Game of Thrones : une actrice révèle son calvaire durant le tournage d'une scène de torture

Une authenticité chèrement payée

Game of Thrones : une actrice révèle son calvaire durant le tournage d'une scène de torture

« Game of Thrones » a principalement fait sa réputation sur des scènes de sexes osées et des séquences de violence parfois insoutenables. Néanmoins, on ne se doutait pas que pour ces dernières, l’équipe de tournage veuille se montrer aussi…réaliste sur le plateau. Hannah Waddingham, qui a vu son personnage être torturé par Cersei Lannister, peut en témoigner.

Game of Thrones : succès et polémiques

Encensée durant ses années de diffusion (excepté peut-être la dernière), Game of Thrones est devenue l’une des séries les plus incontournables de son temps. Dotée d’un budget inédit pour un show télévisé, d’une surabondance d’intrigues et de personnages, l’adaptation des romans de G.R.R Martin n’a laissé personne indifférent. Pour le meilleur… et pour le pire.

En effet, la série a souvent choqué par ses meurtres sanguinolents, ses scènes de sexe explicites et ses séquences de viol très malaisantes. Certains acteurs, tels qu’Iwan Rheon (qui incarnait l’affreux Ramsay Bolton), ont d’ailleurs mis du temps à se remettre de certaines scènes qu’ils avaient tournées.

En ce qui concerne la scène de torture dont a été victime la nonne Septa Unella par Cersei Lannister, elle n’avait pas soulevé de véritable controverse à l'époque. Toutefois, avec les dernières révélations que nous donne son actrice sur les coulisses de cette séquence, la polémique pourrait facilement être relancée.

Shame !

Dans un entretien accordé au site Collider, Hannah Waddingham est revenue sur cette fameuse scène de torture qu’a subi son personnage dans Game of Thrones. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les scénaristes de la série sont assez tordus ! En effet, l’actrice nous apprend en premier lieu que la séquence aurait pu être encore plus choquante puisqu’à l’origine, La Montagne (le bras droit de Cersei) devait violer la nonne ! Toutefois, à la dernière minute, la production s’est ravisée. Et la comédienne a une explication à ce changement d’avis :

Je pense qu'ils avaient eu tellement de plaintes au sujet du viol de Sansa qu'ils ont choisi de ne pas jouer avec le feu.

Il est vrai que le viol de Sansa par Ramsay Bolton (bien qu’il soit hors-champ) avait choqué bon nombre de spectateurs, au point qu’une pétition avait circulé pour stopper la série. Toutefois, Waddingham a révélé des éléments encore plus troublants. Ainsi, c’est seulement lorsqu’elle arriva sur le plateau de tournage qu’elle a appris que son personnage serait "waterboardé".

Game of Thrones
Game of Thrones ©HBO

Pour obtenir cette séquence, son tournage a duré en réalité dix heures. L’actrice en a évidemment souffert :

Sincèrement, à part l'accouchement, ce fut le pire jour de ma vie. Lena Headey était mal à l'aise d’avoir à me verser du liquide sur le visage durant aussi longtemps, et j'étais hors de moi. Mais dans ces moments-là, on se dit : « Sers-tu la scène en poursuivant ce supplice ? », ou est-ce qu’on claque la porte en hurlant : « Ce n'est pas ce pour quoi j’ai signé. »

Bleus et trauma

Malgré sa détermination à vouloir que la scène soit authentique, Waddingham en a gardé des séquelles. Ainsi, en plus des bleus et des ecchymoses qu’elle aurait reçus du fait de sangles trop serrées, l’actrice a par la suite souffert d’aquaphobie.

Il faut rappeler que "le supplice de l’eau" est considéré comme l’une des pires tortures qui soient. Elle avait d’ailleurs causé une grave polémique sous le gouvernement Bush lorsque la presse avait relayé le fait que des militaires américains pratiquaient régulièrement cette torture sur les prisonniers du camp de détention de Guantanamo. Game of Thrones est donc allée très loin pour que cela paraisse vrai à l’écran :

La seule chose que je n'arrêtais pas de penser, c’était que la production ne me laisserait pas mourir. Alors, j’ai continué malgré la difficulté.

 

Voir aussi

Ici tout commence : Lisandro se retrouve à l'hôpital

Ici tout commence : Lisandro se retrouve à l'hôpital

Lisandro et Anaïs sont très amoureux dans "Ici tout commence", mais leur couple est mis à mal. Enzo, très jaloux, ne supporte pas leur relation. Serait-il prêt à s'en prendre directement à Lisandro ? (Attention SPOILERS)