ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Une ode américaine : un trailer pour le drame de Ron Howard sur Netflix

C'est une plongée dans l'Amérique profonde que nous propose Ron Howard avec "Une ode américaine". Le film sortira sur Netflix le 20 novembre.

Une ode américaine : là où souffre l'Amérique

Une ode américaine est un film dramatique de Ron Howard. Il s'agit d'une adaptation des mémoires de l'homme d'affaires J. D. Vance publiées en 2016. Le long-métrage se base sur sa chronique de l'Amérique blanche et pauvre de l'Ohio dont il est issu. On y suit trois générations d'une famille à travers les yeux de Vance que l'on voit grandir et évoluer. Alors qu'il est étudiant à Yale, il est contraint de retourner dans sa petite ville natale, gangrénée par la toxicomanie et la pauvreté. Il est alors le témoin de l'existence d'une population des Appalaches oubliée qui survit comme elle le peut. Les rêves sont loin. Pas la misère.

Une ode américaine

Le rôle principal est interprété par Gabriel Basso, vu dans Super 8, The Kings of Summer et The Whole TruthSa grand-mère est incarnée par le monstre sacré qu'est aujourd'hui Glenn Close. La talentueuse Amy Adams (Sharp Objects, Vice) offre ses traits à la mère de J.D. A la vue de la bande-annonce, les deux rôles sont taillés pour des performances à Oscar. Adams et Close ont été plusieurs fois nommées pour remporter la statuette dorée, mais sont toujours reparties bredouilles. Cette année sera-t-elle la bonne ?

A leurs côtés, nous retrouvons Haley Bennett, Freida Pinto, Bo Hopkins, Owen Asztalos, Ethan Levy, Jesse C. Boyd, Caleb Dwayne Tucker, Sunny Mabrey, et Lucy CapriEn plus de la bande-annonce, une affiche tortueuse a également été dévoilée.

Une ode américaine

Ron Howard : cinéaste total

Il est intéressant en effet de voir Ron Howard s'attaquer à Une ode américaine, un drame intimiste, deux ans après la sortie de Solo: A Star Wars Story. L'affiche de son nouveau film met d'ailleurs l'accent sur cet éclectisme assumé. L'homme peut aussi bien mettre en scène une grosse production comme Apollo 13 que des films plus modestes comme De l'ombre à la lumière ou Un homme d'exception. Ce dernier lui valut d'ailleurs un Oscar du meilleur réalisateur en 2002.

Ses projets à venir soulignent également que le réalisateur aime alterner les styles et ne pas perdre de temps. Il mettra tout d'abord en scène Seveneves, un film de science-fiction qui suivra une colonie de survivants qui tentent de revenir sur Terre des milliers d'années après l'avoir quittée.

Dans Thirteen Lives, il reviendra sur un fait divers qui s'était passé en Thaïlande. Un coach de football et ses jeunes joueurs s'étaient retrouvés perdus dans une série de caves souterraines qui menaçaient d'être inondées. Il se jettera ensuite dans un thriller intitulé The Girl Before. On y suivra une jeune femme qui a l'opportunité d'habiter dans une maison extraordinaire conçue par un architecte énigmatique. Pour y vivre, elle devra cependant suivre une série de règles étranges. Elle découvre de plus que l'ancienne locatrice est morte dans des circonstances mystérieuses. Il se lancera après dans le drame avec The Fixer dans lequel un ancien agent du FBI est recruté pour prendre la tête d'une mission menée conjointement par la CIA et la mafia dans le but d'assassiner Fidel Castro.

Enfin, et c'est probablement le projet que ses fans attendent le plus, il relancera l'univers de Willow, mais sous forme de série télé pour la plateforme de streaming Disney+. On n'a donc pas fini de découvrir des œuvres de Ron Howard dans la décennie à venir !

Une ode américaine sera disponible sur Netflix le 24 novembre.

Voir aussi

Massacre à la tronçonneuse : le nouveau film dévoile sa toute première image

Massacre à la tronçonneuse : le nouveau film dévoile sa toute première image

Le nouveau film « Massacre à la tronçonneuse » produit par Fede Alvarez se précise. Tandis que le long-métrage sera réalisé par David Blue Garcia, pour une sortie en 2021, la production vient de dévoiler la toute première affiche du projet.