Au poste ! sur Arte : retour sur la rencontre hilarante entre Benoît Poelvoorde et Quentin Dupieux

Avec une tête de cheval !

Au poste ! sur Arte : retour sur la rencontre hilarante entre Benoît Poelvoorde et Quentin Dupieux

Dans "Au poste !", Benoît Poelvoorde incarne un policier qui mène la garde à vue du principal suspect d’un meurtre, interprété par Grégoire Ludig. Un long-métrage qui marque la naissance de la complicité entre le comédien belge et le réalisateur Quentin Dupieux, qui ont accroché dès leur improbable rencontre.

Au poste ! : garde à vue version Dupieux

Après plusieurs expériences californiennes parmi lesquelles Rubber, Wrong Cops et Réalité, Quentin Dupieux livre avec Au poste ! son premier long-métrage tourné en France. Un projet qui lui permet de se consacrer davantage aux dialogues et d’avoir "une palette plus étendue", comme il l’explique durant la promotion.

Sorti en 2018, le film débute comme son titre le précise dans un poste de police, ou du moins dans un décor qui y ressemble grandement. Alors que le soleil a déjà pris congé, le commissaire Buron (Benoît Poelvoorde) est encore à son bureau. Si sa journée de travail se prolonge, c’est parce qu’il enquête sur un meurtre. Et mène l’interrogatoire de Louis Fugain (Grégoire Ludig), le principal suspect.

Au poste !
Louis Fugain (Grégoire Ludig) - Au poste ! © Diaphana

Malgré les crampes d’estomac dues à son besoin de dîner quelque chose de consistant, Fugain tente de se souvenir des événements ayant précédé sa découverte d’un homme baignant dans son sang. Perturbé par des fringales intempestives et autres entrées inattendues dans le bureau, l’entretien durera jusqu’au bout d’une nuit où le meurtrier présumé mettra tout en œuvre pour convaincre son interlocuteur de son innocence.

Anaïs Demoustier, Marc Fraize, Orelsan, Philippe Duquesne et Jacky Lambert complètent la pléiade d’acteurs amusants de cette comédie. S’il opte pour une durée plus courte que celles de ses précédents longs-métrages, Quentin Dupieux prend néanmoins plaisir à étirer les conversations et à prolonger l’absurdité des situations.

Benoît Poelvoorde, Quentin Dupieux et une tête de cheval

Pour l’abattage de répliques hilarantes récitées avec une musicalité réjouissante, le réalisateur peut donc compter sur Grégoire Ludig, dont la performance blasée est à mille lieues de celle de Mandibules, et sur Benoît Poelvoorde. Avec Au poste !, ce dernier incarne un policier pour la première fois de sa carrière et s’en donne à cœur joie.

En découvrant le script, le comédien est immédiatement conquis. Lors de la promotion, il déclare, cité par Allociné :

J’ai tout de suite aimé le scénario que j’ai lu en étant constamment plié de rire. C’est un des scénarios les plus drôles et mieux écrits que j’ai pu lire.

Après cette lecture vient la rencontre avec Quentin Dupieux, qui marque d’emblée le début de leur complicité. Benoît Poelvoorde se souvient :

On est allé boire un verre et j’ai tout de suite compris que j’avais affaire à quelqu’un de très singulier. On était censé se voir une heure pour faire connaissance, se renifler le derrière, et finalement on a passé toute la soirée ensemble.

Au cours de ce rendez-vous, le futur interprète du commissaire Buron est muni d’un objet assez peu conventionnel. Il vient accompagné d’une tête de cheval. De passage sur le plateau de C à vous en juin 2018, il précise à propos de cet accessoire :

L’histoire de cette tête de cheval est très simple. Quand j’avais rendez-vous avec Quentin, je suis passé devant un magasin de farces et attrapes qui fermait, qui soldait. Et comme je prenais le taxi, je me dis 'Oh, ça ne sera peut-être plus là'. Il y avait cette tête de cheval. Et quand je me suis présenté à Quentin, je ne l’ai pas tout de suite mise bien entendu. Mais après, on est allé boire un verre et je me suis trimballé avec cette tête. Puis je l’ai paumée.

Une anecdote et des explications qui auraient tout à fait leur place dans un film de Quentin Dupieux.

 

Voir aussi

Linh-Dan Pham (Blue Bayou) :

Linh-Dan Pham (Blue Bayou) : "C'est un peu ma vie aussi"

Dans les salles le 15 septembre après un passage à Deauville où il remporta le Prix du public, "Blue Bayou" met en scène un homme qui risque d'être expulsé du pays où il a toujours vécu. Nous avons rencontré Linh-Dan Pham qui nous parle de ce film émouvant. Vidéo en une d'article.