Accueil > News > Séries > Big Little Lies : Que vaut la série avec un casting de stars ?

Big Little Lies : Que vaut la série avec un casting de stars ?

C’est la mini-série dont tout le monde parle actuellement. Diffusée depuis dimanche 19 février, « Big Little Lies » réunit un casting cinq étoiles. Mais est-ce que cela est suffisant pour faire un show de qualité ? CinéSérie vous livre ses premières impressions !

Reese Witherspoon, Nicole Kidman, Shailene Woodley, Alexander Skarsgard, Laura Dern, Adam Scott, Zoe Kravitz… Un casting digne de Hollywood… Et pourtant, ce n’est pas au cinéma mais sur le petit écran que ces acteurs de talent se donnent actuellement la réplique. Eh oui, il s’agit bien là de l’affiche de Big Little Lies. Autant dire que sur le papier, cette mini-série composée de sept épisodes et diffusée aux Etats-Unis sur HBO, fait d’ores et déjà rêver. D’autant plus que les surprises ne s’arrêtent pas là. Non, derrière la caméra, on retrouve Jean-Marc Vallée réalisateur notamment du sublime Dallas Buyers Club. Le scénario a quant à lui été confié David E. Kelley, qui compte parmi ses succès The Practice ou encore Ally McBeal. Ce dernier a eu la lourde tâche d’adapter sur le petit écran le roman Petits secrets, grands mensonges dont est inspiré Big Little Lies. Paru en France en 2016, ce best-seller est signé Liane Moriarty.

Mais quelle est donc l’histoire de cette mini-série dont tout le monde parle :

Trois femmes, trois mères, à la vie apparemment parfaite, sont mêlées à une histoire de meurtre s’étant produit lors d’une soirée parents élèves dans une école.

Des femmes au foyer, des secrets et un meurtre… Cela ne vous rappelle rien ? Bien évidemment, la comparaison avec Desperate Housewives est inévitable. Mais le raccourci serait bien trop facile. En effet, l’univers des héroïnes de Big Little Lies est bien plus sombre que celui des femmes au foyer de Wisteria Lane. Les femmes de Monterey s’avèrent être bien plus cruelles entre elles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce casting 5 étoiles est aussi prometteur que ce qu’on espérait.

Big Little Lies : Un trio de comédiennes à la perfection

En effet, Reese Witherspoon, Nicole Kidman et Shailene Woodley contribuent incontestablement au succès de cette mini-série. Toutes trois incarnent des femmes aux caractères complètement différents mais que la vie a pourtant réunies. Reese Witherspoon est aussi agaçante que touchante dans le rôle d’une mère qui redoute de voir ses filles la délaisser pour la nouvelle compagne de son ex. Nicole Kidman incarne quant à elle une femme aussi envoûtante que mystérieuse. De prime abord, elle semble avoir une vie parfaite, aux côtés d’un mari parfait… Mais les apparences peuvent être trompeuses. Longtemps abonnée aux rôles d’adolescentes, Shailene Woodley se révèle enfin dans la peau d’une adulte. Cette dernière incarne une mère célibataire qui visiblement semble être terrifiée par quelque chose ou plutôt quelqu’un… De qui s’agit-il ? Mystère.

Une intrigue bien menée

En effet, l’autre force de Big Little Lies est incontestablement son scénario bien ficelé. L’intrigue nous tient en haleine dès la première minute du premier épisode et ce notamment grâce aux nombreux flashbacks diffusés au fil de l’enquête. Si cette mini-série s’ouvre sur le meurtre qui va faire basculer ces trois vies, les retours en arrière permettront peu à peu de remettre à leur place les différents morceaux du puzzle. Comprendre le pourquoi du comment… Car finalement de ce meurtre, on ne sait rien.

Reese Witherspoon, Nicole Kidman, Shailene Woodley, Alexander Skarsgard, Laura Dern, Adam Scott, Zoe Kravitz... Un casting digne de Hollywood... Et pourtant, ce n'est pas au cinéma mais sur le petit écran que ces acteurs de talent se donnent actuellement la réplique. Eh oui, il s'agit bien là de l'affiche de Big Little Lies. Autant dire que sur le papier, cette mini-série composée de sept épisodes et diffusée aux Etats-Unis sur HBO, fait d'ores et déjà rêver. D'autant plus que les surprises ne s'arrêtent pas là. Non, derrière la caméra, on retrouve Jean-Marc Vallée réalisateur notamment du sublime Dallas Buyers Club.…

En conclusion

Satisfaction - 90%
Addiction - 95%

93%

Un casting cinq étoiles et un scénario haletant pour ce drame qui s'annonce aussi palpitant qu'intriguant. Nul doute que les sept épisodes qui composent cette mini-série devraient tenir en haleine les téléspectateurs qui découvront au fil des semaines les secrets de ces trois femmes particulièrement mystérieuses. En France, la série est à découvrir sur OCS le lendemain de sa diffusion aux Etats-Unis, soit tous les lundis soirs, à partir de 20h40.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

Stranger Things saison 2 : un poster qui rend hommage à « The Running Man »

L'équipe de communication de la série "Stranger Things", très active sur les réseaux sociaux, vient de publier un poster rendant hommage au film culte des années 1980 "The Running Man".