Les Indestructibles : avez-vous remarqué cet hommage à Die Hard 3 ?

Subtil !

Les Indestructibles : avez-vous remarqué cet hommage à Die Hard 3 ?

En 2004, Brad Bird réalise peut-être son meilleur film. Il met en scène « Les Indestructibles » pour les studios Pixar. Plus d'une décennie après, le long-métrage est toujours aussi culte. Mais avez-vous remarqué cette référence à « Die Hard 3 » ?

Les Indestructibles : un film culte

Au fil des années, les studios Pixar ont réalisé chefs-d’œuvre sur chefs-d’œuvre. En 2004, Brad Bird choisit d'opter pour une approche inédite dans l'univers Pixar : le film de super-héros. Le cinéaste décide d'offrir aux spectateurs une caricature du genre super-héroïque en mettant en scène la famille Paar, alias Les Indestructibles. Le long-métrage reçoit un accueil critique dithyrambique. Il remporte même deux Oscars (sur ses 4 nominations) : Meilleur montage sonore et Meilleur film d'animation. Côté box-office, pour un budget de 92 millions de dollars, Les Indestructibles en rapporte plus de 631 millions. En 2018, presque 15 ans après le film original, Brad Bird a gratifié les fans d'un deuxième film : Les Indestructibles 2.

Les Indestructibles
Les Indestructibles ©Pixar

Comme tous les films Pixar, Les Indestructibles regorge d'easter-eggs en tout genre. Comme souvent, les films Pixar se répondent entre eux, s'envoyant des références d'un film à l'autre. Des clins d’œil tellement omniprésents que de nombreux fans ont tenté de créer une ligne temporelle Pixar. Les Indestructibles ne fait pas exception à la règle. Brad Bird n'hésite pas en effet à offrir une petite référence à Le Monde de Nemo par exemple, puisque le requin Bruce se dissimule au début du film quand Bob est à son bureau. On peut également apercevoir Duc Hudson, le mentor de Flash dans Cars, lors de la bataille finale dans les rues de New York.

Cet hommage à Die Hard 3

Mais le meilleur easter-egg du film ne concerne pas une autre production Pixar. Brad Bird décide en effet d'offrir une subtile référence à Die Hard 3 : Une journée en enfer. Sorti en 1995, Une journée en enfer est une référence absolue en terme de film d'action. Et Les Indestructibles le sait, puisque le film rend hommage à l’œuvre portée par Bruce Willis.

Frozone (Samuel L Jackson) - Les Indestructibles
Frozone (Samuel L Jackson) - Les Indestructibles ©Pixar

Au début du film, quand Bob et Frozone arpentent les rues pour jouer les super-héros, ils sont apostrophés par un policier qui les prend pour des cambrioleurs. Dans cette courte séquence, Frozone dit au policier qu'il a juste besoin d'un verre d'eau. Tandis que l'agent continue de garder en joue le super-héros, ce dernier avance lentement sa main vers un bidon d'eau. Il boit un verre, et se sert de cette eau pour geler le policier avant que celui-ci n'ait le temps de tirer sur les deux justiciers. Une scène devenue culte, qui permettait d'introduire le charismatique Frozone.

Cette scène est un hommage appuyé à une séquence d'Une journée en enfer. Dans le film de John McTiernan, le personnage incarné par Samuel L Jackson est dans une situation similaire. Le comédien se retrouve dans un état équivalent, lorsqu'il est mis en joue par un policier, et qu'il doit décrocher le téléphone d'une cabine publique. Là encore, le protagoniste use de gestes très lents pour répondre à son appel. Les deux séquences se répondent à la perfection, tandis que Samuel L Jackson incarne les deux personnages (oui, c'est lui qui double Frozone en version originale). Même les deux policiers se ressemblent. Un hommage intelligent, que vous pouvez retrouver ici en vidéo :

 

Voir aussi

La Rage au ventre : ce célèbre rappeur a inspiré le film avec Jake Gyllenhaal

La Rage au ventre : ce célèbre rappeur a inspiré le film avec Jake Gyllenhaal

Sorti en 2015, "La Rage au ventre" a permis à Jake Gyllenhaal de démontrer une nouvelle fois tout son talent et de confirmer son statut d’acteur éclectique. Mais le film devait à l’origine être bien différent, et Gyllenhaal n’aurait pas dû en faire partie.