MENU

Biographie Maria Victoria Menis

Née à Buenos Aires et diplômée de l’ENERC (Centre Expérimental de l’Institut National du Cinéma), Maria Victoria Menis a également reçu une formation de psychologie sociale.

Scénariste et réalisatrice de cinéma, elle continue à travailler pour la télévision et le théâtre. Elle tourne plusieurs court métrages, comme Vecinas (1984), dénonçant le négationnisme face aux disparus de la dictature et A que hora (1985), inspiré d’une célèbre bande dessinée, qui reçoivent tous les deux le prix Georges Mélies. Son premier long métrage, Los Espiritus patrioticos (1989), est une satire politique qui trace le portrait d’un groupe de journalistes prêts à tout pour empêcher un coup d’Etat. Un film d’humour trépidant comme un dessin animé qui a su peindre avec vivacité la politique tragique d’une certaine époque en Argentine. Ce film a reçu le prix Condor d’argent de la première oeuvre et a été distingué au festival de Santa Fé et de Bariloche avant d’être sélectionné au festival de l’American Institute de Chicago.

En 2001, elle écrit et réalise Arregui, la noticia del dia, avec Enrique Pinti et Carmen Maura dans les rôles principaux. Le film anticipe la crise politique qui va frapper le pays quelques mois plus tard, en décembre 2001. Une fois de plus Maria Victoria Menis jette un regard très critique sur la politique sociale de son pays. Elle raconte la vie pathétique d’un modeste employé du palais de justice condamné à assister pendant plus de 30 ans à l’incroyable corruption du système judiciaire. Le film est sélectionné, entre autres, aux festivals de São
Paolo, Genève, Istantilla, Chicago, San Diego et Miami.

En 2005, sort El Cielito, qui reçoit le Prix Arte et le Prix CICAE au Festival International de San Sebastian, ainsi que le Prix de la Critique Internationale FIPRESCI au Festival de La Havane.

Pour la télévision, Maria Victoria Menis collabore comme scénariste et réalisatrice à Cosecharas tu siembra et Mas allà del horizonte, deux séries qui décrochent la plus haute distinction de la télévision argentine : le Prix Martin Fierro. Ces deux séries ont été diffusées dans de nombreux pays.

Au théâtre, elle écrit et met en scène une pièce pour enfant, Gamuza, qui reçoit le prix Argentores en 1996. En 1999, elle présente au théâtre général San Martin Payasos imperiales.
Elle reçoit le premier prix national d’art dramatique en 2000 pour sa pièce Lagrimas en el Sahara qu’elle inaugure au théâtre national Cervantes de Buenos Aires.

La cinéaste est en outre professeur d’écriture de scénario à l’Université de Buenos Aires, à l’ENERC et à l’école de cinéma de Avellaneda.

Filmographie Maria Victoria Menis

Vidéos Maria Victoria Menis

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis