ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Loki : les 7 indices qu'il ne fallait pas rater dans la bande-annonce

Loki : les 7 indices qu'il ne fallait pas rater dans la bande-annonce

La bande-annonce de la série "Loki" vient de tomber. Et celle-ci annonce du très très lourd. Plus de deux minutes pendant lesquelles de nombreuses images, clins d’œil et autres références sont proposés au public.

À l'occasion du Disney Investor Day, de nombreuses révélations ont été faites sur les différents univers Disney. Évidemment, l'univers Marvel est un des pôles principaux de la firme. Et les informations sont tombées de tous les côtés. Parmi le flux impressionnant de nouvelles annonces, Marvel Studios a dévoilé la bande-annonce de la future série Loki, attendue au mois de mai prochain sur Disney +. Plus de deux minutes d'images inédites, bourrées de clins d’œil, de références et de connexions dont Marvel en a le secret. La série mettra en scène le demi-frère de Thor, toujours interprété par Tom Hiddleston, qui voyagera dans le temps et l'espace, grâce au cube cosmique. Voici quelques petits détails qu'il ne fallait pas rater !

1) La Time Variance Authority entre en scène

Cette organisation bureaucratique avait déjà été teasée pendant la production de Loki. Le personnage de Tom Hiddleston va se confronter à la Time Variance Authority (TVA). Cet établissement est en quelque sorte une police des voyages temporels. Et les folies de Loki ont attiré son attention. La TVA est créée en 1986 par Walt Simonson et Sal Buscema. C'est une agence composée de clones chargés de surveiller et de maintenir les interférences temporelles. Située dans une dimension appelée la Zone de Temps Nul, elle a une autorité qui concerne l'ensemble du multivers, et il est difficile de s'y soustraire.

Loki
Loki ©Marvel Studios

La présence de cette organisation confirme donc que Loki a brisé le continuum temporel. Le Dieu du mensonge se trouve actuellement dans des lieux et des époques où il ne devrait pas apparaître. La TVA confirme donc que la série Loki va créer une autre timeline dans le Marvel Cinematic Universe. Quant à cette agence, elle devrait avoir un impact à l'avenir, que ce soit dans le film Doctor Strange in the multiverse of madness, dans Spider-Man 3 ou encore dans Ant-Man and the Wasp : Quantumania qui mettra en scène Kang, un autre célèbre voyageur temporel.

2) L'apparition de Owen Wilson

Cette première bande-annonce est également l'occasion de croiser la route d'Owen Wilson. Le célèbre comédien se dévoile enfin dans la peau de Mobius M. Mobius, un bureaucrate de rang intermédiaire de la Time Variance Authority. L'apparence de ce personnage, et des autres clones de l'agence, est basée sur l'auteur de comics Mark Gruenwald, écrivain chez Marvel Comics, décédé en 1996.

Loki
Loki ©Marvel Studios

Ainsi, dans une partie de la série, Loki sera prisonnier de la TVA, et Mobius M. Mobius est en quelque sorte son accompagnateur. Le Dieu de la malice semble être retenu enfermé grâce à un collier similaire à ceux utiliser dans Deadpool 2. Il s'agit certainement d'un inhibiteur de pouvoirs. De là à faire une connexion avec Deadpool, il n'y a qu'un pas.

3) Loki à l'assaut du temps

La série Loki va visiblement exploiter la timeline du MCU. L'ancien antagoniste d'Avengers va apparemment se balader dans le continuum temporel du MCU. Il semblerait que le personnage traverse des lieux et des époques biens connus des aficionados de l'univers Marvel. Déjà, la bande-annonce s'ouvre sur la séquence de Avengers : Endgame. Une scène déjà culte pendant laquelle le Dieu asgardien s'empare du cube cosmique et disparaît dans les tréfonds du temps. À cette époque, les Avengers viennent d'arrêter Loki et de sauver New York des griffes des chitauris. Ainsi, c'est un Loki plus sombre, plus violent et surtout plus vilain qui est présenté ici. Le personnage n'a pas encore vécu Infinity War, Ragnarok et Avengers : Endgame. Il en est resté à 2012, comme sbire de Thanos. C'est donc dans un autre état d'esprit que nous allons retrouver le personnage.

Loki
Loki ©Marvel Studios

Peut-être que Loki va se balader dans le temps, et apprendre ce qu'il est advenu de sa cité, de son père et de son frère. C'est en tout cas ce que laissent présager certains plans du trailer. Il y a notamment une séquence qui laisse entendre que Loki va se rendre sur Vormir. C'est ce que rappelle une mystérieuse planète aux couleurs violettes, très proche de celle gardée par Crâne Rouge. Un autre plan suggère également que Loki va croiser la route de La Veuve Noire, sacrifiée pour récupérer la pierre de l'âme. Deux éléments qui tendent à confirmer cette théorie.

