MENU
Accueil > News > Séries > The 100 saison 6 : la scénariste revient sur l’évolution de Clarke

The 100 saison 6 : la scénariste revient sur l’évolution de Clarke

Très importante dans l’écriture de « The 100 », Kim Shumway est revenue dans la série après l’avoir mise de côté durant la saison 5. Pour son retour, elle tenait à recentrer le show un peu plus sur Clarke et à lui rendre hommage pour tout ce qu’elle a vécu. Attention, si vous n’êtes pas à jour dans la saison 6 : SPOILERS !

La saison 6 de The 100 est en cours de diffusion sur CW aux Etats-Unis. Cette semaine, la série est en pause mais reviendra dès la semaine prochaine pour la diffusion de l’épisode 9. Il nous faut donc prendre notre mal en patience. D’autant plus avec l’épisode 8 qui annonce de nombreuses complications pour les Terriens « accueillis » par les Primes.

Clarke, une héroïne à part

Avec cette mini-pause, Kim Shumway, scénariste et productrice de The 100 depuis ses débuts (sauf saison 5), en a profité pour revenir sur un personnage qui lui tient à cœur : Clarke Griffin. En dépit du grand nombre de personnages dans la série, Clarke peut être considérée comme l’héroïne. Mais malheureusement elle n’a pas toujours été très appréciée des autres protagonistes et des fans. Dans une longue interview donnée au site Hypable, l’auteure a donc expliqué qu’en revenant sur la saison 6, son but était de rendre davantage hommage à Clarke, notamment au travers de l’épisode 7, Nevermind.

Vous savez, les gens sont durs avec Clarke, et je pense que c’est parfois parce qu’ils ne voient pas les choses de son point de vue. Donc, honnêtement, je voulais simplement montrer qu’elle n’est pas une égoïste qui fait toujours ce qu’elle veut, simplement parce qu’elle sait mieux que tout le monde. Elle se questionne, comme tout le monde.

Avec Nevermind, la série est revenue sur le passé de Clarke et ses expériences au fil des saisons. On a ainsi pu voir le personnage faire face à ses angoisses et sa culpabilité, montrant ainsi le parcours compliqué qu’elle a eu au fil des ans.

Bien sûr Clarke a toujours eu le même refrain « Je dois sauver mon peuple ». Mais l’une des choses vraiment intéressantes dans cet épisode était de la mettre face à un questionnement : maintenant que ton peuple est en sécurité, veux-tu vivre ? Si ta mission est terminée, que vas-tu devenir ? […] Aussi, à un certain niveau, il y a un peu de haine de soi. Nous avons vu cela avec ses confrontations avec des personnages dans sa tête. Parce qu’elle a fait toutes ces choses terribles, qui était toujours justifiées, mais qui ont des conséquences psychologiques.

En effet Clarke a malheureusement toujours tenu un rôle ingrat. Celui d’une leader obligée de prendre les pires décisions pour le bien du plus grand nombre. Pourtant ce n’était pas faute d’être prête à se sacrifier, comme en fin de saison 4 ou justement dans l’épisode Nevermind, dans lequel la jeune femme était sur le point de déposer les armes et de laisser Josephine prendre le contrôle total de son corps. Ainsi, ce qu’a avant tout voulu montrer Kim Shumway durant cette saison, c’est bien la fatigue de l’héroïne.

Elle est épuisée. Elle a sauvé son peuple pendant six saisons, elle a commis des erreurs, elle a dû faire un million de choses difficiles, et cela a des conséquences néfastes. […] Je voulais vraiment laisser les gens voir l’épuisement et le fardeau qu’elle porte, pour qu’ils puissent comprendre qu’elle n’aime pas ça. Maya l’accuse à un moment d’aimer ces situations, mais au contraire elle déteste ça, c’est malgré elle qu’elle se retrouve toujours dans une position où elle doit agir. J’ai vraiment senti qu’il était important de laisser les gens ressentir cet aspect émotionnel. Et même si certaines personnes ne la considèrent pas comme une héroïne, c’est pourtant ce qu’elle est, elle essaie toujours de faire ce qui est juste.

Si jusque-là vous n’étiez pas vraiment « team Clarke », on espère que les arguments avancés par la scénariste vous auront fait ressentir un peu plus d’empathie pour elle. Encore une fois, il s’agit d’une héroïne forte et complexe, capable de faire des erreurs, mais qui continue d’avancer. Un personnage féminin extrêmement fort donc, comme on en voit encore trop peu à l’écran, et à qui on voulait, nous aussi, rendre hommage.

La suite de The 100 saison 6 sera diffusée le 9 juillet aux Etats-Unis avec l’épisode 9.

Ça pourrait vous intéresser

Voir aussi

The Witcher : Netflix lâche le premier trailer de la série live action

Netflix a enfin dévoilé la première bande-annonce de la série "The Witcher", adaptation des jeux vidéos adorés par les gamers du monde entier.

1 commentaire

  1. Entièrement d’accord. J’ai toujours ressenti la profondeur de ce personnage. Et ça a toujours été celle qui m’a amené à me questionner vis à vis de ses décisions.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis