Loki épisode 4 : focus sur cette scène post-générique totalement dingue

On a hâte de voir la suite !

Loki épisode 4 : focus sur cette scène post-générique totalement dingue

L’épisode 4 de « Loki » est lourd en révélations. On en apprend davantage sur le fonctionnement de la TVA. Ce nouveau chapitre renoue d’ailleurs avec la tradition du Marvel Cinematic Universe (MCU) en offrant une scène post-générique intrigante. Focus sur cette scène additionnelle. ATTENTION SPOILERS !

Loki épisode 4

Dans ce dernier épisode en date, Loki et Sylvie se font appréhender par la TVA. Après de nombreux événements qui permettent à la fois de développer les deux protagonistes, mais aussi le fonctionnement de la TVA elle-même, ce quatrième chapitre se conclue sur un twist assez impressionnant. Et à partir d’ici, la suite de l’article va contenir des spoilers assez conséquents. Vous êtes toujours là ? Très bien !

Loki (Tom Hiddleston) - Loki
Loki (Tom Hiddleston) - Loki ©Marvel Studios / Disney+

À la toute fin de ce nouveau volet, alors que les deux héros se retrouvent face aux Gardiens du temps, Loki se fait toucher par les bâtons des agents de la TVA. Le voilà donc parti en fumée, vers un lieu encore inconnu. Mais contre toute attente, le Dieu de la malice n’est pas mort (encore une fois), et est téléporté dans un endroit intrigant, qui semble être la ville de New York dévastée. Le personnage toujours incarné par Tom Hiddleston ouvre les yeux lors de la séquence post-générique et tombe sur de mystérieux personnages.

Qui sont ces nouveaux Variants ?

Après avoir été désintégré par la juge Renslayer, Loki se réveille dans un décor désolé. Alors qu’il se demande s’il est mort, une voix familière lui dit qu’il le sera à moins devenir avec eux. Le protagoniste tourne alors la tête et tombe nez à nez avec plusieurs Variants de lui-même. En effet, le Loki qu’on connaît se retrouve face à quatre versions différentes. Quatre nouveaux personnages qui ne sont pas totalement inconnus pour les lecteurs de comics.

Parmi ces nouveaux arrivants, apparaît un Loki plus âgé, affublé d’un costume old school, tout droit sorti des comics. Ce « classique Loki », incarné par Richard E. Grant, porte donc le tout premier costume du dieu asgardien dans les comics, apparu en 1962. Une représentation venue d’un autre temps qui a de quoi ravir les fans de la première heure. Ensuite, il y a un enfant. Ce dernier, incarné par Jack Veal, est vraisemblablement un dérivé de Serrure, la forme enfant de Loki dans les comics. Dans les histoires papiers, ce dernier est une réincarnation du puissant Dieu du mensonge après que celui-ci ait trouvé la mort.

Puis, la série présente aux spectateurs Deobia Oparei, qui campe Boastful Loki. Un personnage inconnu, qui semble brandir une variante de Mjolnir, ce qui laisse sous-entendre que ce Variant est digne de porter le marteau de Thor, ou qu’il a assassiné ce dernier. Enfin, le dernier membre de cette équipe étonnante est un crocodile Loki, reconnaissable à son casque à cornes, dans les bras de Serrure. Difficile d’en savoir davantage sur ce dernier. Est-il toujours comme ça ou est-ce une transformation de Loki qui a mal tourné ?

Une équipe de Loki totalement dysfonctionnelle est donc sur le point de se former, et de prendre, logiquement, sa revanche sur la TVA. En tout cas, cette scène post-générique a de quoi poser de nombreuses questions, et créer une attente monstrueuse pour l’épisode de la semaine prochaine. Visiblement, ces bâtons de la mort ne tuent pas leurs victimes, mais les envoient dans un lieu encore tenu secret, qui devrait être révélé dans le prochain épisode. En tout cas, tout ceci promet de grandes choses pour la fin de la saison !

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.