ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Les Anges gardiens : la préparation du film fut mouvementée

Une comédie compliquée pour Jean-Marie Poiré

Les Anges gardiens : la préparation du film fut mouvementée

"Les Anges gardiens" fut un grand succès pour Jean-Marie Poiré, deux ans après le triomphe de "Les Visiteurs". Réunissant Gérard Depardieu et Christian Clavier, la comédie a connu des coulisses très compliquées.

Nouveau duo gagnant pour Jean-Marie Poiré

Après avoir connu le succès avec la troupe du Splendid dans les années 80 (Le Père Noël est une ordure, Papy fait de la résistance), Jean-Marie Poiré fait un come-back monumental au début des années 90. En collaborant avec Christian Clavier, il offre ainsi à ce dernier des rôles d'acolytes au sein de duos hilarants. On parle là de L'Opération Corned Beef (avec Jean Reno), Les Visiteurs (toujours avec Reno) et donc, Les Anges gardiens (avec Gérard Depardieu).

Plus gros budget de l'année 1995, Les Anges gardiens sera classé deuxième au box-office français, derrière une autre comédie hexagonale culte : Les Trois Frères. Adaptation de la pièce C'est malin, le film suit Carco, un gangster sans scrupules qui doit ramener de Hong Kong le fils de son ami, assassiné par les Triades. Par un concours de circonstances et de quiproquos, il s'allie avec le Père Hervé Tarain. Toutefois, leurs anges respectifs les suivent et tentent de les remettre sur le droit chemin. 

Les anges gardiens
Les anges gardiens ©TF1 Films Production

À noter que c'est la seconde collaboration entre Christian Clavier et Gerard Depardieu. Les deux hommes vont s'allier quelques années plus tard pour camper respectivement Astérix et Obélix. 

Un tournage fou

La comédie sort dans un moment où Poiré et Clavier se donnent du temps afin de laisser mûrir le script de Les Visiteurs 2. Au départ, les deux hommes patinent devant le scénario de  Les Anges gardiens. En effet, ils ont peur d'écrire un buddy movie hexagonal déjà vu et revu, dans la lignée de La Chèvre. C'est lors d'un séjour en thalasso que le réalisateur a l'idée d'y rajouter une touche de fantastique, à la manière de Les Visiteurs.

En outre, le réalisateur veut accompagner sa comédie de réelles séquences d'action. C'est pour cela que son tournage prend des allures de savant fou, entre courses-poursuites en voiture sans autorisation à Hong Kong, et explosion spectaculaire qui aurait pu mettre en danger l'atterrissage d'un avion : 

L'avion allait décoller et il a vu face à lui une grande colonne de feu (rires). Ils ont eu les jetons, ils ont téléphoné pour nous demander ce qui se passait.

Une première version trop longue pour les salles obscures

Au départ, Jean-Marie Poiré filme sans compter. Par conséquent, le premier montage de Les Anges gardiens dure 2h50, avant d'être réduit à 2h05 ! Malheureusement, cette version sera jugée trop longue pour les exploitants, qui arrivent à contraindre le réalisateur de couper une dizaine de minutes du film. Il regrettera plus tard son action :

J'ai cédé au distributeur qui m'a torturé pour que le film soit en dessous de deux heures. Je m'en veux parce que j'ai été beaucoup trop gentil. C'était le moment de mon existence où j'étais une mégastar. Si j'avais dit non, tout le monde se serait écrasé.

Au final, cette version longue ne verra jamais le jour, Poiré ayant détruit toutes les scènes coupées. Dommage car selon le réalisateur, ces séquences étaient excellentes. Par ailleurs, il connaîtra le même malheureux destin en 1998 avec Les Visiteurs 2. Là aussi, la version longue du film ne sera pas retenue par les distributeurs.

Néanmoins, comme Les Anges Gardiens, cette suite sera un succès commercial. 

 

Voir aussi

Fast and Furious 8 sur TF1 : le film marque une date historique

Fast and Furious 8 sur TF1 : le film marque une date historique

« Fast and Furious 8 » est le dernier opus en date de la licence en attendant la sortie du neuvième volet. L’occasion de revenir sur le film de F. Gary Gray, qui marque une date historique entre les Etats-Unis et Cuba.