Sharp Objects : ne vous attendez pas à une seconde saison

Sharp Objects : ne vous attendez pas à une seconde saison

Que vous ayez adoré ou pas ce que proposait "Sharp Object", vous n'aurez pas le droit à une seconde saison !

En avril 2017, Jean-Marc Vallée annonce à la presse que sa mini-série Big Little Lies ne connaîtra pas de saison 2. Il estime que continuer pourrait casser "ce bel objet", le gâcher. Finalement le casting n'est pas totalement de son avis et HBO veut continuer à surfer sur le succès critique et public de la saison 1. Nous pourrons donc la retrouver durant l'année 2019.

Jean-Marc Vallée s'est tourné depuis vers un autre projet : Sharp Objects, toujours pour le network HBO. Dans cette adaptation d'un roman de Gillian Flynn, Amy Adams incarne Camille Preaker, une journaliste au passé sombre revenant dans sa ville natale pour couvrir l'enquête autour du meurtre d'une enfant et de la disparition d'une adolescente. Ces événements vont la faire renouer avec ses anciens démons qui n'ont pas totalement disparu malgré un séjour en hôpital psychiatrique.

Trop sombre pour Amy Adams

Sharp Objects est une série loin d'être agréable à regarder mais qui mérite qu'on se plonge dedans. Son récit lent, épouse le point de vue d'une héroïne torturée, traînant son spleen et ses cicatrices dans un monde où elle ne trouve toujours pas sa place. C'est sombre, lent, exigeant, mais pour peu qu'on accroche au rythme et à l'ambiance, un océan de noirceur s'offre à nous. La première saison est toujours en cours de diffusion et on vous conseille de profiter des épisodes à venir car aucune saison 2 ne devrait voir le jour. 

Casey Bloys, président de HBO a expliqué le pourquoi du comment :

Contrairement à "Big Little Lies" pour laquelle les stars de la série souhaitaient revenir, dans "Sharp Objects", le personnage principal est très sombre, l'histoire aussi. Amy n'avait pas envie de revivre avec ce personnage et je ne peux pas lui en vouloir, c'est très intense pour une actrice. Il n'y a donc pas de seconde saison en préparation et nous sommes ravis que cela reste une mini-série.

Sharp Objects a été un carton à son lancement, avec 1.5 millions de téléspectateurs aux USA. Un score encore plus élevé que celui de Big Little Lies à ses débuts. Un succès public aurait pu donner envie au network d'en profiter mais la sagesse a primé. Il est agréable parfois de juste vivre quelque chose d'unique et de passer à autre chose. Le format série n'implique pas obligatoirement qu'une histoire doive se prolonger sur plusieurs saisons. Dans le cas de Sharp Objects, l'expérience était déjà éprouvante en plus.

Vous ne vous êtes pas encore plongés dans ce thriller psychologique ? Découvrez notre critique pour vous faire une idée, ainsi que la bande-annonce visible ci-dessous. Sharp Objects est diffusée actuellement en France sur OCS.

 

Voir aussi

Peter von Kant : un hymne magistral et bouleversé à l'amour et au cinéma

Peter von Kant : un hymne magistral et bouleversé à l'amour et au cinéma

CRITIQUE / AVIS - FILM : Film très personnel, adaptation autant qu'hommage au réalisateur allemand Rainer Werner Fassbinder, concentré de références esthétiques et vertige de cinéma, "Peter von Kant" de François Ozon est un film total. Il ne s'autorise ainsi aucun compromis, conscient sans doute d'être parmi les plus grands films français de ces dernières années.