Westworld : la vision très pessimiste de Jonathan Nolan sur l'humanité

Westworld : la vision très pessimiste de Jonathan Nolan sur l'humanité

Jonathan Nolan, le co-scénariste et showrunner de "Westworld", a été amené à s'exprimer sur la vision pessimiste de l'humanité que prône sa série. Et le réalisateur possède un avis bien tranché sur la question.

Alors que le final de la seconde saison de Westworld a laissé les fans en émoi, devant tant de revirements, de morts en pagaille et de faux-semblants, la presse et les passionnés du show SF se penchent à présent sur le détail de l'intrigue tortueuse concoctée par le couple Lisa Joy et Jonathan Nolan, tous deux aux commandes de la série HBO.

Si certaines parts de l'ambitieux scénario laissent à désirer, d'autres suscitent quelques interrogations, comme l'incessante mise en garde des robots ou de leur concepteur Robert Ford envers l'humanité. Car au-delà d'une vindicte annoncée dans les dialogues par une cascade de maximes, c'est bien un reflet sombre et fataliste que la série montre des humains.

Invité dimanche dans Entertainment Weekly pour s'exprimer sur le season final diffusé le soir-même, Jonathan Nolan s'est vu interroger sur ce point particulièrement saillant dans la trame de cette saison 2. Un sujet qui trouve son origine dans l'intimité du scénariste américain.

" Il est évident que la série exagère sa misanthropie, elle est en décalage avec le point où nous en sommes culturellement. C'est une époque de grand optimisme  » a t-il commencé avec ironie, avant de poursuivre plus sérieusement :

Non c'est un p***** de désastre. Chaque jour lorsque je mets les infos, je trouve matière à notre mécontentement. Écoutez, (avec Lisa Joy) nous avons des enfants qui nous rappellent chaque jour combien l'humanité peut être belle. Mais vous mettez les p***** de news et c'est un spectacle merdique.

Le frère de Christopher Nolan prend la question très à cœur. Mais il ne s'est pas arrêté là, liant par la suite son travail d'écriture à cette lassitude :

Il est déprimant de constater à quel point certains de ces problèmes nous sont familiers, pas vrai ? Comme si on y revenait constamment, encore et encore.  Quoi qu'on fasse, nous y revoilà C'est comme si toute cette beauté et ces choses incroyables que nous avons engendré, nous trouvions toujours un moyen de les foutre en l'air.

La solution résiderait selon lui dans « ces choses qui nous remplaceront et qui pourraient parvenir à le faire à notre place. ». Ça ne vous rappelle rien ? En effet, la logique des protagonistes de Westworld ne serait pas étrangère à celle de Nolan. Rien d'étonnant venant de la part de leur créateur, qui pense que « nos erreurs et nos faiblesses nous poursuivent ». Troublant, non ?

 

Voir aussi

HPI : la série de TF1 bat des records historiques pour la chaîne

HPI : la série de TF1 bat des records historiques pour la chaîne

Après une première saison déjà phénoménale, la série "HPI", grand succès en France et à l'étranger, confirme la tendance. En effet, les deux premiers épisodes de la saison 2 ont établi des performances historiques pour TF1.