa voix à Vinnie dans Les Motards de l’espace (1993), à Nick Tatopoulos dans Godzilla, la série et à Mason Forrest dans Batman, la relève (1999). Nous avons plus récemment de nouveau pu l’entendre dans Les Motards de l’espace (2006).

L’après Steve

L’arrêt définitif de Beverly Hills en 2000 fut loin de marquer la fin de carrière de Ian Ziering. Et pour cause, notre blondinet préféré joua dans pas moins de 21 films entre 2005 et 2018. Pour rappel, dans six films de la saga Sharknado, il était le propriétaire d’une buvette de bord de mer, Finley « Fin » Shepard. Pour beaucoup, les effets spéciaux sont aussi abjectes que le synopsis absurde. Le premier téléfilm a pourtant fait le buzz, entraînant une seconde pluie de requins sur New York.

Côté séries, Ian Ziering a entre autres joué les guest-star dans JAG (2001) et Ce que j’aime chez toi (2002). Ses fans ont également pu le découvrir dans Side Order of Life (2007), Les Experts : Manhattan (2010) et plus récemment dans Defiance (2015). L’acteur a parallèlement continué à prêter sa voix dans des jeux vidéo et des dessins animés.

Dans quels rôles souhaiteriez-vous découvrir Ziering désormais ? En avocat mature, en serial killer sanguinaire ou en Charles Ingalls débonnaire ? À vos commentaires !

Voir aussi
Douleur et gloire : l’édition limitée spéciale Fnac DVD et Blu-ray

Le dernier film de Pedro Almodóvar, "Douleur et gloire" avec Antonio Banderas et Penélope Cruz, sera disponible en DVD et Blu-ray à la Fnac à partir du 25 septembre. Une bonne occasion de (re)découvrir une des plus belles œuvres du réalisateur espagnol, qui livre là probablement son film le plus personnel.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis