1899 : une artiste brésilienne accuse la série Netflix de plagiat

1899 : une artiste brésilienne accuse la série Netflix de plagiat

Une artiste brésilienne accuse les créateurs de "1899" de plagiat. Baran bo Odar, réalisateur et scénariste, a tenu à répondre à ces accusations. Attention ! Cet article contient des SPOILERS sur la saison 1 de "1899" !

1899 : c'est quoi cette nouvelle série mystérieuse ?

Arrivée sur Netflix le 17 novembre dernier, 1899 est la nouvelle série imaginée par Janjte Friese et Baran bo Odar, le duo de créateurs déjà à l'oeuvre sur la série Dark. Comme pour cette dernière, ils ont une nouvelle fois mis les méninges des spectateurs à rude épreuve avec une intrigue complexe. Et une fin de saison qui les a laissés avec tout un tas de questions.

Maura (Emily Beecham) - 1899
Maura (Emily Beecham) - 1899 © Netflix

La série débute sur un impressionnant paquebot : le Kerberos. À son bord, des migrants de différents pays qui souhaitent tenter leur chance à New York. Mais leur traversée de l'Atlantique est bouleversée par un message de détresse envoyé par un autre bateau appartenant à la même compagnie maritime : le Prometheus. Disparu en mer depuis 4 mois, il refait surface à quelques kilomètres du Kerberos. Mais à l'intérieur, tous les passagers et membres d'équipage ont disparu, à l'exception d'un petit garçon et d'un homme. Des événements mystérieux commencent alors à se dérouler à bord du Kerberos.

Au fil des 8 épisodes, le mystère autour de ce paquebot ne cesse de s'épaissir. 1899 prend alors une tournure de science-fiction qui n'est pas sans rappeler les thématiques de Matrix. Le dernier chapitre confirme cette ambition en ouvrant la voie à une saison 2 encore plus folle.

Une artiste brésilienne accuse Netflix de plagiat

Quelques jours seulement après la mise en ligne de la saison 1 de 1899, l'artiste de bande dessinée brésilienne Mary Cagnin a accusé les créateurs de la série de plagiat. Elle a publié sur son compte Twitter des explications illustrées par des images de sa BD intitulée Black Silence qui présenterait des similarités avec la série.

JE SUIS EN ÉTAT DE CHOC. J'ai découvert que la série 1899 est juste IDENTIQUE à ma BD Black Silence, parue en 2016

Elle appuie notamment ses dires par la présence d'une pyramide ainsi que les symboles triangulaires dans les yeux des protagonistes à chaque début d'épisode :

Elle explique s'être rendue en Europe en 2017 à un salon littéraire et avoir distribué sa BD à de nombreux éditeurs et personnes influentes. Elle se dit prête à entamer des démarches auprès de Netflix.

Si les éléments comme les triangles et la pyramide peuvent effectivement se rapprocher de la série, la trame de la bande dessinée reste très éloignée de celle de 1899, à commencer par le fait que l'intrigue de la BD se situe sur un vaisseau spatial. Les protagonistes à son bord sont à la recherche de nouvelles planètes à coloniser.

Mary Cagnin a mis à disposition gratuitement sa bande dessinée (en version anglaise) pour que chacun se fasse son propre avis.

Le créateur de 1899 répond

L'appel au plagiat de l'artiste a été très relayé sur les réseaux sociaux. Il est arrivé aux oreilles de Baran bo Odar, co-créateur et réalisateur de la série qui a tenu à poster un message sur Instagram.

Comme je l'ai déjà mentionné dans un post précédent : nous ne connaissons pas cette artiste, ni son travail sur ce comic. Nous ne volerions jamais à un autre artiste, étant artistes nous-mêmes. Nous l'avons contactée en espérant qu'elle retire ses accusations. Internet est devenu un endroit étrange. Plus d'amour et moins de haine s'il vous plaît.

 

Voir aussi

Indiana Jones 5 : la légende est de retour dans un premier trailer épique

Indiana Jones 5 : la légende est de retour dans un premier trailer épique

La première bande-annonce du nouveau film de la saga "Indiana Jones", intitulé "Indiana Jones and the Dial of Destiny" a été dévoilée : ça s'annonce explosif, drôle et diablement épique !