ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Pinocchio (Netflix) : Alexandre Desplat impressionné par le film de Guillermo del Toro

Pinocchio (Netflix) : Alexandre Desplat impressionné par le film de Guillermo del Toro

Grâce à l'intervention de Netflix, le réalisateur mexicain Guillermo del Toro peut enfin mener à bien son projet de Pinnochio. Il s'associe avec l'omniprésent Alexandre Desplat pour la bande-son. Ce dernier ne tarit pas d'éloges au sujet de ce film.

Guillermo del Toro est un grand, à n'en pas douter. Mais ses goûts ou ses ambitions ne sont pas toujours en adéquation avec les exigences du système hollywoodien. C'est pour cette raison qu'il a tant de projets avortés à son actif. Mais l'un d'eux, Pinocchio, va pouvoir voir le jour avec le soutien de la plateforme Netflix. Le film est en préparation, avec le Français Alexandre Desplat pour composer la musique. Lors d'une interview chez IndieWire, il nous tease un film qui s'annonce impressionnant. Durant la phase de confinement, il a pu continuer à travailler depuis chez lui et a surtout avancé sur ce Pinocchio :

Guillermo est très enthousiasmé par le projet, et ce que j'ai vu de l'animation en stop-motion est tout simplement magnifique.

Le défi était de taille pour lui, car il devait écrire environ sept ou huit chansons qui seront interprétées par une partie du casting (Ewan McGregor, Christoph Waltz, Tilda Swinton, Ron Perlman et David Bradley sont dedans). Un exercice un peu différent, alors qu'il a pris l'habitude de simplement composer depuis des années. Néanmoins, Alexandre Desplat a déjà travaillé ainsi, notamment à ses débuts en France, ce qui lui permet de renouer avec son passé en se mettant au service d'un réalisateur qui a toujours une vision très spécifique.

Pinocchio pour parler du fascisme

Pour cette nouvelle version de Pinocchio, qui suit celle de Matteo Garrone arrivée directement en SVOD sur Amazon, Guillermo del Toro a voulu que son scénario se déroule dans l'Italie des années 30, avec le fascisme en arrière-plan, ainsi que la présence de Mussolini. Un film qui risque d'être assez sombre d'une part, même si on se doute qu'une part de magie sera préservée. Le reste de l'histoire ne devrait pas bouger, en suivant la conception par Gepetto d'une marionnette en bois prenant vie.

Si on en croit Alexandre Desplat, la stop-motion permet une vraie liberté visuelle et on s'attend à en prendre plein les yeux. Pour Netflix, c'est une opportunité d'ajouter un nouvel auteur à son tableau de chasse, alors que les studios traditionnels ont toujours eu peur de se lancer dans ce Pinocchio. Aucune date de sortie n'est encore annoncée, une mise en ligne en 2021 paraît possible.