MENU

Sorties Cinéma du 18 mai 2004

  • 十面埋伏
    19 mai 2004 Action, Aventure, Drame 1h59

    En cette année 859, la Chine est ravagée par les conflits. La dynastie Tang, autrefois prospère, est sur le déclin, et le gouvernement corrompu s'épuise à lutter contre les groupes de rebelles toujours plus nombreux qui se dressent contre lui. La plus puissante de ces armées révolutionnaires et la plus prestigieuse de toutes est la Maison des Poignards Volants. Deux capitaines, Leo et Jin sont envoyés pour capturer le mystérieux chef de cette redoutable armée. Ils élaborent un plan : Jin se fera passer pour un combattant solitaire nommé Vent, se portera au secours de la belle révolutionnaire aveugle Xiao-Mei et la fera sortir de prison. Gagnant ainsi sa confiance, il l'escortera jusqu'au quartier général secret de la Maison des Poignards Volants. Le plan marche à la perfection, mais au cours de leur long périple, Jin et Xiao-Mei tombent amoureux l'un de l'autre. Le danger les guette à chaque pas. Pourtant, si leur amour est vraiment pur, alors pourquoi cachent-ils autant de secrets ?

  • Bad Santa
    19 mai 2004 Comédie, Crime, Drame 1h28

    Chaque année, en décembre, Willie T. Stokes (Billy Bob Thornton) joue le Père-Noël dans un grand magasin différent. Sarcastique et désabusé, il a de plus en plus de mal à tenir ce rôle. Marcus (Tony Cox) son fidèle acolyte, un nain déguisé en elfe, l’incite comme il peut à ne pas craquer. Car, sous son habit rouge mal ajusté, Willie cache une panoplie de perceur de coffres. Et la nuit de Noël, avant de disparaître, ce drôle de couple cambriole le grand magasin où il a travaillé. Mais, à Phoenix, Arizona, le casse annuel semble se compliquer. D’abord, à cause de Bob (John Ritter), le directeur coincé du centre commercial. Puis, de Gin (Bernie Mac) le détective retors. Ensuite, parce qu’il y a Sue (Lauren Graham), une serveuse de bar sexy fantasmant sur le Père-Noël. Enfin, parce que Thurman (Brett Kelly) un souffre-douleur naïf de 8 ans, est farouchement décidé à croire que Willie est bien le vrai Père Noël, celui qu’il a toujours rêvé de rencontrer...

  • People
    19 mai 2004 Comédie 1h27

    Charles de Poulignac (Rupert Everett) est le grand chambellan de la jet set parisienne. Il règne en maître sur les fastes et réjouissances des "happy few", anticipant leurs désirs, arrangeant leurs caprices, décidant selon ses humeurs ceux qui en "sont", ceux qui n’en sont plus, et ceux qui n’en seront jamais. Alors qu’il officie avec grandeur au cours d’une de ces soirées de gala dont il a le secret, un accident malheureux fait de lui la risée du Tout-Paris, et l’ennemi du patron du groupe Lorins. Ce camouflet exclu Charles du budget de lancement du parfum "Ibiza" dont il avait la charge. Il finit surtout par ternir l’éclat de son étoile au sein même de la caste dont il les croyait le héraut. Très vite, il ne parvient plus à ressembler que des people sur le retour, pâles avatars des véritables icônes de la nuit qui s’étalent en pleines pages des magazines. L’un des anciens disciplines et nouveau concurrent l’entraîne dans un traquenard, et il se retrouve en plus traqué par la mafia russe.Déchu de ses privilèges, Charles se retourne vers son cousin, Frère Arthus (Lambert Wilson), qui lui conseille de prendre la route d’Ibiza, domaine réservé du roi des branchés de toute la planète : John John (José Garcia). Charles débarque dont à Ibiza. Il repart de zéro, découvrez un monde nouveau. Et pour la première fois de sa vie, il fait l’expérience des files d’attente et des videurs.Il finit par retrouver son amie Camilla Balbeck (Ornella Muti), qui s’est réinventée ici en tant que Aphrodita. Charles apprend qu’à Ibiza, l’hédonisme est la valeur clef, l’insouciance la norme, la fête un mode de vie. Et que John John en est le pygmalion. Charles finit par le rencontrer, et c’est le choc.De tous les jet-setters, John John est le plus démesuré, le plus frivole, le plus inconséquent. Son apparence est protéiforme, sa sentimentalité à fleur de peau et son champ d’action planétaire. Pour Charles, il est l’homme de la situation, celui capable d’attirer sur son seul nom les people les plus authentiques du monde entier.Mais gagner la confiance de John John n’est pas une sinécure. Il vit une histoire d’amour compliquée et son rêve est de retrouver la vie "normale". Charles va y perdre pas mal de ses certitudes, mais y gagner un ami…

  • إسكندرية نيويورك
    21 mai 2004 35

    A l’occasion d’un hommage qui lui est rendu à New York, Yéhia, réalisateur égyptien, retrouve Ginger, son amour de jeunesse. Ils avaient 19 ans. Le rêve américain était le virus du siècle. Yéhia l’alexandrin et Ginger l’américaine étudiaient dans le plus prestigieux Institut d’Art Dramatique, en Californie. Ils s’étaient juré un amour éternel. 40 ans après, ils se retrouvent, le monde a changé, le rêve américain s’est transformé… Tout les sépare mais pas tout à fait car Yéhia découvre que Ginger lui avait donné un fils… américain.

Copyright © 2020 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis