MENU
Accueil > News > Séries > Le Temple satanique réclame 50M à Netflix pour Sabrina

Le Temple satanique réclame 50M à Netflix pour Sabrina

« Les Nouvelles aventures de Sabrina » a grandement fait parler d’elle depuis sa diffusion sur Netflix le 25 octobre 2018. Tellement, qu’elle a attiré l’attention de satanistes qui estiment que le show ternit leur image, et qui ont décidé de poursuivre en justice le géant du streaming.

Depuis sa diffusion sur Netflix, Les Nouvelles aventures de Sabrina a trouvé son public, et la critique a dans l’ensemble été assez convaincue – ce qui n’est pas notre cas, voir notre critique. Dans cette nouvelle adaptation des comics Archie, Sabrina est une adolescente moitié mortelle, moitié sorcière. A l’approche de son seizième anniversaire, elle doit décider si elle rejoindra bel et bien le camp des sorciers, laissant alors de côté sa vie personnelle. Un choix que lui impose l’Eglise de la nuit, une secte de magiciens adorateurs de Satan.

Pour mettre en scène ce récit, Les Nouvelles aventures de Sabrina tente de proposer une ambiance gothique et sombre. Au-delà des défauts qu’on aura estimés y avoir dans la réalisation, on admettra des décors originaux. Enfin, peut-être pas si originaux que ça…

Quand la fiction rejoint mal la réalité

En effet, suite à la diffusion de la série, Le Temple satanique de Salem au Massachusetts a décidé de poursuivre Netflix. Le groupuscule estimant que la série s’est appropriée leur culte, et a même reproduit certains de leurs monuments, pourtant protégés par des droits d’auteur. C’est ce qu’a déclaré Lucien Greaves, le co-fondateur, tout en montrant la similitude entre leur statue et celle apparaissant dans la série.

Oui, nous entamons des poursuites judiciaires contre # TheChillingAdventuresofSabrina qui s’approprie la conception de nos monuments protégés par le droit d’auteur pour promouvoir leur fiction.

Les deux images sont assez similaires. Mais alors que certains répliquaient sur Twitter que les deux statues puisent leur inspiration dans une représentation de Baphomet, datant de 1854 et qui est de domaine public, Lucien Greaves a justement pointé les différences entre cette œuvre et leur monument – utilisation d’une poitrine masculine plutôt que de seins de femme -, justifiant alors leur action.

De plus, au-delà de la question des droits d’auteur, c’est l’image du Temple satanique renvoyée par la série qui pose problème.

Vu l’utilisation de la statue de Baphomet pour représenter un culte démoniaque et cannibale, une fausse perception faussement associée au satanisme même dans les temps modernes, le Temple sataniste n’aurait pas permis son utilisation par les créateurs de la série.

Bien que cette poursuite offre à Netflix un coup de projecteur supplémentaire sur sa série, le géant américain se serait sans doute passé des 50 millions de dollars réclamés par le groupe satanique. Ils n’ont pour le moment pas réagi à cette poursuite en justice, si tant est qu’elle aille bien au bout.

Les Nouvelles aventures de Sabrina saison 1 est toujours disponible sur Netflix.

Voir aussi

Daredevil : Charlie Cox s’exprime enfin sur l’annulation

Charlie Cox, ce nom vous est sûrement moins familier que celui de Matt Murdock ! L'interprète de "Daredevil", dont la 3ème saison est disponible sur Netflix depuis le 19 octobre 2018, s'exprime enfin sur la mauvaise nouvelle annoncée par la plateforme de streaming la semaine dernière : l'annulation de la série. Oh rage, oh désespoir...

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis