Friends Reunion : pourquoi j’ai pleuré devant ces retrouvailles

Impossible de retenir ses larmes.

Friends Reunion : pourquoi j’ai pleuré devant ces retrouvailles

Annoncée depuis plus d'un an, l'émission spéciale retrouvailles de "Friends" est enfin disponible en France (sur Salto pour l'instant, et plus tard sur TF1). Et elle n'a pas laissé le public indifférent. Fan de la première heure de la série, je vous explique pourquoi elle m'a tant émue.

Jeudi 27 mai 2021, 9h30, Friends est de retour

Je m’étais dit que ça n’allait pas être grandiose. Ce projet d’émission « retrouvailles », 17 ans après la diffusion du dernier épisode de Friends, ne m’emballait pas plus que ça. Déjà parce que ça avait déjà été fait il y a quelques années, à l’occasion d’une émission hommage à James Burrows, le réalisateur mythique de la série. Et puis parce que les anecdotes de tournage, on les connaît déjà, merci.

Friends
Friends © Warner Bros

Et puis il y a eu ces images du plateau, postées sur Instagram par le chef décorateur de la série, où l’on découvrait qu’il avait reconstruit (quasiment) à l’identique les appartements de Monica, et de Joey et Chandler. Revoir les six acteurs entre ces murs ? Après tout pourquoi pas. Mais David Schwimmer avait prévenu : lui et ses acolytes ne reprendraient pas leurs rôles. Ils liraient peut-être juste, éventuellement, « quelque chose ». Alors ce jeudi 27 mai, à 9h30 tapantes, j’ai lancé cette fameuse Friends Reunion (dispo sur Salto).

Et l’émotion m’a très vite attrapée. Dès que David Schwimmer est apparu à l’écran, avec son sac à dos, revenant là où tout avait commencé. Il n’avait pas vu ces décors depuis 17 ans, et nous non plus. Capturer son arrivée, et celle des cinq autres acteurs, était le meilleur moyen de toucher les fans en plein coeur. Car nous avons tous ressenti à cet instant la même émotion. Comme lorsque l’on retrouve un endroit qui appartient à un passé heureux, les souvenirs rejaillissent. Pour eux, comme pour nous.

Comme un violent rappel

Friends The Reunion
Friends The Reunion © Terence Patrick/HBO Max via AP

Si les appartement n’ont pas pris une ride, ça n’est évidemment pas le cas des acteurs. C’est un fait, nous ne nous voyons pas vieillir. Nous nous voyons vieillir à travers les autres. Si j’aime, comme beaucoup d’entre vous, regarder Friends en boucle depuis des années, c’est aussi pour me conforter dans une réalité parallèle, celle dans laquelle le temps ne s’écoule pas. Quand je regarde la série, je prends une machine à remonter le temps. Et c’est vrai que j’ai ressenti de la tristesse en découvrant les visages changés des six acteurs. C’était un violent retour à la réalité. Et elle frappe d’autant plus lorsqu’ils rejouent des scènes cultes de la série, comme le quizz. En les regardant, c’est notre histoire aussi que nous regardons. Et un témoin du temps qui passe.

Mais c’était aussi terriblement réconfortant, de les retrouver aussi complices, 17 ans après que la porte de l’appartement de Monica se soit refermée derrière eux. Un rappel important que l’amitié et l’amour résistent au temps qui passe.

Cette émission m'a aussi rappelé que ces personnages appartiennent bien au passé. Que les souvenirs que l'on a de Friends resteront immuables, et que l'on ne pourra pas en créer des nouveaux, avec une continuité donc certains fans rêvaient. D'ailleurs les six acteurs et les trois créateurs l'ont redit : il n'y aura pas de nouveaux épisodes. Et c'est très bien ainsi.

 

Voir aussi

Loki : le Dieu de la malice dévoile sa bisexualité dans l'épisode 3

Loki : le Dieu de la malice dévoile sa bisexualité dans l'épisode 3

Loki se trouve une alliée en la personne de Lady Loki. Son pendant féminin se dévoile un peu plus dans cet épisode 3 et lâche une grosse révélation qui va peser dans la suite de la série, pendant que le Dieu de la malice affirme sa bisexualité.