Westworld S3 : une folle révélation sur Dolores dans l'épisode 4

Westworld S3 : une folle révélation sur Dolores dans l'épisode 4

Tout le monde veut arrêter Dolores dans l'épisode 4 de la saison 3 de "Westworld". Mais la jeune femme n'est pas si simple à attraper et tous, y compris les téléspectateurs, vont le découvrir avec une incroyable révélation qui change la donne pour la suite des événements.

Il en manquait un à l'appel pour la que la fête soit totale. Ce nouvel épisode de Westworld se charge de ramener William dans la boucle. Mais c'est dans un état lamentable qu'on le retrouve. Sa demeure, retournée dans tous les sens, est le théâtre de visions terrassantes pour le vieil homme. Entre sa fille, morte, qui le hante, et une Dolores qui lui rappelle les actes horribles dont il est coupable, William passe une sale période. Heureusement pour lui, Charlotte vient à sa rencontre pour le remettre dans le droit chemin. Car Delos a besoin de lui : en tant qu'actionnaire majoritaire il doit vite revenir aux affaires pour empêcher une taupe de saccager leur travail.

Sauf qu'on comprendra, à la fin de l'épisode, que ce n'est pas dans les locaux de la firme qu'il se rend mais directement dans un asile psychiatrique. Transférant ainsi ses pouvoirs à Charlotte, actuelle présidente de Delos, qui pourra agir à sa guise. Enfin, au lieu de parler de Charlotte, nous devrions plutôt parler de Dolores. Après trois épisodes où nous ne comprenions pas toujours comment l'hôte libéré allait faire tomber le monde réel, nous découvrons une terrible subtilité qui change la donne de manière fulgurante.

Westworld saison 3 : une folle révélation sur Dolores dans l'épisode 4

Dolores se décuple

C'est la nouvelle astuce trouvée par Jonathan Nolan et Lisa Joy pour encore changer les règles du jeu. On se demandait quelles perles Dolores avait en sa possession à l'issue de la saison 2. Il s'avère que son plan n'est pas de ramener les esprits d'autres hôtes. Non, elle a préféré se multiplier en créant des copies d'elle-même. Alors que tout le monde se questionnait sur l'identité de la personne qui était dans le corps de Charlotte, il s'avère que la réponse n'est pas du tout celle que l'on attendait. William comprendra que c'est bien Dolores qui s'est glissée dans sa peau. Bernard et Maeve, lancés à la poursuite de l'incontrôlable électron libre, auront la même révélation. Le premier pensait mettre la main sur le riche homme d'affaires qu'elle avait manipulé, son garde du corps va intervenir d'une drôle de manière. Dolores est également dans sa peau. La seconde va comprendre le subterfuge lorsqu'elle retrouvera Musashi, devenu un yakuza.

Westworld avait souvent joué avec les apparences en dissociant le corps et l'esprit mais jamais une seule entité n'avait été dans plusieurs personnages. C'est une révélation folle que vient de mettre en place le scénario et on n'ose imaginer ce que Dolores peut faire si sa démultiplication n'est pas limitée.

Maeve accepte d'aider Serac

Avant d'arriver à ce twist, l'épisode refait se rencontrer Maeve et Serac, le présumé méchant de l'histoire. Une conversation qui va donner envie à la mère amputée de sa progéniture de le rejoindre dans son combat car il lui promet de lui faire retrouver son enfant si elle l'aide. Quand on la prend de la sorte par les sentiments, Maeve ne peut qu'accepter. Elle n'est d'ailleurs pas la seule qui a un traumatisme lié à la famille. Serac avait un frère qui, d'après ce qu'on pense comprendre, est mort. Paris, ville dont il est originaire, n'est plus également. Touchée par une bombe, notre capitale serait désormais une zone sinistrée. Ce détail laisse à penser que le monde 2058 est vraiment très différent de celui qu'on connaît. Est-ce que nous allons en apprendre plus sur le contexte ? On l'espère, car Westworld gagne vraiment en profondeur au fur et à mesure de son avancée, avec un univers aussi cohérent qu'intelligemment construit.

 

Voir aussi

Le Cabinet des curiosités de Guillermo del Toro : l'anthologie horrifique s'offre des premières images inquiétantes

Le Cabinet des curiosités de Guillermo del Toro : l'anthologie horrifique s'offre des premières images inquiétantes

Guillermo del Toro a concocté une anthologie horrifique pour Netflix. Avec "Le Cabinet des curiosités", le cinéaste et producteur a fait appel à huit réalisateurs de renom pour plonger le spectateur dans des univers singuliers, peuplés de spectres et créatures hideuses.