MENU
Accueil > News > Séries > Euphoria : la série HBO va-t-elle choquer l’Amérique ?

Euphoria : la série HBO va-t-elle choquer l’Amérique ?

Le 16 juin HBO dévoilera sa nouvelle série « Euphoria » avec notamment Zendaya dans le rôle principal. Les premiers épisodes ont été montrés à la presse. Si pour nous c’est une nouvelle réussite, pour certains, aux Etats-Unis, le caractère trop explicite de la série, et notamment la représentation de sexes à l’écran, semblent poser problème.

Dans quelques jours HBO sortira une nouvelle série : Euphoria. On vous en parlait déjà il y a plusieurs semaines avec les différents trailers. Portée par Zendaya, la série intrigue par sa manière de représenter l’adolescence, rappelant par les thèmes qui devraient être abordés et le caractère brut, une certaine Skins. Les premiers retours de la presse sont globalement positifs, et on peut déjà vous dire que les premiers épisodes (mis à disposition par HBO) nous ont amplement convaincus. Vous pourrez d’ailleurs découvrir notre critique d’ici peu. Mais en y réfléchissant bien, on peut se demander si la série ne risque pas d’en choquer certains.

Une tripotée de pénis à la télé

En atteste un article du Hollywood Reporter qui met en avant la manière explicite qu’a le show de représenter les adolescents face au sexe et à la drogue. Des images, en effet, qui peuvent parfois être difficiles à regarder, comme lors d’une overdose du personnage joué par Zendaya. Mais Euphoria ne cherche pas à choquer gratuitement, elle représente simplement une dure réalité et ne compte pas cacher certains détails, comme c’est souvent le cas dans l’industrie hollywoodienne. Et ces détails qui semblent poser ici problème, c’est principalement le sexe. Ou plutôt, LES sexes. Ceux des garçons qu’on peut voir à de nombreuses reprises durant la série. Allant des dick pics (photos de pénis) au micropénis, en passant par une scène de douche en hommage à Carrie. Au final, comme le note le média américain, « dans un seul épisode, près de 30 pénis clignotent à l’écran« . Si cela a plutôt tendance à nous amuser ici, outre-atlantique, dans une Amérique puritaine, cela pourrait moins bien passer.

Il va y avoir des parents complètement paniqués.

Explique ainsi Sam Levinson. Sauf que cela se saurait si HBO était une chaîne « familiale ». Le fait que la chaîne s’attaque à une série dite adolescente ne veut pas dire que le public doit s’attendre à un programme façon Dawson, ou même relativement prude comme ont pu l’être 13 Reasons Why et Sex Education. D’ailleurs, Casey Boys, le directeur des programmes, a été assez clair :

Nous n’essayons pas de créer une série à la Gossip Girl.

Clairement, et c’est bien là-dessus qu’insiste The Hollywood Reporter, Euphoria ne sera pas une série pour tout le monde. Car rarement la jeunesse a été montrée dans des situations aussi violentes à la télévision. Mais il s’agit là d’une représentation du réel, d’aujourd’hui, et de ce qu’a vécu justement (en partie) Sam Levinson, le créateur, qui insiste.

Ce n’est pas pour tout le monde en effet. Cela peut sembler compliqué, et l’idée de passer ces choses à la télévision peut l’être, mais quelqu’un a vécu tout cela.

HBO ne fait donc pas dans la gratuité, mais doit tout de même s’imposer certaines limites. D’autant plus depuis le rachat d’AT&T (société de services téléphoniques basée à Dallas au Texas, état américain considéré comme hyper conservateur). Heureusement pour la chaîne, sa liberté créatrice n’a pas été trop impactée, sauf pour deux scènes, comme l’explique The Hollywood Reporter. La première de la série avec un plan sur le vagin de la mère du personnage de Zendaya au moment de son accouchement, et donc une séquence mettant en scène plusieurs garçons, nus dans les douches de l’école. Levinson a donc dû « alléger » cette dernière, et passer de 80 pénis à seulement deux-trois, et durant un plan de seulement quelques secondes. L’argument étant que de nombreux spectateurs auraient pu être choqués sans ces modifications.

Au final, cela semble peu en comparaison des nombreuses scènes explicites qu’on a pu découvrir dans le début de saison d’Euphoria, et à la violence qui y est présente. D’ailleurs, la chaîne devait en avoir conscience et a pris ses précautions en faisant appel à la coordinatrice de l’intimité, Amanda Blumenthal, pour éviter tout sentiment de malaise pour les comédien.ne.s. D’après les retours de ces derniers, cela n’aurait pas été le cas. Sauf pour un, Astro, qui a préféré partir lorsqu’il lui a été demandé de tourner une scène où son personnage expérimente son homosexualité, scène qui n’était pas prévue dans le scénario original. Ce dernier a alors été simplement remplacé par Algee Smith.

Il sera donc intéressant de voir la réception du public. Si pour nous la série est une nouvelle grande réussite de HBO à plusieurs niveaux, ce ne serait pas la première fois que l’hypocrisie américaine l’emporterait…

Euphoria sera diffusée sur HBO à partir du 16 juin et en US+24 sur OCS en France.

Voir aussi
Bande-annonce Scandale : Margot Robbie, Nicole Kidman et Charlize Theron VS Fox News

Découvrez ci-dessus la première bande-annonce du film "Scandale" de Jay Roach avec Margot Robbie, Charlize Theron et Nicole Kidman. Le film aborde la polémique de scandale de harcèlement sexuel survenue à Fox News en 2016 qui avait conduit au départ de Roger Ailes, le président de la chaîne.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis