Green Arrow and the Canaries : relève assurée pour Arrow ?

Green Arrow and the Canaries : relève assurée pour Arrow ?

Attention Spoilers !! Les aventures d'Oliver Queen arrivent à leur fin, avec un seul épisode restant qui sera diffusé la semaine prochaine. C'est un fait, mais cela ne veut pas dire que la relève n'est pas prête. Bien au contraire ! La CW a planté les bases de son éventuel spin-off « Green Arrow and the Canaries » et on doit bien dire que l'intrigue a du potentiel !

Ce n'est plus un secret pour personne, Oliver Queen s'est sacrifié lors de la quatrième partie de Crisis on Infite Earths, afin que les autres héros de l'Arrowverse puissent s'en sortir vainqueurs. Ce geste héroïque est également la parfaite excuse afin d'introduire Green Arrow and the Canaries. Car oui, Oliver n'apparaît qu'une demi-seconde dans cet épisode et il s'agit d'un flashback. Place donc à Mia, Dinah et Laurel, en attendant de retrouver Félicity la semaine prochaine, pour le final d'Arrow. Pour que vous compreniez mieux le contexte de cet épisode, on vous invite à faire un saut dans le temps jusqu'en 2040.

Bienvenue dans le Star City du futur

Cette semaine, l'intrigue s'ouvre donc avec Laurel arrivant à Star City 2040. Celle-ci essaie d'empêcher que la fille d'Helena Bertinelli (a.k.a The Huntress), Bianca, soit kidnappée. On doit avouer que depuis quelques temps déjà, la Laurel d'Earth-2 est un personnage à surveiller de près. Cela est dû à son interprète Katie Cassidy. L'actrice semble s'éclater et vole chaque scène avec ses performances tout autant hilarantes que sarcastiques.

Green Arrow and the Canaries

Très vite ensuite, on découvre la nouvelle Star City, une ville dans laquelle la criminalité n'existe plus depuis 20 ans. D'ailleurs, on s'en rend de suite compte : des immeubles tout scintillants remplacent les entrepôts abandonnés. Et en parlant de changement, Laurel retrouve vite une alliée : Dinah, qui est maintenant propriétaire d'un bar et non plus capitaine de police. Si personne ne sait très bien pourquoi elle a atterri dans le futur, les héros de l'Arrowverse sont au courant. En effet, c'est Sara qui a découvert Dinah, lors d'une de ses missions avec le Waverider. Laurel demande très vite de l'aide à son acolyte canari afin de retrouver Bianca et d'empêcher que Star City ne sombre dans le chaos en 2041.

Avec Dinah partante pour une nouvelle aventure, il ne leur manque plus que leur Green Arrow : Mia Queen. Sauf que cette Mia est complètement différente de celle que nous connaissons. Dans cette nouvelle timeline « Post-Crisis », Mia a grandi avec Felicity et William. Elle a une vie confortable, et est sur le point d'obtenir son diplôme universitaire. Bref, la jeune femme n'a jamais vécu les expériences traumatisantes montrées dans les épisodes précédents. Enfin, si cela n'était pas suffisant, on apprend également que Zoé est vivante et que Mia est fiancée à JJ (qui n'est jamais devenu Deathstroke). On peut en conclure que le sacrifice d’Oliver a, en fait, donné à Mia la vie parfaite.

Jongler entre deux réalités : un exercice difficile

Malheureusement, pour Mia, sa vie est bouleversée lorsque Laurel et Dinah utilisent un appareil qui lui restaure tous ses anciens souvenirs. La jeune femme doit jongler entre ses souvenirs et n'est pas particulièrement heureuse de les avoir retrouvés. Surtout si elle doit s'attarder sur JJ : fiancé d'un côté et leader du Deathstroke gang de l'autre...

Green Arrow and the Canaries

Même si Mia n'est pas confortable avec l'idée de jouer les héroïnes, elle accepte d'aider les Canaries à retrouver Bianca. Cependant, tout se corse lorsque le trio se retrouve face à Deathstroke en personne et que celui-ci les attaque. Laurel suppose immédiatement que JJ est derrière l'enlèvement de Bianca (ce que l'on trouve trop facile). Même si Mia refuse de le croire, elle accepte d'enquêter sur lui. Évidemment, le plan se retourne contre elle et JJ, blessé dans son ego par le comportement de Mia, demande à faire une pause dans leur relation.

Pendant ce temps, Dinah et Laurel essaient toujours de retrouver Bianca et cela les amène à avoir une conversation à cœur ouvert. Cette scène nous conforte dans le fait que les deux actrices sont faites pour avoir leur spin-off. Katie Cassidy et Juliana Harkavy forment un duo incroyable. Grâce à cette conversation Laurel finit par aller parler à Mia. Et la fille d'Oliver Queen accepte alors de continuer à les aider.

La Team Arrow 2.0 de Star City

Le trio de badass part enfin sauver Bianca de son sort funeste. Or, il s'avère que tout a été orchestré par son ex-petit ami Trevor. Celui-ci est le véritable Deathstroke et il semble avoir agi à la demande d'une mystérieuse femme. Ce dernier finira par mourir dans l'explosion de l'immeuble. Mais Mia remarque tout de même, au dernier moment, un tatouage qui lui semble familier.

Green Arrow and the Canaries

L'épisode touche finalement à sa fin, et on apprend que Dinah souhaite démarrer son réseau de Canaries et que Laurel décide de rester afin de l'aider et de garder un œil sur Mia. En parlant de la jeune femme, on la retrouve avec William devant la statue commémorative de leur père. En outre, juste avant de se faire attaquer par un groupe d'hommes masqués, elle réalise que le tatouage correspond aux gravures de l'hōzen appartenant à sa famille. Enfin, un autre homme encapuchonné attaque JJ et lui restaure ses anciens souvenirs. Deathstroke est de retour !

Si l'épisode de cette semaine semble complètement séparé du reste de la saison 8 d'Arrow et qu'on se demande comment la série va se conclure, il n'en reste pas moins une introduction très intéressante au potentiel spin-off. On croise donc les doigts pour que la CW décide de commander plus d'épisodes.

Et vous, ça vous dirait de suivre les prochains épisodes de Green Arrow and the Canaries ?

 

Voir aussi

Reboot de Fantomas : un film et une série annoncés

Reboot de Fantomas : un film et une série annoncés

Célèbre personnage de fiction créé au début du XXe siècle, Fantomas devrait bientôt faire son retour sur le grand et le petit écrans. On peut dire que son come-back aura pris du temps.