Batgirl : le film DC sera mis en scène par les réalisateurs de Bad Boys 3

Le duo belge continue son ascension

Batgirl : le film DC sera mis en scène par les réalisateurs de Bad Boys 3

« Batgirl » a enfin un réalisateur…ou plutôt un duo. Il s’agit des cinéastes belges Adil El Arbi et Bilall Fallah, qui se sont notamment illustrés derrière la caméra de « Bad Boys for Life » en 2020. Après plusieurs mois de tergiversations, ce projet DC centré sur l’une des partenaires phares de Batman va-t-il enfin démarrer sérieusement ?

Batgirl : un film solo qui se fait attendre

Si, pendant un temps, Batgirl n’a été considérée que comme le pendant féminin du célèbre homme chauve-souris, elle est devenue au fil des années un personnage très populaire de l’univers DC. En particulier Barbara Gordon, qui fut la première à porter le costume. En effet, la fille du commissaire Jim Gordon (alliée de longue date de Batman) a su s’illustrer à plusieurs reprises pour sauver les habitants de Gotham City. Toutefois, elle a malheureusement dû abandonner sa carrière de super-héroïne lorsque le Joker la blessa grièvement, la condamnant à vivre en fauteuil roulant. Pourtant, cela ne l’empêcha pas de poursuivre son combat pour la justice puisqu’elle continua à aider Batman et ses amis grâce à ses connaissances en informatiques. Elle se fera alors baptiser Oracle.

Batgirl
Batgirl ©DC Comics

Initialement, c’est Joss Whedon qui devait assurer la réalisation du film solo sur la super-héroïne. Cependant, après le flop retentissant de Justice League, il préféra passer à autre chose. Le projet semblait donc stagner. Tout juste savait-on que ce serait Christina Hodson qui s’occuperait du scénario du film. Un "heureux hasard" quand on sait qu’elle s’est également occupée du script de Birds of Prey, une équipe créée dans les comics par Barbara Gordon. Néanmoins, dans le film, cette dernière n’est pas présente. En revanche, Helena Bertinelli et Cassandra Cain, qui ont toutes deux porté le costume de Batgirl dans les BD, se trouvent dans le long-métrage, sans que soit véritablement mentionnée leur identité de Batgirl. Curieux…

Le rêve américain se poursuit pour El Arbi et Fallah

Adil El Arbi et Bilall Fallah se retrouvent donc à la tête d’un nouveau gros blockbuster avec le film Batgirl. Pour le duo belge, l’intégration hollywoodienne se passe bien pour le moment. En effet, depuis qu’ils se sont révélés en 2015 via le film belge Black, les deux réalisateurs sont partis à l’assaut des Etats-Unis. Après avoir réalisé le pilote de la série Snowfall en 2017, ils sont engagés pour diriger Bad Boys for Life, troisième opus de la saga avec toujours Will Smith et Martin Lawrence dans les rôles principaux. Une véritable consécration pour eux, qui sont désormais sollicités sur d’importantes productions. Ainsi, Adil El Arbi et Bilall Fallah ont été recrutés pour être les showrunners de la prochaine série Ms.Marvel. Ils seront également les réalisateurs de Le Flic de Beverly Hills 4.

Batgirl sera donc un nouveau défi à ajouter à leur liste. Mais la productrice de Batgirl, Kristin Burr, se montre très confiante quant au succès du long-métrage :

Avec Batgirl, nous espérons emmener le public dans une aventure amusante et voir une autre facette de Gotham. Le scénario de Christina est pétillant d’esprit. Adil et Bilall ont une énergie excitée et joyeuse qui est contagieuse, ce qui en fait les cinéastes parfaits pour ce Batproject.

Pour l'instant, on ne sait absolument rien sur l'histoire de cette nouvelle adaptation de Batgirl. La dernière fois qu’on avait eu affaire à la super-héroïne, c’était lorsqu'elle se trouvait dans Batman & Robin. On attend évidemment de ce film solo Batgirl qu’il fasse bien mieux que celui réalisé par Joel Schumacher.

Batgirl sortira sur HBO Max. À noter qu'un autre projet féminin DC est également en cours de production : celui centré sur la magicienne Zatanna.

 

Voir aussi

Juste la fin du monde sur Arte : Vincent Cassel a remplacé un grand acteur au casting

Juste la fin du monde sur Arte : Vincent Cassel a remplacé un grand acteur au casting

En 2016, le cinéaste Xavier Dolan signe « Juste la fin du monde ». Le long-métrage réunit un casting impressionnant. Mais saviez-vous qu'initialement Vincent Cassel ne devait pas apparaître dans le film ?