Godzilla vs Kong : gros plan sur ces deux créatures emblématiques

Des monstres mythiques

Godzilla vs Kong : gros plan sur ces deux créatures emblématiques

Alors que « Godzilla vs Kong » cartonne au box-office international, la sortie du blockbuster d'Adam Wingard, nous a donné envie de revenir sur les origines de ces deux monstres sacrés du septième art.

Godzilla, sa création

Godzilla est un personnage emblématique de la pop culture. Créé en 1954 par Tomoyuki Tanaka et Ishiro Honda, cet immense Kaiju devient rapidement mémorable. À tel point que les Américains vont s'approprier ce mythe pour en faire des blockbusters toujours plus impressionnants. Mais à la base, c'est donc une création japonaise, qui a révolutionné le cinéma de monstres. Gojira (son nom japonais) aborde des thématiques écologiques universelles. Parce qu’effectivement, l'immense Kaiju a été inventé pour critiquer le système moderne et la course au nucléaire. À travers une trentaine de films, Godzilla est tantôt vu comme une menace contre l'humanité, tantôt comme un allié de taille contre des mutants variés et dangereux.

Godzilla
Godzilla ©Toho Film

Créé dans un contexte d'après Seconde Guerre mondiale traumatisant pour le Japon, à cause, évidemment des deux bombes atomiques, il est un moyen de pointer du doigt cette folie entreprise par les États-Unis. Parce que Godzilla est un lézard qui a muté à cause des radiations émises par les deux bombes atomiques. Ainsi, Godzilla offrait une critique sociale et politique intéressante, qui permettait de mettre en exergue le danger d'une telle puissance.

Quant à son rugissement iconique, il a été créé d'une manière inattendue. C'est Akiza Ifukube, en 1954, qui imagine le cri de cette créature. Pour cela, il a eu l'idée cocasse de frotter un gant en cuir enduit de résine sur les cordes distendues d'une contrebasse. Un bruit unique, aujourd'hui impossible à reproduire à l'identique.

Godzilla dans la pop culture

Godzilla a été le héros de 36 films entre 1954 et 2021. Après le tout premier long-métrage d'Ishiro Honda, le Kaiju est revenu l'année suivante devant la caméra de Motoyoshi Oda dans Le Retour de Godzilla. Il faut ensuite attendre 1962 pour voir la toute première confrontation entre Godzilla et King Kong. Réalisé par Ishiro Honda, le long-métrage s’intitule King Kong contre Godzilla, et marquait la première rencontre entre les deux titans. Puis, les adaptations se sont enchaînées, avec à peu près un film tous les ans jusqu'en 1975.

Godzilla vs Kong
Godzilla vs Kong ©Warner Bros Studios

Il faut ensuite attendre 1984 avec Le Retour de Godzilla de Koji Hashimoto, pour que l'énorme lézard revienne sur le devant de la scène. À partir de là, les séries B se multiplient avec Godzilla vs Biollante, Godzilla vs King Ghidorah, Godzilla vs Mothra, etc. Et ce, jusqu'en 1995. Puis, en 1998, c'est Roland Emmerich qui reprend les reines de la franchise en signant un blockbuster inégal, qui réunissait notamment Matthew Broderick et Jean Reno. Puis, après de nouvelles séries B pendant une dizaine d'années, il faut attendre 2014 pour avoir une nouvelle adaptation de Godzilla digne de ce nom avec le film de Gareth Edwards. Une œuvre qui initie le MonsterVerse et entraîne les productions de Godzilla : Roi des monstres et de Godzilla vs Kong.

Outre toutes ces adaptations cinématographiques, Godzilla a également été le héros de nombreuses séries télévisées comme Zone Fighter ou Godzilla Island. Évidemment, le Kaiju a aussi été dérivé sous forme de comics, de mangas et de jeux vidéo.

King Kong, sa création

King Kong est encore plus ancien que son adversaire. Il est créé en 1933 dans un film éponyme réalisé par Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack. Dans ce film original, le nom de Kong lui est donné par les indigène de Skull Island. Une île imaginaire située dans l'océan Indien où l'évolution s'est arrêtée il y a des milliers d'années. Elle contient donc des créatures impressionnantes comme des dinosaures et des insectes géants.

King Kong
King Kong ©RKO Radio Pictures

Contrairement à son ennemi, King Kong aborde des thématiques plus anciennes comme la bestialité, la place de l'animal dans la société, et le rapport à la femme. Kong explore le thème des mondes perdus, des terres sauvages, de l'exploration, et de la colonisation. C'est donc évidemment l'opposition de l'Homme à la nature, et de l'Homme face à sa propre ambition.

King Kong dans la pop culture

King Kong a eu beaucoup moins d'adaptations cinématographiques que son homologue reptilien. En 1933, peu de temps après la sortie du tout premier King Kong, Ernest B. Schoedsack rempile derrière la caméra pour mettre en scène Le Fils de Kong. Puis, en 1938, Sôya Kumagai s'approprie le mythe du gorille géant pour mettre en scène King Kong Appears in Edo. Il faut ensuite attendre les années 1960 pour voir le retour de King Kong. D'abord en 1962 pour son crossover avec Godzilla puis en 1967 dans La Revanche de King Kong.

Ensuite, après deux adaptations mineures en 1976 et 1985, c'est Peter Jackson qui remet le singe géant sur le devant de la scène avec son inoubliable King Kong. Porté par Naomi Watts, Jack Black, Adrien Brody, Andy Serkis ou encore Kyle Chandler, le long-métrage est un succès total. Il rapporte plus de 562 millions de dollars de recettes au box-office, et remporte les Oscars du Meilleur son, du Meilleur montage sonore et des Meilleurs effets visuels. Un triomphe imposant. Il faut par la suite attendre 2017 pour voir le personnage revenir dans Kong : Skull Island de Jordan Vogt-Roberts. Une œuvre qui s'inscrit dans le MonsterVerse et qui sert d'introduction à Godzilla vs Kong.

King Kong
King Kong ©Universal Pictures

Comme pour Godzilla, King Kong a également été le héros de nombreuses séries et de dessins animés comme Kong : King of the Apes ; de comics comme KONG : King of Skull Island ; et de jeux vidéo comme Peter Jackson's King Kong : le jeu officiel. Il existe également des copies et des parodies du mythe de King Kong comme notamment Mon ami Joe, qui présente un singe géant, très inspiré de notre chère Kong.

 

Voir aussi

Rampage sur Netflix : découvrez qui se cache derrière le gorille George

Rampage sur Netflix : découvrez qui se cache derrière le gorille George

En 2018, Dwayne Johnson est la star de « Rampage – Hors de contrôle », une adaptation cinématographique d’un vieux jeu vidéo. Puisque le long-métrage sort sur Netflix, c’est l’occasion de revenir sur la manière dont le gorille géant a été abordé.