Autre exemple : une courte scène s'arrête sur le miroir de Tony Stark dans la tour des Avengers. Un passage où l'Asgardien est habillé de son ancien costume. Enfin, Loki semble également se perdre dans une ville new-yorkaise totalement détruite. Peut-être une vision de ce qui serait advenu si Loki avait remporté la bataille du premier Avengers. En tout cas, tout ceci laisse présager des voyages temporels dans tous les sens et une intrigue passionnante.

4) Mephisto en grand antagoniste ?

Maintenant que lon connaît l'intrigue dans les grandes lignes, reste à savoir qui sera le grand méchant de cette histoire. Après tout, Loki a de nombreux ennemis, mais généralement, ils sont plutôt du côté des gentils. Mais vu que la série va se centrer sur le dieu asgardien, on doute que les Avengers se joignent à l'aventure. Mais alors, qui pourrait être l'antagoniste de Loki ? Outre la TVA bien sûr. Et bien, il y a ce mystérieux personnage à capuche qui apparaît dans le trailer. Encore non identifié, il est vraisemblablement à la poursuite de Loki, et devrait être son ennemi, au moins le temps de la première saison.

Loki
Loki ©Marvel Studios

Mais un autre grand méchant pourrait éventuellement apparaître dans le show. Il s'agit du puissant Mephisto. Le roi des Enfers, personnage récurant des comics Ghost Rider, est un parfait ennemi pour Loki. Un mystérieux plan laisse suggérer son apparition dans la série. Un court passage où Mobius échange quelque chose avec une petite fille assez inquiétante. En arrière-plan se dessine un vitrail qui semble représenter le puissant Mephisto. Un personnage de taille, qui serait parfait pour tenir tête au talent de Loki.

5) Une référence inédite

Quand Kevin Feige avait teasé la série Loki, il avait promis que le show allait mettre en scène le dieu asgardien à travers les âges. Il a également suggéré que la série allait proposer quelques références à l'histoire américaine. Un des plans de la bande-annonce suggère que le show va effectivement remodeler l'histoire des États-Unis.

Loki ©Marvel Studios

Peu de temps après le documentaire HBO : Le mystère de DB Cooper, Marvel Studios met en scène l'un des crimes les plus audacieux encore non résolu de l'histoire. En 1971, un homme connu sous le pseudonyme DB Cooper a détourné un Boing 747 de Portland à Seattle. Il a retenu les passagers contre une rançon de 200 000 dollars. Quand il a reçu son argent, il a sauté de l'avion en parachute, et n'a jamais été retrouvé. Un hold-up impressionnant que Loki remet en scène, à sa manière. Ainsi, Michael Waldron, le showrunner de la série, a une explication toute simple pour retrouver l'identité de ce mystérieux cambrioleur : il s'agit de Loki.

6) Une apparition de Heimdall et Thor ?

Dans cette même séquence, Loki saute de l'avion, et se fait ramasser par le Bifrost, le puissant pont vers Asgard gardé par Heimdall. La présence de ce puissant artefact suggère une possible apparition d'Idris Elba dans la peau de son personnage. L'occasion également de se refaire un petit voyage dans le Bifrost, détruit dans Thor : Ragnarok. À ce stade chronologique, Heimdall est encore vivant. On espère également une apparition de Chris Hemsworth dans la peau de Thor, qui est cité par Loki.

7) Loki président

Loki ©Marvel Studios

Les derniers instants de la bande-annonce réservent une dernière surprise. Loki apparaît endimanché, avec un pin's « Votez Loki ». Une référence discrète aux comics que les lecteurs assidus reconnaîtront. C'est en effet un clin d’œil aux comics de 2016 dans lesquels le dieu du mensonge devient président des États-Unis. Une critique évidente du système politique actuel, et la tendance habituelle aux mensonges de nos élites. C'est donc une référence habile à cette mini-série de quatre épisodes écrite par Christopher Hastings et illustrée par Langdon Foss.

On vous laisse avec ces quelques précisions, en attendant la sortie du show en mai prochain sur Disney +. N'hésitez pas à nous dire en commentaire si vous avez vu d'autres easter-eggs.

 

Voir aussi

Peaky Blinders se terminera avec la saison 6

Peaky Blinders se terminera avec la saison 6

Le clan Shelby dirigé par l'impérial Cillian Murphy va s'offrir un dernier tour de piste avant de faire ses adieux au public. Alors que la production de la saison 6 a débuté, on apprend que l'excellente série "Peaky Blinders" touchera à sa fin à cette occasion.