The Walking Dead S9 : une fin à la hauteur pour Rick dans l'épisode 5 ?

The Walking Dead S9 : une fin à la hauteur pour Rick dans l'épisode 5 ?

Nous y sommes. Annoncé depuis des semaines par la production, le départ de Rick Grimes intervient dans ce cinquième épisode de la saison 9. Ont-ils osé le faire mourir ou est-ce autre chose ? Qu'en avons-nous pensé ? On vous dit tout sur ce tournant majeur ! Attention aux spoilers.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il nous semble intéressant de revenir sur la communication d'AMC vis-à-vis de cet épisode tant attendu. La chaîne a fait le choix de dévoiler en amont quelle semaine allait intervenir le départ de Rick. On a ensuite appris que des personnages importants allaient faire une apparition. Un marketing bourrin, pour tenter de ramener les spectateurs perdus en chemin devant leurs écrans. Cette façon de faire ne permet pas de vivre l'épisode avec spontanéité et c'est ce qu'on a envie de leur reprocher. Ceci étant dit, passons au contenu de l'épisode.

On avait laissé Rick en très mauvaise posture. Empalé sur un bloc de béton, à la suite d'une chute de son cheval, alors qu'il tentait d'attirer une grosse horde de marcheurs loin du campement. On croyait fortement que Rick allait tout bonnement mourir. Une telle fin aurait été quelque peu décevante après tout ce que ce personnage a fait durant 9 saisons. On ne peut pas faire mourir la figure centrale de son show en le faisant simplement tomber de sa monture sur une pauvre route de campagne.

Des fantômes et un examen de conscience

Non, il fallait mieux. C'est pourquoi dès les premières secondes il réussit à s'extraire de la situation. De retour sur son cheval, mais salement blessé, il tente de fuir. La douleur qu'il ressent étant tellement forte, il ne manque pas de s'évanouir plusieurs fois. Et ce qui était attendu arrive enfin : il croise durant des hallucinations des personnages disparus. Tour à tour, c'est Shane, Hershel et Sasha qui pointent le bout de leur nez. On sera bref sur cette dernière, qui est celle que l'on attendait avec le moins d'impatience. Pour les deux autres, leur apparition fait office d'événement. Parce que Rick effectue un véritable examen de conscience en leur présence.

Revoir la trogne de Jon Bernthal fait clairement son petit effet. Toujours aussi piquant, désinvolte et brut de décoffrage, il pousse Rick à revenir sur ce qu'il a fait dans ce pré, le jour de sa mort. Un acte irréparable, pourtant nécessaire, le confortant dans sa position de chef des survivants. Quand vient le tour d'Hershel, c'est forcément l'émotion qui s'empare de nous. Son interprète, Scott Wilson, nous a quittés au début du mois d'octobre. Le retrouver, dans cette grange, illuminé par un soleil paradisiaque nous colle quelques frissons. Sa mort était un traumatisme à l'époque, nous aimions sa bonté, ce qu'il dégageait. La scène devient par la force des choses, un très bel hommage, pas seulement au personnage, mais à l'homme derrière. Comme si Andrew Lincoln lui rendait visite quelque part là-haut, aux cieux. Le voir apaisé, rassurant, amoindrie par le biais de la fiction la tristesse provoquée par son décès.

Rick échappe à la mort

En dehors de ces séquences hors de la réalité, ce qui nous intéresse est le sort réservé à Rick. Au bout de sa fuite, il se retrouve sur le fameux pont. Une construction à laquelle il tient énormément. Il va pourtant devoir la sacrifier pour éliminer les marcheurs, trop nombreux. Daryl, Michonne et les autres le retrouvent mais ne sont pas assez nombreux pour lutter face à une telle menace. Rick n'a d'autre choix que de tirer sur des bâtons de dynamite situés sur le pont. Un acte qui a tout d'un sacrifice aux yeux de ses compagnons, qui pleurent immédiatement sa mort. Le garçon est robuste, il n'en restera pas là. Échoué sur une rive, plus bas, il tombe entre les mains de Jadis/Anne, qui attend que l'hélicoptère vienne la chercher depuis qu'elle lui a fait croire qu'elle détenait un "A" . En découvrant Rick, elle se rétracte auprès du pilote en approche et lui annonce qu'elle possède en fait un "B" mais qu'il faut quand même venir la chercher. Par ce concours de circonstances, un peu cousu de fil blanc, Rick est embarqué puis sauvé.

Un nouveau saut temporel

L'épisode ne se termine pas là-dessus mais sur une grosse ellipse. On découvre enfin Magna et sa bande assiégées par de nombreux marcheurs. Les quelques armes qu'ils possèdent ne sont pas assez efficaces pour se défendre. Heureusement un tireur surgit et leur offre l'opportunité de s'extraire de la masse. Ils ne se doutaient pas qu'ils allaient tomber sur une jeune fille qui se présente comme Judith Grimes. L'ellipse prend tout son sens, nous ne nous attendions pas à ce que cette direction soit prise. On imaginait que la saison allait continuer avec les personnages qui font leur deuil, tout en devant faire face à de nouvelles menaces. Un choix scénaristique qui laisse une fenêtre de tir pour que la franchise puisse s'étendre au travers d'autres formats. On a appris rapidement que des films avec Rick Grimes étaient prévus par AMC à l'avenir. Nous devrions à ce moment en savoir plus sur ce qu'il advient de lui après sa prise en charge par l'hélicoptère.

Judith étant grande, en capacité de tirer, on comprend que plusieurs années sont passées sous silence. Beaucoup d'interrogations nous assaillent en cette fin d'épisode. Comment le camp s'est remis de la perte de leur leader, conjuguée au départ des Sauveurs ? Que vont apporter Magna et ses amis ? Les Chuchoteurs sont-ils les prochains à débarquer ? Et, surtout, qu'est devenu Negan depuis ? Car dans cet épisode, Maggie était déterminée à le tuer pour se venger. Sauf qu'arrivée dans sa cellule, elle découvre un homme qui ne demande qu'à mourir. Elle comprend qu'elle peut faire empirer sa souffrance en le laissant derrière les barreaux. Dans quel état allons-nous le retrouver ? Réponse la semaine prochaine.

De l'action, de l'émotion, des nouveaux personnages et une ellipse osée. Autant d'éléments qui dynamisent le show, nous donnant envie de voir la suite rapidement.

 

Voir aussi

Stranger Things saison 4 : après Kate Bush, un autre morceau affole les compteurs

Stranger Things saison 4 : après Kate Bush, un autre morceau affole les compteurs

Grâce à "Stranger Things", "Running Up That Hill" de Kate Bush a eu droit à une seconde vie. Avec la diffusion des derniers épisodes de la série Netflix, et l'utilisation dedans de "Master of Puppets", c'est cette fois Metallica qui cartonne sur iTunes.