ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

WandaVision épisode 4 : on décrypte la scène d'ouverture

WandaVision définitivement connectée à Endgame

WandaVision épisode 4 : on décrypte la scène d'ouverture

L'épisode 4 de « WandaVision » réserve son lot de surprises et de révélations. La série met un sacré coup d'accélérateur et propose des éléments inédits qui font avancer drastiquement l'intrigue. Et ce, dès la scène d'ouverture, que l'on décrypte ici. Attention SPOILERS !

WandaVision : la série part vers de nouveaux horizons

L'épisode de cette semaine est clairement impactant. Jac Schaeffer emmène son intrigue vers de nouveaux horizons et apporte de nombreux éléments explicatifs. Alors que la série restait pour le moment assez mystérieuse et volontairement évasive, cette fois, elle rentre dans le vif du sujet. Cet épisode 4 de WandaVision permet d'en apprendre davantage sur l'histoire globale et sur cette mystérieuse ville Westview, dans laquelle Wanda semble tout contrôler. De nombreuses théories sont vérifiées, et Jac Schaeffer choisit de quitter un peu les deux protagonistes pour emmener les spectateurs sur un nouveau terrain.

Monica Rambeau (Teyonah Parris) - WandaVision
Monica Rambeau (Teyonah Parris) - WandaVision ©Marvel Studios/Disney +

Le public en apprend notamment plus sur Monica Rambeau, la protagoniste interprétée par Teyonah Parris. La série permet également de développer les éléments annexes de Westview et raconte ce qui se passe en parallèle de la sitcom des premiers épisodes. Dès la scène d'ouverture, de nouveaux paramètres sont abordés.

Une scène d'ouverture qui se connecte à Avengers : Endgame

ATTENTION, le paragraphe qui suit est réservé à ceux qui ont déjà regardé l'épisode 4 de WandaVision.

Ce quatrième chapitre débute avec une scène d'ouverture lourde de sens et de découvertes. Jac Schaeffer décide de connecter directement sa série à Avengers : Endgame. Une bonne manière d'inclure enfin WandaVision dans le reste du Marvel Cinematic Universe (MCU). Assez habilement, elle réutilise le "snap" de Thanos dans son histoire. Les premières minutes de ce nouvel épisode commencent dans un hôpital avec Monica Rambeau.

Avengers : Infinity War
Avengers : Infinity War ©Marvel Studios

La séquence débute comme le dénouement de Avengers : Infinity War, mais dans le sens inverse. Au lieu que les personnages partent en fumée, ils reviennent à la vie de la même manière. De nombreux individus retournent dans la réalité, cinq ans après le génocide de Thanos. Souvenez-vous, à la fin d'Infinity War, la moitié de l'univers est partie en fumée à cause de l'action nihiliste du titan fou. Cinq années après, dans Avengers : Endgame, Hulk récupère le gant de l'infinité, et claque à son tour des doigts. Par cette action, il ramène tous les individus disparus à la vie.

L'épisode 4 de WandaVision débute sur cet élément percutant du MCU. L'introduction de l'épisode se place exactement à cet instant précis. Un bon moyen de montrer l'envers du décor. Parce que, la moitié de l'humanité qui revient à la vie, ce n'est pas sans conséquence. Un bouleversement qui pose indubitablement quelques questions. Que se passe-t-il quand la moitié de l'univers revient d'entre les morts ? Comment l'humanité peut-elle gérer un tel changement ? Une modification significative presque aussi déroutante que celle engendrée par Thanos cinq ans plus tôt.

Les retombées du Snap de Hulk

Ces éléments ont été brièvement abordés dans Spider-Man : Far From Home, sans pour autant entrer dans les détails. WandaVison offre un aperçu plus détaillé de ce retour en arrière. La série met en scène la panique qui découle d'un tel désordre. Après tout, c'est assez logique. La moitié de l'univers qui revient comme ça par magie, ça a de quoi créer un sacré séisme. Que ce soit à l'échelle de la Terre, mais également à l'échelle d'un individu. Comme le montre l'aparté sur Monica Rambeau. La protagoniste revient totalement déboussolée, alors que sa mère est décédée pendant ses cinq années d'absence. Elle doit reprendre le cours de sa vie dans un monde qui a eu le temps d'évoluer. Sacré traumatisme pour le cerveau humain.

Hulk (Mark Ruffalo) - Avengers : Endgame
Hulk (Mark Ruffalo) - Avengers : Endgame ©Marvel Studios

Sans développer tout ceci de manière totalement approfondie, c'est une bonne manière de voir le cataclysme qui découle de l'action des Avengers. D'un point de vue plus pragmatique, on apprend également comment ce "snap" inversé s'applique. Les êtres qui avaient disparu, reviennent exactement au même endroit que lorsqu'ils sont partis en fumée. Ainsi, c'est quand même pas de bol si vous reprenez vie en plein milieu de l'océan par exemple, ou dans un avion, ou dans n'importe quelle situation inattendue, voire même gênante... En tout cas, la vie de Monica Rambeau a drastiquement changé, de même que le monde qui l'entoure. De quoi devenir fou... WandaVision propose donc un aperçu pertinent et utile des retombées de ce deuxième Snap, presque aussi destructeur que le premier pour l'équilibre mondial.

 

Voir aussi

James Bond, Lucifer, The Dark Knight... : un choix de coffrets DVD et Blu-ray à la Fnac à - 50%

James Bond, Lucifer, The Dark Knight... : un choix de coffrets DVD et Blu-ray à la Fnac à - 50%

Envie de remplir votre collection de DVD et Blu-ray ? La Fnac propose une sélection de près de 300 coffrets de films et de séries bénéficiant d'une réduction allant jusqu'à - 50%. Des coffrets James Bond à ceux de la trilogie Matrix, de Takeshi Kitano à l'intégrale Game of Thrones, le choix est large et l'occasion à ne pas manquer.