Ant-Man 3 : Bill Murray dans le film ?

Une nouvelle expérience

Ant-Man 3 : Bill Murray dans le film ?

Apparemment, un autre grand comédien hollywoodien pourrait à son tour rejoindre le Marvel Cinematic Uninverse (MCU). En effet, il se murmure que Bill Murray serait dans le casting de « Ant-Man : Quantumania ».

Ant-Man : Quantumania – qu’est-ce qu’on sait du film ?

Attendu pour juillet 2023, Ant-Man : Quantumania sera le troisième film de la saga Ant-Man. Pour l’occasion, Peyton Reed est de retour une troisième fois derrière la caméra. Côté casting, Paul Rudd, Evangeline Lilly, Michael Douglas et Michelle Pfeiffer, les deux Ant-Men et les deux Guêpes, seront tous de retour. Ensuite, on sait également que Jonathan Majors, introduit dans la série Loki, va reprendre le rôle du puissant Kang le conquérant. Logiquement, il devrait être le grand méchant du film.

Ant-Man et la Guêpe
Ant-Man et la Guêpe ©Marvel Studios

On sait aussi que Kathryn Newton remplace Emma Fuhrmann dans le rôle de Cassie Lang. Cette dernière sera davantage mise en avant dans le film de Peyton Reed et devrait même apparaître sous la forme de Stature, son alter-ego super-héroïque. Une manière pour Marvel Studios de préparer le terrain pour l’arrivée des Young Avengers puisque ses collègues apparaissent ça et là dans les différentes productions du MCU (Wiccan et Speed dans WandaVision, Patriot dans Falcon et le Soldat de l’Hiver, Kate Bishop dans Hawkeye). Enfin, Ant-Man : Quantumania devrait logiquement servir de conclusion à la phase 4. Normalement, le long-métrage sera lié à Loki, Spider-Man : No Way Home et Doctor Strange 2, et permettra d’apporter un point final à l’arc du multivers.

Bill Murray dans le MCU ?

Maintenant, on vient d’apprendre que le casting du film pourrait s’agrandir. En effet, selon Deadline, Bill Murray pourrait apparaître dans Ant-Man : Quantumania. Dans une interview avec le journal allemand Frankfurter Allgemeine, le comédien a souvent laissé entendre qu’il serait au casting du film de Peyton Reed. Il a notamment dit, sans détour : « Vous savez, j’ai récemment fait un film Marvel ».

Le contexte de la question concernait sa récurrence à travailler avec le même type de réalisateur. En effet, l’acteur faisait la promotion de The French Dispatch de Wes Anderson, avec qui il a régulièrement collaboré. Bill Murray a ainsi expliqué pourquoi il aimait favoriser certains réalisateurs et n'a pas hésité à chanter les louanges de Peyton Reed, sans jamais citer ouvertement son nom :

J'ai appris à connaître le réalisateur. Je l'ai vraiment beaucoup aimé. Il était drôle, humble, tout ce qu'on attend d'un réalisateur. Et avec l'histoire de la pom-pom girl dans American Girls, il a fait un film qui, je pense, est sacrément bon. Alors j'ai accepté...

Ant-Man et la Guêpe
Ant-Man et la Guêpe ©Marvel Studios

Il n’y a donc effectivement aucun doute. American Girls a été mis en scène par Peyton Reed en 2001. Ainsi, Bill Murray va travailler avec Peyton Reed, dans un film Marvel ; le parallèle n’est pas long à faire : Bill Murray sera dans Ant-Man : Quantumania. Cependant, ne vous attendez pas à la voir dans un rôle récurrent, Bill Murray a accepté l’expérience par simple curiosité, et il ne reviendra pas une seconde fois :

Je ne suis pas vraiment passionné par ces énormes adaptations de bandes dessinées en tant qu'acteur… Maintenant j'ai au moins essayé de tourner un Marvel film. Mais je ne pense pas avoir besoin de cette expérience une deuxième fois.

Rendez-vous en 2023 pour voir Bill Murray dans son premier film Marvel !

 

Voir aussi

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Parus entre 1997 et 2007, les sept romans signés J.K. Rowling ont été vendus à plus de 500 millions d’exemplaires et traduits en 80 langues. Cela en fait la série la plus vendue de l’histoire de la littérature ! Véritable succès planétaire, l’œuvre a donné lieu à huit films sortis entre 2001 et 2011. Succès commercial sans précédent, la saga a rapporté pas moins de 8 milliards de dollars et est devenue la troisième franchise la plus rentable après l’univers Marvel et Star Wars. Or derrière la réussite se cache une bien triste histoire… Celle de David Holmes, la doublure de l’incontournable Harry Potter.