The Last of Us : comment a été tourné "le baiser de la mort" de l'épisode 2 ?

The Last of Us : comment a été tourné "le baiser de la mort" de l'épisode 2 ?

L'épisode 2 de "The Last of Us" a marqué les spectateurs avec un final horrifique marqué par un étrange baiser. Le créateur Neil Druckmann et l'actrice Anna Torv sont revenus sur cette séquence.

The Last of Us confirme avec l'épisode 2

Depuis son lancement le 15 janvier sur HBO (et en US+24 sur Prime Video en France), la série The Last of Us connaît un gros succès. La chaîne américaine a notamment réalisé sa deuxième meilleure audience en plus de dix ans sur un premier épisode. Puis, le second chapitre est arrivé avec une croissance de 22% par rapport au précédent. A l'évidence, le show créé par Craig Mazin et Neil Druckmann a trouvé son public, et celui-ci ne provient pas uniquement des adeptes du jeu vidéo dont est tirée la série.

Pedro Pascal - The Last of Us HBO
Pedro Pascal - The Last of Us ©HBO

Même si le programme est pour le moment extrêmement fidèle au jeu The Last of Us, avec la même histoire de virus et deux personnages (Joel et Ellie) qui vont devoir parcourir un monde dévasté, on y trouve des éléments en plus. Dans l'épisode 1, toute l'introduction présente davantage le passé de Joel et ses liens avec sa fille. L'épisode 2 débute lui par une séquence en Indonésie au début de la pandémie. Mais le moment qui aura le plus marqué les spectateurs cette semaine se trouve à la fin. Attention, SPOILERS !

Une fin "belle et horrifique"

Dans les derniers moments de l'épisode 2 de The Last of Us, Joel, Ellie et Tess doivent se séparer. Tess a été mordue et elle sait bien que c'est la fin pour elle. Mais alors qu'une horde d'infectés s'apprête à leur tomber dessus, elle demande à Joel de partir avec Ellie pendant qu'elle leur fera gagner du temps. Son plan est de faire exploser le Capitol où ils se trouvent lorsque les infectés arriveront. Seulement, les créateurs de la série ont ajouté un élément qui n'est pas dans le jeu vidéo avec un baiser inattendu. Alors qu'elle tente d'allumer son briquet, un infecté s'approche d'elle et va l'embrasser, faisant sortir des vrilles de sa bouche.

La séquence a grandement fait réagir les spectateurs, logiquement dégoûtés. Mais elle a un réel intérêt. Rappelons d'abord que le créateur a fait le choix de remplacer les spores (dans le jeu) par des vrilles. Et comme le dit Tess dans l'épisode, les infectés sont en cela connectés ("esprit de ruche"), et ne s'attaquent donc pas à elle. Neil Druckmann est donc revenu sur ce moment auprès de EW (via Hitek).

Ces choses, (les infectés), ne deviennent pas violentes à moins que vous ne les empêchiez de répandre l'infection. On le réalise d'une manière à la fois belle et horrifique avec Anna (Torv, l'interprète de Tess). (...) C'est très visuel et c'est très flippant, ce que j'adore.

The Last of Us HBO
The Last of Us ©HBO

En plus du créateur, l'actrice Anna Torv s'est elle aussi exprimée sur la conception de cette scène, auprès de TV Line cette fois. Elle précise que le le moment charnière avec les vrilles a été fait en post-production. Elle ne savait donc pas exactement à quoi allait ressembler la scène, malgré les explications des créateurs. Ce n'est qu'après qu'elle a pu découvrir un rendu final "vraiment dégueulasse".

La suite de The Last of Us est à suivre sur Prime Video lundi 30 janvier.

 

Voir aussi

Sylvester Stallone se lance dans la télé-réalité et sort une première bande-annonce

Sylvester Stallone se lance dans la télé-réalité et sort une première bande-annonce

Après les films et les séries, la télé-réalité ? Sylvester Stallone lance une émission qui suivra son quotidien familial, à la manière des Kardashians. Décidément, Sly ne finit jamais de surprendre son public.