The November Man sur NRJ12 : une revanche pour Pierce Brosnan après James Bond

Le retour de Pierce Brosnan dans un film d'espionnage

The November Man sur NRJ12 : une revanche pour Pierce Brosnan après James Bond

En 2004, Pierce Brosnan apprend de manière brutale qu’il n’incarnera plus James Bond alors qu'il pensait faire un cinquième film. Dix ans plus tard, l’acteur revient au film d’espionnage avec "The November Man", qui lui permet de finir le job.

The November Man : Pierce Brosnan reprend les armes

Adaptation du roman There are no spies de Bill Granger, The November Man marque le retour de Pierce Brosnan au film d’espionnage. Après avoir incarné l’incontournable 007 dans quatre opus de la franchise James Bond, le comédien prête ses traits à un agent américain nettement plus brutal. Dans ce long-métrage sorti en 2014, qui marque ses retrouvailles avec le cinéaste Roger Donaldson après Le Pic de Dante, l’acteur devient Peter Devereaux, ancienne gloire de la CIA au passé trouble.

Retiré et installé à Lausanne, l’espion accepte d’exfiltrer Natalia Ulanova de Russie. Cette dernière, autrefois très proche de Devereaux, possède des informations compromettantes sur le candidat à l’élection présidentielle Arkay Fedorov. Il parvient à la retrouver et à prendre la fuite. Mais dans leur course, Natalia est brutalement assassinée.

The November Man
Peter Devereaux (Pierce Brosnan) - The November Man © Paramount Pictures France

Devereaux découvre que son meurtrier n’est autre que David Mason (Luke Bracey), son ancien élève qui a suivi les ordres de sa hiérarchie. La mort de Natalia pousse le héros à reprendre les armes et à se venger. En parallèle, il met tout en œuvre pour protéger Alice Fournier (Olga Kurylenko). Œuvrant pour les réfugiés à Belgrade, elle serait en mesure de témoigner sur les crimes de guerre de Fedorov.

Will Patton, Eliza Taylor et Bill Smitrovich complètent la distribution de ce film d’action old school orchestré par un réalisateur habitué à l’espionnage, qui avait déjà signé Sens unique et La Recrue.

L’amertume de Pierce Brosnan

The November Man permet par ailleurs à Pierce Brosnan de faire une nouvelle incursion dans un genre qu’il adore et auquel il a également contribué avec Le Tailleur de Panama. Le long-métrage est même une véritable aubaine pour le comédien, qui n’avait pas pu faire les adieux qu’il espérait à James Bond.

Pourtant, chacun des épisodes pour lesquels il a enfilé le smoking de 007 a réalisé un meilleur score que le précédent au box-office. Mais au début des années 2000, le cinéma d’action est à un tournant, amorcé par un certain Jason Bourne, l’agent à la poursuite de son passé interprété par Matt Damon. Les producteurs de la licence cherchent donc à la moderniser pour convaincre un public plus jeune. Ce qui passe notamment par le choix d’un nouveau visage, capable de succéder à Sean Connery, George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton et Pierce Brosnan.

En 2004, après Meurs un autre jour et alors qu’il tourne la comédie Coup d’éclat aux Bahamas, ce dernier apprend son renvoi par téléphone. Cité par LCI, il raconte dans l’ouvrage Some kind of hero : The Remarkable Story of the James Bond Films, paru en 2015 :

Mes agents m’ont appelé et m'ont dit : 'Les négociations ont été interrompues. Barbara Broccoli et Michael Wilson ne savent pas très bien ce qu’ils veulent. Ils vont t’appeler. L’échange sera expéditif'. Ils m’ont dit : 'Nous sommes désolés'. Barbara était en train de pleurer. Michael était stoïque et m’a dit : 'Tu as été un grand James Bond. Merci beaucoup'. J'ai répondu : 'Merci beaucoup. Au revoir'. C’est tout. J’ai été totalement choqué par la façon dont on m’a mis sur la touche.

La boucle est bouclée

Pensant jusque-là pouvoir tourner un cinquième et ultime opus dans la peau de James Bond, Pierce Brosnan a eu du mal à digérer cette décision. Interrogé par Première en 2014, il confiait l’avoir vécue comme "un trauma qui laisse un vide immense". Mais au fil des années, il a fait à plusieurs reprises part de son admiration pour Daniel Craig.

Ne souhaitant pas rester sur cet échec, il s’investit pleinement sur The November Man. Il officie aussi en tant que producteur sur ce projet. Lors de la promotion, le comédien assure avoir pu boucler la boucle grâce au long-métrage. Il déclare ainsi, toujours auprès de Première :

Le principe de The November Man, c’est Pierce Brosnan enfin de retour dans un film d’espionnage. Venu finir ce qu’il avait laissé en plan.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.