MENU
Accueil > News > Séries > Euphoria : Zendaya met en garde les spectateurs sur la série

Euphoria : Zendaya met en garde les spectateurs sur la série

« Euphoria » risque de faire beaucoup parler d’elle. La nouvelle série de HBO produite entre autres par Drake montre de manière explicite la violence qui peut entourer l’adolescence. Avant la diffusion du premier épisode, Zendaya a tenu à mettre en garde les spectateurs sur ce qu’ils allaient voir dans le show.

Euphoria, la première série dite adolescente de HBO vient de démarrer sur la chaîne américaine. Diffusée la nuit dernière, elle est disponible en France sur OCS. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le show a de quoi faire parler de lui. On vous en parlait dans notre critique, Euphoria entend montrer l’adolescence comme elle est dans la vraie vie avec son lot de violence. Ici, les jeunes se droguent, boivent, couchent, subissent le regard des autres, sont influencés par le porno, questionnent leur corps, l’amitié, l’amour…De nombreux sujets montrés de manière brute par la série qui se veut, à ce niveau, réaliste.

Euphoria, une série destinée à un public mature

Résultat, on vous parlait également de la possibilité de voir une partie de l’Amérique choquée par ce qui est montré, et surtout par la manière, extrêmement explicite. Outre des scènes de sexe et des pénis à l’air, on y trouve de la violence physique et morale, ou encore une séquence d’overdose. Des passages qui rendent la série parfois difficile à regarder, auxquels s’ajoutent l’écriture très sombre des personnages. Mais tout cela n’est pas un défaut qu’on pourrait reprocher à Euphoria, bien au contraire.

Malgré tout, Zendaya, qui tient un rôle majeur dans la série (celui de Rue), a tenu à mettre en garde les spectateurs avant qu’ils ne se lancent dans la série. Sur Twitter, elle a en effet posté ce commentaire avant que la diffusion du premier épisode :

Juste un rappel avant la première de ce soir, « Euphoria » est destiné à un public mature. C’est un portrait brut et honnête de la dépendance, de l’anxiété et des difficultés à naviguer dans la vie aujourd’hui. Il y a des scènes graphiques, difficiles à regarder et qui peuvent déranger. S’il vous plaît, ne regardez que si vous sentez que vous pouvez y faire face. Faites ce qui est le mieux pour vous…

Un message de prévention qui montre encore une fois une volonté de prendre des pincettes avec Euphoria et d’en faire une série pas comme les autres. D’un côté, on pourrait s’étonner de toutes ces précautions quand une série comme Game of Thrones montrait des massacres, des scènes de sexe ou de l’inceste jusqu’à en faire presque sa marque de fabrique (et celle de HBO en général). Mais en montrant cette fois le monde adolescent, on sent bien que le sujet est plus délicat, surtout en raison, encore une fois, d’une forme de réalisme. On pense principalement à la question de la drogue, au centre du personnage joué par Zendaya. Cette dernière ayant dans les premiers épisodes une phrase extrêmement forte mais bien vrai : « la drogue ça peut être cool, jusqu’à ce que ça vous tue« . Il ne s’agit évidemment pas de faire l’apologie de la drogue, mais de s’adresser de manière honnête aux spectateurs.

Au final on ne peut que vous conseiller de découvrir Euphoria. Car même si la série peut mettre mal, elle reste absolument fascinante et parvient à prendre aux tripes. Dans tous les cas, vous êtes maintenant prévenus sur ce qui vous attend.

Ça pourrait vous intéresser

Voir aussi

Tarantino veut faire une série spin-off à Once Upon a time… in Hollywood

Alors ça, on ne s'y attendait pas ! Quentin Tarantino a annoncé, à la veille de la sortie de "Once Upon a time... In Hollywood" aux USA, qu'il avait dans son tiroir le projet d'une série spin-off à son dernier film. Des épisodes seraient déjà écrits et l'affaire pourrait aboutir.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis